Endométriose et désir d'enfant

-
Bonjour,
Ma fille a subi une opération assez lourde en Juin 2011 suite à l'endométriose, elle a 40 ans et souhaite concevoir, mais ...Je recherche des témoignagnes, merci
Afficher la suite 

8 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
bonjour
a 25 ans j'ai décidé d'avoir un bébé et après plusieurs mois d'essai on c'est aperçu de beaucoup de problème trompe bouché, cycle perturbé, douleurs
j'ai consulté cher plusieurs gynéco et après en avoir trouvé un très bon il a découvert mon endométriose j'ai été opéré pour confirmé le diagnostique et pour nettoyé un peut les dommage de la maladie j'ai due passer par une aide médical a la procréation et faire une FIV mais j'ai pue avoir une magnifique petite fille qui a maintenant un an si vous avez des question a pausé n'hésitez pas a me recontacté je vous répondrais avec plaisir

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5451 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de marjorie
1
Merci
bonjour,
surtout ne pas déséspérer, à 25 ans on me découvre une endométriose sévère, on me dit de me préparer à ne pas avoir d'enfant, opération prévu rapidement pour arreter la douleur, ducoup loin de moi l'idée d'avoir un bout de chou, et finalement rdv anesthésiste, verdict: enceinte!!!opération annulée!!! aujourd'hui ma ptite fille à 5 ans!!! la grossesse a grandement améliorée mon endométriose pendant 2 ans, ensuite re-douleur, ducoup altérnative à l'opération on me mets sous ménopause artificielle pendant 1 ans, malheureusement aucunes amélioration, je dois être opérée!!
jour J de l'opération on va pour m'endormir, et quelqu'un rentre en hurlant de tout arrêter tout de suite, je reste perplexe, je comprends pas, ma gyneco arrive et me dit que tout est annulé mon test sanguin de la veille est positif, mon ptit dernier a tout juste 4 mois!!! l'opération se fera donc à la fin de l'année.Ne jamais perdre espoir!!!
-
Merci pour votre commentaire qui devrait mettre du baume au coeur à toutes celles qui "galèrent" ... Et vous avez grandement raison : en aucune circonstance , il ne faut perdre espoir !
Commenter la réponse de chouchou
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 16 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2013
0
Merci
Bonjour,
je lis les autres commentaires qui disent de ne jamais perdre espoir. Cependant, avec l'âge, avoir un enfant est souvent compliqué et encore plus avec une Endométriose notamment si le stade est avancé.
J'ai 36 ans. J'ai une petite fille de 5 ans que nous avons eu sans difficultés. Puis des douleurs sont apparues et ont traîné car mon gynéco n'a pas pris en compte mes propos.
Orientés en PMA tout d'abord pour des examens puis une coelioscopie en mai 2011. Le diagnostic tombe: Endométriose sévère avec les trompes totalement obstruées et impossible à nettoyer. Après 6 mois de ménopause artificielle, nous avons tenté les FIV avec toute la lourdeur que les traitements imposent y compris que le plan psychologique. Échecs... Suite à de multiples facteurs nous avons décidé de tout arrêter. Mais, notre désir de 2ème enfant ne verra pas le jour malgré la douleur que cela entraîne.
Je suis aujourd'hui sous traitement car de nombreux symptômes et douleurs se sont accentués.
On peut garder espoir mais le retour à la réalité quand elle s'impose à vous peut être très douloureuse. Nous avons cependant la chance d'voir notre petite fille.
Je ne sais pas où en est votre fille et son conjoint de leurs démarches. Quoi qu'il en soit, je leur souhaite bon courage dans cette épreuve.
Désolée que mon témoignage soit moins positif que les autres, mais parfois la vie n'est pas si positive qu'on le souhaiterait et peut être terriblement douloureuse!
Si vous souhaitez échanger un peu plus longuement n'hésitez pas...
Commenter la réponse de soraya218
0
Merci
pour ton com soraya je comprend ton problème mais l'endométriose n'y est pas pour grand chose avec une FIV une personne ayant cette maladie peut tout a fait avoir des enfant a la seul condition que ses ovaire ne soi pas touché alors oui avec l'age c'est toujours plus difficile d'avoir des enfant mais il faut insisté même avec des traitement lourd le résultat est tellement merveilleux
Commenter la réponse de marjorie
0
Merci
Merci d'avoir répondu à mon appel mais à l'heure d'aujourd'hui, elle perd tout espoir et moi sa propre mère je n'en peux plus de la voir souffrir, elle pense reprendre sa pilule car ses règles sont trop abondantes et elle a de plus en plus mal chaque mois. Elle veut tourner la page, après tout ce qu'elle a subi, je l'a comprend. Jusqu'à aujourd'hui, nous avons crus au miracle mais la souffrance prend trop le dessus, ce n'est plus une vie pour elle. Merci
Commenter la réponse de Thelma
0
Merci
bonjour thelma
je comprend ta fille c'est vraiment très dure a vivre et même désespérant par moment moi aussi quand j'ai arrêter la pilule j'ai fait des hémorragie très importante accompagné de douleurs horrible mais mon gynéco a trouvé une solution elle m'a prescrit un médicament qui agis sur le corps comme la pilules mais sans l'effet contraceptif il faudrait vraiment qu'elle consulte un docteur en PMA qui on l'habitude de se genre de problème
Commenter la réponse de marjorie
0
Merci
Bonsoir Marjorie, c'est gentille, je vais te faire une proposition, pour l'instant ma fille est en panne de PC, lorsqu'elle viendra chez moi, je lui dirais de se mettre sur le forum et de voir toutes vos réponses à toutes, cela l'aidera peut-être a y voir plus claire avec vos témoignages, à bientôt
Commenter la réponse de Thelma
0
Merci
Bonjour Thelma, et courage à vous et à votre fille.

Après un premier enfant à 30 ans, je n'ai pas réussi à être enceinte jusqu'à la découverte de mon endométriose de degré III quand j'avais 37 ans. Trois opérations, l'ablation d'une trompe et d'un ovaire, et le reste décrit comme "en mauvais état", ne me laissaient guère d'espoir.
Pourtant, un an plus tard, une grossesse s'est annoncée, puis une autre encore 2 ans plus tard.

Chaque situation est différente, et il est difficile de savoir ce que votre fille devrait faire à ce stade. Mon témoignage vous encourage simplement à ne pas perdre espoir. Redonner toute sa place à la vie "normale", éviter si possible (je sais que c'est difficile!) de se focaliser sur cela, faire confiance à la providence, prendre soin de soi et mener une vie équilibrée...
Malheureusement, il faut aussi être conscient du fait que lorsque l'on arrive à 40 ans, on est beaucoup moins fertile que plus jeune, avec ou sans endométriose.

Je vous souhaite de tout coeur que les voeux de votre fille se réalisent. Et, s'ils ne devaient pas se réaliser, qu'elle puisse porter d'autres enfants dans son coeur maternel (filleuls, amis, neveux,....) et que la vie la comble de beaucoup de belles autres choses. Courage !
Commenter la réponse de OLu