Nous recherchons notre fille

Signaler
-
Messages postés
14464
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 octobre 2020
-

Bonjour, Nous avons tout fait , sans aucun résultat 

1) demande a la poste de son dernier domicile , refus  , ils n'ont pas le droit ;

2 ) contact avec la gendarmerie du département où l'on suppose qu'elle habite , beaucoup de baratin , mais refus .

 3° correspondance avec la juge des affaires familiales , refus , par respect sur la loi . Cette magistrate nous a téléphoner  , précisant qu'elle était navrée , mais nous remercions sa cordialité

 4) contact avec une police privée , 500 euros pour la recherche , 300 euros pour l'avocat , sans obligation de résultat .

  5° demande avec notre protection juridique , aucune réponse

 En résumé , la loi est très nette , il est interdit de rechercher quelqu'un ,sans son consentement .

 Loi scélérate , qui empêche à des gens âgés ,comme nous , 83 et 87 ans ,de retrouver leurs descendants pour quitter cette terre dans l'ordre logique des choses.

 

A voir également:

3 réponses

Messages postés
14464
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 octobre 2020
559

Bonjour GEGE

 

Aviez-vous contacté un notaire ?

 

Vous pouvez vous renseigner auprès d'un cabinet généalogique.

Leurs généaloqistes succéssoraux sauront vous renseigner, ils trouvent les bénéficiaires à degrés divers de succession, dans le monde entier.

 

 

Qui dit succession dit décès, non ?

Sinon, la loi reste la même quel que soit le moyen de recherche.

Messages postés
14464
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 octobre 2020
559 > Pixie

Obtenir un renseignement, n'engage en rien.

Et dans ce cas:

La donation partage permet de son vivant de répartir entre ses héritiers (enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants…) tout ou partie de son patrimoine selon les besoins ou les désirs de chacun. Il est possible pour des parents de ne donner que la nue-propriété de leurs biens et d'en conserver l'usufruit.

Le notaire aura besoin des coordonnées des héritiers.

 

Bonjour,

Si vous avez une idée de la commune, vous pourriez essayer via les listes électorales.

Par contre, ça peut être compliqué si vous ne savez pas où chercher.

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

 

Et si vous écriviez à son ancienne adresse (avec votre adresse au dos), le courrier suit peut-être ? Si non, la lettre vous reviendra, et ce sera tout de même une information.

Vous pourriez peut-être vous focaliser davantage sur vos petits-enfants qui sont probablement sur les réseaux sociaux, et peut-être plus visible sur internet.