Mon fils de 7 ans refuse de manger

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020
-
 choco -

Bonjour,

J'écris ce message car mon fils Leo âgé de 7 ans refuse de manger même des gâteaux, biscuits, glace, bonbons... que ce soit chez moi ou à l'école ou chez ses copains. Et tous les soirs, il insiste pour se peser alors qu'il a un poids tout à fait normal. Je me disais qu'en tant qu'ancienne anorexique, il en souffrait peut-être ???? Donc sur les conseils de sa pédiatre, je vais l'amener voir une psychologue mais en tout cas si vous avez des conseils pour qu'il mange ça m'aiderais beaucoup ! Merci d'avance à ceux ou celles qui répondront.

2 réponses

Messages postés
14235
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 septembre 2020
544

Bonjour

 

Votre fils  associe le physique de son comportement, par rapport à ce qu'il voit. 

L'anorexie est une souffrance profonde et longue.

 

Préparez-vous seule les repas ?

Aux heures de repas, votre famille est réunie à table et se nourrit en même temps ?

 

Pourtant, à 7 ans, l'enfant sait exprimer ce qui le dérange au niveau de son corps.

Un suivi pédopsychiatrique me parait vivement recommandé pour votre enfant.

 

De votre côté, vous avez besoin d'être écoutée et conseillée par un(e) professionnel(le) de santé, afin de mieux appréhender et ouvrir votre enfant à la confiance, par la discussion.

Sans cet équilibre , il pourrait avoir des carences et sa croissance en serait fortement perturbée.

 

Que dit le papa, de cette situation?

Pour vous, il est essentiel de prendre rendez-vous dans un:

 Centre Medico-Psychologique (cliquez sur le lien bleu).

Les professionnels de santé font partie d'une équipe pluridisciplinaire. Votre entretien est pris en charge par l'Assurance-Maladie (carte vitale), pas de frais à avancer.

En cabinet de ville, il y a des frais à régler avec parfois, des dépassements d'honoraires.

 

Bjr Mila,

C'est inquiétant, en effet... Est-ce récent ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ? Peut-être faudrait-il le "faire participer" à l'élaboration du repas, au choix des plats de façon à privilégier ce qu'il aime le plus ? En tout cas l 'avis d'un professionnel de santé type pédo-psy s'impose, c'est clair. Bon courage  à vous 2 !!!