Peut-on parler d'un déni de grossesse ? [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 31 décembre 2018
Dernière intervention
31 décembre 2018
-

Bonjour ,

J'aimerais vous raconter mon experience..
J'avais donc 16 ans en 2016 lors de mes premiers rapports sexuels avec mon homme ,
Au début j'ai insisté pour que l'on se protège, ne prenant aucune pilule ni autre moyens de contraceptif j'ai donc insisté pour qu'il aille quand même mettre un préservatif au cas ou,

pendant les premiers mois , lui et moi on se protègeait pendant nos rapports ,
sauf que ça arrivait pas mal souvent que le préservatif craque, ou une fois je l'ai retrouvé enfoncé au fond de mon vagin... j'allais donc chercher la pilule du lendemain au cas ou,
ça m'arrivait de la prendre 2 fois dans la même semaine et je pense que ce n'est pas très bon d'ailleurs,

enfin bon , pour continuer mon histoire , début 2017 c'était quand même l'homme que j'aimais.. Donc j'ai laissé faire on va dire, en gros ont ne se protégait plus pendant nos rapports, notre situation n'étant pas stable il n'était pas prêt à avoir un enfant, pareil pour moi.

Du coup, on utilisait le " retrait ", or des fois, il ne maitrisait pas bien la technique, donc ducou ça lui est arrivé d'éjaculer en moi, mais pour moi je n'étais pas enceinte car mes règles arrivaient tous les mois et au cas ou j'avais fait quelques test de grossese quand même, qui se sont révélés négatifs.

puis je continue ma vie et les mois passent, en fin d'année, il me semble vers Novembre - Décembre 2017 , donc j'avais 17 ans mais je travaillais en tant qu'animatrice les midis seulement, c'était un jour donc ou je travaillais mais le matin j'avais prévu d'aller faire quelques boutiques avec ma soeur et ma mère, on se préparais, moi j'avais mes règles depuis quand même quelques jours, j'ai toujours eu des règles déréglé en fait, d'un coup abondante d'un coup légères, une fois je les ai eues 2 fois dans le même mois, une fois elle ont duré 13 jours ect...

bref pour en revenir ce jour la je me suis révéillé et donc vue que mes règles était plutôt abondante je me suis précipité dans ma salle de bain car je me sentai trampé sa a même couler par terre sur la route comme quoi ,
pui allant au toilette je voi un gros truc dépasser comme un long et énorme filament et donc j'ai un peu toucher pui il est tomber , j'était choqué car c'était gros et j'avais jamais eu sa donc j'ai été monter a ma mère qui ma directement emmener au urgence , dont je suis rester toute la journée ils m'ont casi tout fait radio par vagin prise de sang ect .. puis il m'annonce que j'était enceinte de déjà quelques mois ( donc sans le savoir ) mais que j'ai fait une fausse couche. je ne m'attandait pas du tout a sa , 

en y repensant en été j'ai fait un malaise mais vue la chaleur et puis je n'avais pas dormi ce jour alors avec les transport et tout je pensait que c'était a cause de sa donc je ne c'est pas si c'est en rapport avec ma grossese , j'ai aussi été en Thailand et le jour ou je rentrait en France j'ai vomi toute la journée je pensait aussi que c'était par rapport a sa ,

Sinon apart sa aucun symptome , j'avais mes règles tout les mois , et les testes que j'avais fait était négatif , alors comment cela se fait il ?
Peut on parler d'un dénie de grossese qui c'est terminé en fausse couche ? 

Merci a ceux qui ont pris le temps de me lire jusqu'a la ,
on est presque en 2019 je m'y prend tard pour en parler mes malgré tout cette histoire m'avais marqué et encore aujourd'hui j'y repense et me pose des questions...

Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
14327
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2019
3214
1
Merci

Bonjour,

 

Les tests de grossesse ne sont pas vraiment fiables. Le seul moyen  fiable, est la prise de sang après 10 jours de retard des règles.

Il y a non seulement une part de déni de grossesse mais aussi un aveuglement de tes hémorragies et donc de ta santé. Je ne parle pas du fœtus, puisque tu n'avais pas su que tu étais enceinte.

 

Evidemment la pdl ne doit pas être considérée en temps que moyen contraceptif.

Alors, la question serait plutôt: pourquoi ne pas prendre une contraception de manière continuelle et responsable ?

 

Je te conseille vivement de parler de tes souffrances psychologiques induites par ton parcours, auprès d'un professionnel de Santé spécialisé, afin de pouvoir verbaliser ton vécu auprès d'une personne neutre, tenue au secret médical.

 

Prends rendez-vous dans un Centre Médico-Psychologique. Ce lien te permet de trouver ceux de ta région. Il s'agit d'un service public et donc, pas d'avance de frais:

http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Si tu préfères consulter en cabinet libéral, renseigne-toi sur les modalités.

 

 

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5388 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de imagine7