Enceinte et problèmes de couple

-

Bonjour, je suis une future maman, bébé numéro 1 prévu pour début mars 2019. Je viens ici me confier sur mes inquiétudes. En résumé  j'ai 27 ans, je suis en couple avec le futur papa depuis 2 ans. Notre relation à connue beaucoup de bas, mais nous nous sommes relevés à deux. Il a très bien réagi quand je lui ai annoncé ma grossesse, bébé que nous voulions tous les deux. Puis au fil des mois, notre relation s'est dégradée, il n'a pas voulu assister à la première écho, ce que j'ai très mal vécu... Bref j'ai pris sur moi !

Il a acheté une maison qu'il retape seul avec ses frères, en plus de son travail (il est en déplacement toute la semaine). On se voit donc très peu. Il est fatigué et moi aussi. Je fais beaucoup chez nous pendant qu'il fait les travaux puisqu'il faut qu'il termine la maison avant l'arrivée de notre bébé. Mais parfois, je craque. J'ai besoin de soutien et d'aide, d'attention et de passer des moments à deux en amoureux. Il peine à le comprendre.

Du coup je deviens très agressive, d'autant plus que j'ai un problème de thyroïde... Et au jour d'aujourd'hui, à 8 mois de grossesse, je me pose beaucoup de questions. Il ne se met pas à ma place, je passe de nombreuses heures à pleurer pour pas grand chose, mais au lieu de me réconforter, il me braille dessus et me laisse dans mon coin. Je lui ai pourtant bien expliqué mes "attentes" et aussi les hormones... Mais rien y fait. Du coup je lui ai demandé de partir car je n'en peux plus. Mais à côté de ça, je suis en flip total qu'il ne revienne pas... Et je suis en Pleur.. Auriez vous des conseils ou bien des situations similaires ? Merci 

Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci

Bonjour Lili,

Déjà, il faut savoir que bon nombre de futurs papas, à l'arrivée du 1er bébé, ont des réactions similaires : ce n'est pas rien de devenir père... Maman non plus, d'ailleurs ! Mais nous, çà fait partie de notre existence : nous avons en quelque sorte été "programmées" pour çà par dame Nature... Du coup, on relativise mieux les choses, surtout si on est épaulées par ailleurs (sage-femme, médecin, cours de prépa' accouchement etc...) Cependant, nous sommes souvent titillées par des hormones pas très sympa, quand on est enceinte, qui nous font voir les choses en noir, et qui plombent notre moral ! Les hommes ont un peu de mal à comprendre : un coup, nous sommes  euphoriques et dans l'heure qui suit, au fond du gouffre sans que rien ne puisse l'expliquer ! Nous-mêmes, on ne comprend pas ce qui se passe : c'est comme çà./ Si on ajoute à celà la fatigue due au travail + à la renovation d'une maison + les soucis qui en découlent (délais à respecter, météo, budget, conditions de travail sur le chantier, aléas de toute sortes...) + l'arrivée d'un bébé + un couple qui se tiraille, on en arrive vite à une atmosphère pesante et sujette à conflits ! Vouloir tout faire en même temps, et dans l'urgence conduit souvent à cette situation : vous êtes épuisés tous les 2 par vos "constructions" respectives : toi de votre enfant, et lui de votre maison ! Patience !!! Ca ira mieux, après. Quand les 2 projets seront menés à terme, la tension va se réguler d'elle même. Et vous vivrez heureux dans votre maison avec votre mini-miss... D'ici là, je pense qu'il est important de vous préserver, sans aller jusqu'à mettre le papa "dehors", ce qui risquerait d'envenimer la situation... Posez-vous tranquillement un soir autour d'un repas ou d'un verre, et dédramatisez tout çà, dans le calme et la sérénité, histoire de retrouver un peu de confiance mutuelle. C'est important d'être soutenu par l'autre. J'ai l'impression que ce soutien vous manque cruellement, à l'un et à l'autre, et que c'est çà qui pourrit votre relation... Je suis certaine qu'une remise à niveau s'impose : chacun explique son ressenti, ce qu'il attend de l'autre, et vous trouvez ENSEMBLE les pistes d'un nouveau "départ", non plus de votre couple mais de votre famille... Voilà, bon courage et bonne chance à vous 3 !      

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5415 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci  beaucoup choco !!! Au jour d'aujourd'hui, ça va beaucoup mieux ! On s'est posé tous les deux et on a bien parlé. Comme tu dis les hormones jouent de sacrés tours ! En tout cas merci ta réponse est réconfortante et très positive !!! 

Tant mieux, contente d'avoir pu t'aider ! J'ai vécu cette situation il y a... 19 ans maintenant, à la naissance de mon fils... Je connais bien le souci, je sais que ce n'est pas simple. Repartir sur de nouvelles bases est essentiel quand de grands changements se profilent à l'horizon, comme une naissance, par exemple ! Ca consolide la relation, çà renforce le couple : la base d'une famille heureuse et "durable" !!! Bonne continuation à toi ;)     

Commenter la réponse de choco
Messages postés
13762
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 janvier 2019
3613
0
Merci
Bonjour Lili
Le conflit qui vous oppose, c'est a dire plus de présence a tes cotés et puis l'impératif de fini les travaux pour l'arrivée de bébé, cela me rappel une situation que j'ai connu il y a quelque temps.
Si pour uniquement lui les travaux passent avant tout, il doit y avoir vraiment une raison crédible que tu dois connaitre, comprendre. S'il n'y a pas de raison crédible, un imperatif, alors tu aurais raison de plus le solliciter, mais les travaux de la maison n'avanceront pas.
Cette maison n'est pas la tienne si j'ai bien compris, mais vous allez habiter dedans ensemble, donc plus vite elle sera terminer mieux c'est. D'autant que s'il y a un emprunt pour cette maison et que vous payez un loyer la ou vous habitez actuellement, mieux vaut terminer au plus vite.
Mais, en dehors de ça, j'ai comme le sentiment que votre désaccord et d'ordre général, pas que sur ce que j'ai répondu plus haut. Peut-être qu'il ne t'écoute pas pas seulement sur ce sujet, peut-être que ce que tu peux ressentir, dire, ne compte pas, n'a jamais compté, alors cela est autre chose. Si c'est cela, il serait temps de vous confronter dans le calme, confronter car remettre le couple au centre du débat. C'est quoi un couple ? Comment fonctionne un couple ? Qu'est-ce qui fait que le couple s'épanouisse et perdure ? Et qu'est-ce qui fait qu'un couple finisse par se disloquer ?
Liligaet
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 28 décembre 2018
Dernière intervention
28 décembre 2018
-

Merci lekabilien pour ta réponse rapide. En fait je suis paumée. Je ne sais même pas quel est le fond du problème. Car au final, moi aussi je veux qu'il termine cette maison rapidement pour y habiter avant la naissance de notre fille. Mais honnêtement et en language familier je pète des câbles pour rien tous les 15 jours ! Je ne me supporte pas quand je suis comme ça ! Je passe mon temps à pleurer pour n'importe quelle petite parole que je prends mal, après je culpabilise d'être dans cet état alors que je devrais me faire une joie d'être enceinte, puis je lui en veux à lui de ne pas me soutenir et à part me dire :"pourquoi tu chiale" il ne fait pas grand chose pour essayer de me calmer. Forcément ça s'envenime, et étant d'un tempérament assez agressif de base ça part en clash à tous les coups. Et bien sûr lui ne s'excuse jamais... Et aujourd'hui, c'était le coup de trop donc je lui ai demandé de ne pas dormir là mais je m'en veux tellement... 

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
13762
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 janvier 2019
3613
0
Merci
Donc j'ai bien raison de penser que la maison et le fait qu'il doit y consacrer du temps, n'est pas vraiment la cause de vos soucis, ce sont juste des prétextes pour que tu "pètes un cable", si tu permets cette expression.
Tu es agressive depuis toujours ou seulement depuis que tu es enceinte ?
Il n'est pas facile non plus de comprendre une personne qui s'énerve pour rien ou presque rien, comme tu dire le faire. Tu ne sais pas pourquoi tu en arrives la toi même, comment veućx-tu que lui le sache et te comprenne surtout, donc, il ne fait rien pour te soutenir, car te soutenir de quoi ? En quoi ? Pourquoi ? Puisque toi même tu es perdue.
Oui tu as fait fort en lui disant de partir, car a priori, si tu es perdue, lui encore davantage, alors tu ferais mieux de ne pas laisser cette situation dans la durée, si lui même ne revient pas.
Il se peut, si tu n'étais pas comme ça avant ta grossesse que cela puisses être la ou l'une des causes de tes énervements.
Si tu es comme, alors il va falloir faire un travail sur toi si tu veux apprendre a te contrôler et garder ton homme. Il ne doit pas être parfait, mais a priori la, il ne serait pas vraiment responsables de vos problèmes de couple.

Liligaet
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 28 décembre 2018
Dernière intervention
28 décembre 2018
-

J'étais agressive déjà avant ma grossesse, à cause de notre mauvaise passe que j'essaie tant bien que mal de mettre de côté (au début de notre relation, il m'a trompé avec son ex, qu'il a revu ensuite dans mon dos et c'était son agent immobilier pour l'achat de sa maison, mais bien sur, je ne l'ai su que après...). Donc si tu veux j'ai pris sur moi pour faire abstraction de tout cela car il m'a prouvé que c'était une grosse erreur et qu'il était vraiment près à s'engager avec moi. Voilà d'où part cette agressivité. Il est vrai que je ne suis pas parfaite non plus avec mon caractère de cochon, mais j'ai ai toujours tout fait pour le soutenir, le mettre en valeur... Et la j'aimerai que se soit un peu son tour... Les hommes sont différents des femmes et je le sais. Et comme tu dis j'ai fait fort sur le coup de l impulsivité et la je m'en veux. C'est plus fort que moi. Le changement de mon corps, la pression de cette maison, l'arrivée qui se rapproche de ma fille, je pense que le tout me fait peur et de se fait je m'en prends à lui. J'essaie de discuter avec lui souvent, mais à croire que je n'ai pas les bons mots... J'espère que ce n'est qu'une mauvaise passe. Et oui je travaille énormément  sur moi pour me libérer de cette peur de l'abandon, mais c'est compliqué... Encore merci de ta réponse. 

Commenter la réponse de lekabilien