Je désire un enfant à 43 ans, lui non !

Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 6 août 2016
Dernière intervention
21 février 2017
-
Bonjour,

Voilà, je viens d'avoir 43 ans et je désire un enfant. Je vis depuis de nombreuses années avec mon compagnon et aujourd'hui, à ma grande déception, après avoir été hésitant quant au fait d'avoir un enfant, il me dit un non catégorique, se ferme totalement et n'est plus dispo pour en reparler, on dirait !
Ce qu'il faut savoir, c'est que toute jeune, j'ai dû procéder à un avortement... Il n'était pas d'accord, mais notre situation, tant perso que professionnelle, était plus qu'incertaine ! Aujourd'hui, je le regrette, mais n'y peux rien.
En tout cas, sa réponse négative, qui a même tourné à la dispute, a été violente pour moi et m'a beaucoup blessée. Je l'aime toujours, mais ne sais que faire sachant que je n'ai plus de temps devant moi.
Si vous avez des conseils, des avis bienveillants, je vous écoute.

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
14721
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 mars 2019
644
5
Merci
Bonjour laurence950
Il voulait un enfant tu as avorter, tu veux un enfant il n'en veut plus. Cela ressemble a un blocage, une vengeance inconsciente.
Il faut y aller en douce pour pouvoir en parler. Un enfant il faut le vouloir a 2, donc sans lui mettre la pression, lui dire que je voudrais comprendre ta motivation. Juste en parler calmement et se comprendre.

Dire « Merci » 5

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4815 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 6 août 2016
Dernière intervention
6 août 2016
0
Merci
Bonjours,

tu sais pourquoi ton amie ne veux pas d'enfants ?
Commenter la réponse de tulipe-91942005
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 6 août 2016
Dernière intervention
21 février 2017
0
Merci
bonjour et merci Lekabilien,

j'ai essayé de lui parler d'abord en douceur, puis d'un coup ça a clacher..
à savoir que je luis en parle depuis mes 39, 40 ans et je ne le sentais jamais vraiment décidé..
aujourd'hui, j'ose m^me plus aborder ce sujet, car ne sais plus comment m'y prendre, par quel bout commencer, même si lui demander quelle est sa motivation peut être une amorce

très certainement qu'il y une vengeance inconsciente, voire même, je dirais des peurs inconscientes, sachant qu'il y a aussi une autre problématique sous-jacente.
il y a peu, j'ai découvert que j'étais porteuse d'une anomalie génétique pouvant aboutir à un enfant anormal ou ayant des malformations! évidement, nous avons consultés des professionnels, une généticienne et une cyto-généticienne qui nous a tout expliqué.
je devrai avoir une grossesse surveillée avec examen du trophoblaste dès le début de grossesse pour déceler la moindre anomalie. a priori, cet examen serait efficace, mais l'est-il à 100 pour 100? mais en tout ccas cette nouvelle fait évidement très peur qd même et je pense que ça ne la pas aidé non plus!!
la totale quoi..Très douloureux et violent
voilà c'est la cata, surtout que nos rapports sexuels ne sont plus du tout d'actualité..je suis perdue dans tout ça
merci à vous
Commenter la réponse de laurence950!
Messages postés
14721
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 mars 2019
644
0
Merci
Bonjour laurence
Beaucoup de chose lui font peurs en fait effectivement, et puis il s'est habitué a cette vie sans enfants.
A un moment donc il n'était pas contre non plus, puisque vous avez vu des médecins. Il se peut que la peur d'un enfant anormal soit son principal refus.
S'il refuse catégoriquement le dialogue je ne vois pas ce que tu peux faire, et un couple qui ne dialogue plus, c'est le début de la fin.
Etait-il ouvert au dialogue avant ?
J'ai pas très bien saisi, niveau couple comment ça va, tu en fais allusion, j'ai pas compris le sens réel a donner.
Commenter la réponse de lekabilien