Mon fils me manque

Signaler
-
Bonjour,
Je viens de faire la connaissance de mon fils il y a un an, tout ce passé bien, je le voyais chez l'assistante sociale, lui était heureux de faire enfin la connaissance de son père. Je l'ai reconnu il y a quelques mois à la mairie de sa ville de naissance comme me l'avait conseillé mon avocate. Après sa mère ne voulait plus que je le vois, j'ai attendu trop gentil, je lui ai envoyé un courrier en lui disant qu'il fallait qu'on se rencontre et qu'on discute, ce qui a été fait, tout c'est bien passé, elle a mis en place un week end sur 2 pour que je puisse profiter de mon fils. A ce jour elle vient de me dire qu'elle ne voulait plus que je vois mon fils le week-end prochain et je devais l'avoir aussi pour le nouvel an. Du jour au lendemain elle change d'avis. De plus quand je vois comment vis mon fils il dort sur un matelas à même le sol, il a absolument rien dans sa chambre pas de jouets, pas de cadres, sa chambre est vide, sa mère ne travaillant pas vit dans un taudi pas de décorations, très peu de meuble, un radiateur pour chauffer le salon, pas de chambre pour elle, elle dort dans le salon sur le clic clac, ils ont que la télévision pour distraction, mon fils se bat au lycée, ne respecte pas sa mère, m'appelle au secours pour que je vienne le chercher, mais n'ayant aucuns droits je ne peux rien faire et ça me fait mal au coeur. Il n'a rien en vêtement pas de pull, j'ai dû lui acheté quand je l'ai eu un blouson chaud et un jean, il a qu'une paire de basket, que je lui avait offert il y a un an. Que puis je faire, je vais voir avec mon assistante sociale de mon travail et faire appel à un avocat, afin que je puisse récupérer mon fils et qu'il puisse vivre normalement, il a 12 ans et je me fais beaucoup de soucis pour lui. J'ai connu son existence quand il a eu 3 ans, j'ai contacté sa mère mais elle n'a jamais voulu me répondre. Elle dit que je ne fais rien pour notre fils, après sa bagarre avec son copain qui a été à l'infirmerie, son advenir scolaire est épouvantable il va vers l'échec total, il faut que j'agisse et vite, il faut que ça cesse, moi j'ai un bon métier et je gagne bien ma vie, oui mais est ce qu'à suffira pour le juge des enfants, et acceptera t-il que je récupère mon fils afin que je puisse lui donner une éducation convenable avant qu'il tourne mal. J'ai peur je l'avoue.