Mon petit fils est triste à l'école

- - Dernière réponse : Arye123
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 février 2015
Dernière intervention
6 février 2015
- 4 févr. 2015 à 19:02
Bonjour,
je suis la grand mère d'un petit garçon de trois ans qui vit aux Etats Unis et dont la famille vient de s'agrandir de jumeaux qui ont maintenant quatre mois ; l'entrée à l'école du petit correspond à la naissance de ses petits frères ; mon petit fils maitrise parfaitement la langue française et l'anglais ; il ne se plait pas à l'école et pleure avant d'y aller et pdt la matinée, en parallèle il refuse de faire "caca" sur le pot, ce qui l'empêche d'aller à l'école plus d'une demi journée avec ses camarades ; mon fils est malheureux de voir le petit triste et sait qu'il ne faut pas céder car il semblerait qu'après les vacances de noël il a plus de mal encore à y retourner ; il est en grande opposition avec ses parents, surtout depuis la naissance des petits frères ; c'est un petit garçon solitaire qui aime jouer seul à la maison et vivre au sein de ce petit cocon ; je retrouve l'attitude de mon fils au même âge....quels conseils pouvez vous nous donner ? merci à vous, une grand mère, très fan de vos conférences, livres, et articles
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonjour,

votre petit-fils a vécu deux "chocs" en une année (le terme "chocs", ici n'a pas pour but de choquer mais de décrire le probable ressenti de votre petit-fils). Ces deux chocs sont à la fois l'entrée en maternelle où l'enfant est considéré par ses parents comme "grand" et l'arrivée de ses petits frères qui suppose aussi d'être "grand" mais avec les responsabilités que ça implique: "fais attention à tes frères, joue avec eux,..." et plus tard: "montre l'exemple,..."

Or votre petit fils n'a peut-être pas été préparé à ces deux "chocs". De plus, il ne bénéficie plus autant de l'attention dont il disposait avant. Pour lui aller à l'école c'est se séparer de ses parents alors que ses petits frères ont déjà modifié l'organisation de la journée et le temps que ses parents lui accorde. Il refuse probablement de "faire caca" pour rester encore "petit" parce qu'il pense qu'il aura plus d'attention de la part de ses parents, c'est aussi un moyen de vérifier s'il compte toujours pour eux et s'ils l'aiment encore. Pour lui rentrer à la maison l'après-midi est peut-être une stratégie inconsciente ou non pour profiter de ses parents.

Proposez aux parents de prendre des fois votre petit-fils pour l'emmener quelque part, rien que lui avec un des deux parents, afin qu'il comprenne que les liens qui les unissent non pas changés, qu'ils l'aiment toujours autant, même s'ils ont moins de temps à lui accorder.
Je pense aussi qu'il est important de faire verbaliser à l'enfant ce qui ne va pas, à la fois pour le prendre en compte et lui monter qu'il a de l'importance à leurs yeux, mais aussi pour qu'il puisse vider son "trop pleins d'émotions" autrement que par des phases d'oppositions.

En espérant que ceci puissent les aider, bonne journée.
Commenter la réponse de lola760
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 février 2015
Dernière intervention
6 février 2015
0
Merci
Salut,
Si c'est sa nature, vous devrez finir par l'accepter. Vous pouvez essayer de l'aider à trouver des divertissements qui lui plaisent. Quelles sont ses passions ? Vous auriez peut-être pu l'encourager à l'apprentissage d'un instrument de musique. Il pourrait aussi pratiquer un sport. Bonne fin de journée à toi !
?
Commenter la réponse de Arye123