Bleu après vaccin

aie - 5 mai 2014 à 16:33 - Dernière réponse :  Choupette95
- 9 mai 2014 à 10:18
Bonjour !

Ma fille de 7 ans s'est fait vacciner contre la fièvre jaune et elle a un bleu ENORME. Est-il possible qu'elle ait fait une allergie ou l'infirmière était simplement incompétente ? Elle dit avoir très mal et ne veut plus jamais faire de vaccin. Comment la rassurer ?
Merci pour elle.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
imagine7 12282 Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription 21 avril 2018 Dernière intervention - 8 mai 2014 à 17:07
+1
Utile
Bonjour,

Tout vaccin doit être effectué par le médecin. Mais bien souvent, il délègue cette tâche à l'infirmier(e). C'est pourtant le médecin qui signe le carnet de vaccination. Il peut arriver que lorsque l'enfant ou l'adulte bouge un peu, la fine aiguille blesse un petit vaisseau sanguin.
Cette infiltration de sang dans les tissus peut être douloureuse lorsqu'elle est causée par un choc.
En règle générale, les bleus disparaissent dans les 15 jours, en changeant de couleur : d'abord bleu, puis vert, jaune....Vous pouvez appliquer immédiatement une poche glacée avec une protection textile, afin de contracter les vaisseaux sanguins. La quantité de sang diffusé sous la peau sera limitée, diminuant ainsi la taille de l'ecchymose. Vous pouvez également appliquer une crème ou gel à base d'arnica.
Vous pourrez ainsi la rassurer en lui expliquant le processus expliqué ci-dessus. Cela peut arriver et personne ne voit à travers la peau, le corps n'étant....heureusement pas transparent.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de imagine7
Choupette95 - 9 mai 2014 à 10:18
0
Utile
Bonjour,
Comme dit imagine7, peut-être est-ce l'aiguille qui a blessé un petit vaisseau, je pense qu'il ne faut pas trop dramatiser. Je donne mon sang très régulièrement, et c'est exceptionnel quand j'ai un bleu, mais ça peut arriver et ce n'est pas grave.
Pour ce qui est des futurs vaccins, il faut rassurer votre petite fille en lui disant que ce n'est pas toujours comme cela (rappelez-lui les fois où elle a été vaccinée et qu'il n'y a pas eu de bleus).
Les conseils d'imagine7 me paraissent très pertinents. Il faut lui expliquer le phénomène, ne pas trop "charger" l'infirmière (parfois on bouge au moment de la piqûre), mais lui dire que ce petit "incident" n'est pas systématique. Le corps se défend comme il peut. Dédramatisez le truc est le meilleur moyen pour lui redonner confiance.
Commenter la réponse de Choupette95