Mon fils de 12 ans ne veut plus me parler

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 12 janvier 2014
Dernière intervention
12 janvier 2014
-
Bonjour, je suis maman d'un pré-ado de 12ans. Je suis divorcée du père alcoolique, depuis 2005. S'en est suivi d'une bataille juridique pour une garde alternée à la semaine.Depuis 1an et demi, j'ai dû quitter la région et mon fils est resté avec son père le temps que je me trouve 1 appart. Mon fils m'avait dit qu'il voulait venir vivre avec moi et j'ai entamé les démarches juridiques pour une garde exclusive car l'alcoolisme du père s'est beaucoup aggravé depuis. Je suis passé devant le JAF juil 13 pour signaler tout cela et 1 enquête sociale a été ordonnée, celle-ci a été bâclée mais a révélée tout de même le problème du père.J'ai contesté le rapport d'enquête car elle préconise que mon fils reste chez le père malgré qu'il soit suicidaire, violent, chômeur, et faisant du chantage affectif etc...bref depuis je ne peux plus voir mon fils car lui même ne veux plus venir avec moi même pour les vacances, et sans raison. j'ai dû faire appel à la gendarmerie lorsque je me suis rendu à leur domicile pour noël, pour violence et insulte.Mon fils a assisté à mon lynchage de la part du père mais n'a pas voulu venir avec moi.Nos rapports ont tjrs étaient sympa avec mon fils , très complice mais depuis 2mois j'ai a faire à 1 étranger presque.il n'a aucune autorité chez son père ,il est en échec scolaire et commence a me manquer de respect, ne veux plus me parler au téléphone et donne des prétextes bidons pour m'éviter. bref Je ne sais pas comment faire pour qu'il me reparle , car je ne sais même pas comment ni pourquoi s'est arrivé! il n'a que 12ans et moi, j'ai tjrs eu de l'autorité sur lui. Mais là, la distance (200kms) complique les choses. Comment faire pour qu'il revienne vers moi et rétablir le dialogue? je suis pourtant tendre avec lui, lui que je l'aime, que je suis là pour le protéger etc...je ne le reconnais pas!
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour,

Parler avec un ado, c'est toujours compliqué ! Peut-être que son père le monte un peu contre vous ou peut-être qu'il vous en veut pour quelque chose ! Il s'est peut-être senti abandonné... Si c'est possible, le mieux c'est de le voir face à face pour discuter de ce qui ne va pas. Vous pouvez peut-être aller le chercher un jour à la sortie du collège et l'emmener dans un café pour papoter ? Lorsque vous aurez réussi à rétablir le dialogue, à long terme, il acceptera de venir vous voir chez vous...

Bon courage à vous !
Merci d'avoir répondu.Alors oui c'est sur que son père lui ment à mon sujet , lui bourre la tête et ceci depuis des années, en étant à côté à l'époque j'arrivais tjrs à rétablir la vérité,mais 200kms nous sépare aujourd'hui et je ne peux pas aller le chercher à l'école.J'ai eu très récemment un coup de fil du père me disant de leur foutre la paix dans des termes agressif , injurieux etc... Bref le problème c'est que je n'arrive même plus à avoir mon fils au téléphone ni même à le voir donc pour lui expliquer la situation, c'est quasi impossible. J'ai informé son établissement scolaire depuis l'année dernière, saisi aussi leur psychologue pour qu'il puisse se livrer à quelqu'un mais sans succès, il se mure dans son silence et sa souffrance , il est en conflit de loyauté et en mode protection vis à vis de son père. Je pense oui, qu'il s'est senti abandonné bien que je lui avais bien expliqué le pourquoi de mon départ. Ce n'est que depuis que j'ai saisi le JAF( à la demande de mon fils d'ailleurs) que tout est devenu compliqué.Sa psychologue m'a dit qu'il me testait pour voir jusqu'où je pouvais aller pour lui.Je continu de l'appeler, d'être présente pour sa scolarité malgré le barrage que son père essaye de mettre.pas facile et usant! Je tiens au courant sa principale de la situation familiale récente en espérant qu'il fasse quelque chose pour lui! Le problème, c'est que la justice, les gendarmes, les avocats , les services sociaux ne bouge pas car d'après eux il n'est pas en danger physique!! Le danger psychologique est bien plus dangereux! mais pas reconnu en tant que tel ! je ne lâche pas l'affaire mais c'est vraiment frustrant pour une maman.
Comme Marisa, mon mari a demandé la garde de mes 2 enfants quand mon fils avait 12 ans.
Mon fils a voulu y aller, ma fille ne voulait pas (elle a 4ans de moi). Le juge a donc accepté cette situation. Peu après, le fils n'a plus voulu venir en WE et la fille, après un we chez son père, était malheureuse car on lui avait dit bcp de mal sur moi et elle n'a jamais supporter cela.
Après le père est parti avec sa nouvelle femme, le fils de celle-ci et mon fils en France. Mon fils a rencontré une demoiselle et ils ont mnt un fils et elle est enceinte( pour le mois de juin). Je n'ai pas revu mon fils, au téléphone, il me répond par "oui" ou "non". Je n'ai jms vu mon petit-fils, hors qu'ils font du "Skype" avec mes parents. Sur FB, il ne veut pas être mon ami et m'empêche de voir son profil. Il a 28 ans depuis janvier.
Ce que je me dis ; heureusement qu'il est heureux, je ne pourrais pas supporter qu'il m'appelle en se plaignant ou pleurant.
Tous les ans je leur envoie leur 3 cartes d'anniversaire.
Je lui ai dit que je serais là pour lui s'il avait besoin.
Un jour peut être... mais je ne compte plus dessus.
Il est heureux et c'est tout ce qui compte !
Tous vos témoignages sont bien malheureux! un enfant a obligatoirement besoin de ses 2 parents et surtout d'une maman. Je ne pensais pas que cela pouvez être possible qu'un enfant soit éloigné d'un de ses parents parce que l'autre parent est inconscient,, méchant, pour priver son propre enfant de l'affection maternelle. Mon fils à moi n'est pas heureux avec son père si c'était le cas je le laisserai avec son père mais....non ! Bon courage à vous mesdames.
Commenter la réponse de Marisa31
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 16 janvier 2014
Dernière intervention
16 janvier 2014
0
Merci
je ne voudrais pas vous décourager mais j'ai vécu ça, et je n'ai pas réussi à revoir mes enfants, ils sont maintenant majeurs et indépendants et ils refusent toujours de me parler et d'avoir un contact avec moi, ça fait mal, mais j'espère toujours qu'ils me reviennent, donc je vous souhaite bonne chance
Commenter la réponse de josyo3doo
0
Merci
merci quand même!
je ne désespère pas car il n'a que 12ans . Ce ne sont pas les gosses qui vont commander non?!
Ne t'en fait pas je vis la même situation que toi sauf que j'ai été obligé de replacé mon fils en centre seulement 1mois après sa sortie et le juge lui à donner jusqu'à C 18 ans. Ça fait depuis janvier 2015 que j'ai pas vu mon fils même regardé une bande-dessinée. Sois patiente ne lui en veut pas déjà qu'il commence la fameuse crise d'ado que c une période asser
ROCK N ROLL et celle où nos ados sont tjr indécis il va te revenir sauf que si tu es sur a 100% que son développement est compromis etc ... Alors, ramassé le plus de preuve possible (un dossier épais et surtout solide) aller voir un avocat et frappé où ça va lui faire le plus mal et ne parler pas de cette période si votre fils ne t'en parle pas allons si avec la logique si ça fait 6 mois qu'il a rien dit mais la assis toi avec pour y sortir les vers du nez toute en étant deliquate et en choisissant les bon mot.
J'espère que ca va raide bonne chance
Moi je suis père de une fille de 8 ans et elle. Veux plu me voir je voulais m. Arranger avec sa mère s'en aller au juge au début sa aller mes depuis 6 mois elle veux plu me voir et elle dit qu'elle m'aime plus je sais plus quoi faire ?
> Yéyé -
Moi aussi mon fils je le voie pllus je suis deg
Commenter la réponse de tisse33
0
Merci
Je me retrouve dans la même situation. Mon fils de 8 ans ne veut plus me voir. Il a décidé d'un jour à l'autre qu'il ne voulais plus venir. Je n'ai rien vu venir et par naïveté j'ai pensé que les choses évolueraient petit à petit. Mais depuis le mois d’août maintenant je n'ai plus réussi avoir mon fils et à exercer mon droit de garde. Sans compter que la maman le conforte dans cette situation qui lui convient bien. Depuis qu'elle vit avec son nouveau compagnon ellecherche a me substituer dans mon rôle de père. mais il s'agit d'une guerre psychologique.pour ma part, je suis complètement abattu. je ne sais plus quoi faire alors que j'ai toujours tout fait pour assumer mon rôle de père. La justice je n'y croit plus. Je suis juste bon à payer ma pension et n'ai même plus la possibilité de passer des moments avec mon propre fils.
Commenter la réponse de titi