Comment aider mon ado qui souffre de disphasie?

- - Dernière réponse :  julistine - 11 mars 2013 à 12:07
Bonjour,

ma fille à 14 ans et est née prématurée. Réanimée à la naissance, elle ne parlait pas à 3 ans et souffrait de phobies. Suivi par un pédopsychiatre et une orthophoniste jusqu'à 8 ans, elle semblait avoir rattrapé son retard. Seulement aujourd'hui ses troubles son réapparus et elle a été diagnostiquée disphasique.
C'est difficile pour elle de l'accepter car elle est très intelligente mais depuis tout ce temps elle compensait en travaillant plus que les autres et en subissant soit les moqueries de ses camarades ou le défaitisme de ses professeurs.
En l'encourageant tout le temps je suis certainement devenue trop exigeante et je culpabilise de ne pas lui avoir donné une existence normale. De plus j'ai perdu un petit garçon à 7 mois de grossesse avant ma fille et cela a certainement affecté ma façon d'aimer ma fille ainée.
En instance de divorce, je m'interroge sur l'attitude à adopter pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et lui permettre de s'épanouir.
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
Bonjour,

Garder à l'esprit que votre fille a besoin de votre amour et de votre soutien.
Vous en avez vous aussi besoin. Alors entraidez-vous .

Voici des sites internet qui peuvent vous orienter et vous aider à trouver des personnes dans le même cas que vous.

http://www.ffdys.com
http://www.dysphasie.org
En belgique : http://www.apead.be/fr/

Bon courage.
Commenter la réponse de sa1759
0
Merci
Bonjour,

Pardonnez mon ignorance, mais qu'est ce que la dysphasie ?

Merci
Commenter la réponse de Stephany
0
Merci
La dysphasie est un trouble central lié à la communication verbale. Elle peut cibler plus particulièrement l'expression (dysphasie expressive), la compréhension (dysphasie de réception) ou les deux à la fois (dysphasie mixte). Ce trouble a des répercussions de longue durée sur la communication du sujet atteint, puisqu'il s'agit d'un trouble structurel de l'apprentissage du langage, d'une anomalie du développement du langage.

Le mot dysphasie a été formé du préfixe dys signifiant: mauvais, erroné, difficile et du radical grec phasis signifiant: parole, langage. Étymologiquement, dysphasie veut dire "mauvais langage" et/ou "parole difficile".

On a employé par le passé le terme d' audimutité (terme québécois) pour désigner une mutité congénitale en l'absence de surdité. On emploie maintenant le terme dysphasie.

Au Québec, environ 3 % à 4 % des enfants d'âge préscolaire présenteraient cette pathologie tandis qu'une étude belge rapporte des taux de 5 % à 20 % pour les enfants d'âge préscolaire et primaire1. Deux dysphasiques sur trois sont des garçons. En France, le rapport Ringard2 avance le chiffre de 2 % des enfants scolarisés.
Sommaire
Commenter la réponse de julistine