Je pars et je n'aurai pas la garde de ma fille

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 27 mai 2018
Dernière intervention
27 mai 2018
-

Bonjour,
Je ne viens pas poser de question mais livrer mon témoignage. Je suis séparée depuis un an et ma fille a aujourd'hui 6 ans.

La séparation a été très compliquée (relations extrêmement conflictuelles), mon ex partenaire et moi partageons tout de même la garde (50/50). Jusque là, rien de très extraordinaire. J'ai cependant accepté une opportunité professionnelle à 6000 km à compter du mois d'août et saisi le juge pour demander la garde de ma fille. Celui-ci a rendu sa décision il y a peu : ma fille restera en France avec son père. Je bénéficierai quant à moi de droits de visite pendant les vacances scolaires.

Sachez que j'ai lu beaucoup de témoignages, de commentaires, de critiques sur ces situations d'éloignement qui ne sont pas si rares et je voudrais réagir. Je crois que comme beaucoup, mon ex et moi avons laissé la colère, la haine, le ressentiment se mettre en travers de notre route. Seul un juge pouvait trancher.

Si j'ai beaucoup de choses à lui reprocher (coups bas dans le dossier, vengeance, etc...) il y en a une que je ne peux pas lui enlever : il aime sa fille et se bat pour elle. Je pense avoir encore assez de lucidité pour le reconnaître. Cela n'a pas empêché mon instinct de mère à demander la garde. Pouvais-je vraiment partir sans concevoir d'emmener ma fille avec moi ?

Aujourd'hui, j'y vois plus clair et pourtant, la décision vient à peine de tomber. Une sorte de soulagement je crois : non, je n'aurai pas à arracher ma fille à son père par la force. Ce qu'elle serait en droit de me reprocher plus tard.
Je pars en connaissance de cause (je ne m'étalerai pas sur les raisons, elles me sont très personnelles  je précise juste qu'il ne s'agit pas d'un autre homme).

Si j'en veux beaucoup à mon ex d'avoir été déloyal (faux témoignages, mensonges sur sa situation), il serait néanmoins malvenu de ma part de crier à la mort parce qu'on m'enlève mon enfant. N'allais-je pas moi-même imposer cette torture au père ? Je dois assumer mes choix car c'est de cela dont il s'agit.

Écrire une partie de mon histoire ici me semble nécessaire, l'écriture devient ma thérapie. Oui, partir avec ma fille sous le bras aurait été horrible pour le père. J'en ai la conviction. Horrible pour ma conscience aussi, sans doute...

Oui partir loin sans son enfant, en tant que mère, est inimaginable. Et très mal perçu par la société en général.

Oui, je pars mais je n'abandonne pas mon enfant, quoi qu'en pensent les gens.
Je suis sa mère mais son bonheur ne dépend pas que de moi. Je la verrai pendant les temps qui m'ont été donnés.
C'est peu diront certains, mieux que rien diront d'autres.
Là encore, ce sont les schémas de notre société qui parlent et on a tous une opinion sauf qu'aujourd'hui c'est à moi de décider.

J'éviterai de m'étendre sur la notion de sacrifice, bien trop délicate.
Se sacrifier pour son enfant ou le sacrifier ? Immense dilemme.
Et pourquoi ne pas vivre tout simplement et s'adapter ?
(C'est l'argument de ceux qui se cherchent des excuses, peut-être, je ne sais pas).

Et ma fille dans tout ça ? Sera-t-elle forcément malheureuse ? Combien va-t-elle souffrir ?
Croyez-moi, j'y pense.
Difficile de répondre pourtant. Tout ce que je sais, c'est que rien n'est définitif.
Peut-être reviendrais-je ?
Peut-être que les choses se passeront bien ou à défaut pas plus mal qu'aujourd'hui, qui sait ?

En tout cas, je voudrais dire qu'en venant sur un forum, on ne vient pas forcément se chercher des excuses, ni se plaindre ni quoi que ce soit d'autre. On vient juste partager un peu de son humanité.
Et puis, inutile de me jeter des pierres, après cette année assez éprouvante, j'ai pu me constituer une belle carapace.

Merci à ceux qui ont lu (un peu ou tout).

Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2018
Dernière intervention
19 novembre 2018
0
Merci

Bonsoir,

je vis moi aussi loin de mes enfants (malheureusement pas par choix comme vous).

pourriez-vous échanger votre ressenti maintenant que vous êtes loin de votre fille ?

est-ce que vous vous entendez bien avec le père ?

merci de votre réponseréponse

Commenter la réponse de Maitika34