Ma fille devient obèse

Signaler
-
 Charlotte -
Bonjour. Ma fille de 16 ans a un problème de comportement avec la nourriture. Elle fouine partout pour trouver à manger. Elle n'est pas boulimique vu qu'elle ne se fait pas vomir. Il faut qu'elle mange. Je n'arrive pas à la résonner, et ne veux plus voir de nutritionniste ou autre spécialiste. Elle fait 1,80 m pour 90 kg. Que dois-je faire pour l'aider ? Merci pour vos conseils.
A voir également:

32 réponses

Peut-être pouvez-vous lui faire consulter un psychologue. Il s'agit peut-être d'un malaise plus profond qu'un rapport difficile avec la nourriture ou qu'un simple ennui. L'adolescence est une période troublée et difficile pour beaucoup d'adolescents et une aide psychologique extérieure pourra peut-être lui faire du bien.
Il faudrait qu'elle cherche quelque chose qu'elle aime faire comme sport. Nous habitons à la campagne et j'ai joué avec elle au badminton, fait du cheval, du vélo, de la danse, de la gymnastique et rien de tout ca ne l'intéressait pas. Mais ce qui l'a fait \"bouger\", c'est le trampoline que nous lui avons acheté il y a 2 ans. Elle est sortie de derrière son ordinateur grâce à cette chose miraculeuse. Nous n'avons pas hésité à acheter grand pour qu'elle sache se défouler et faire des cabrioles. Après, elle a eu envie de commencer le basketball. Ca lui plaît énormément et elle voudrait bien commencer des cours de basketball en septembre prochain.
Achetez ce livre pour votre fille. C'est un miracle. Il m'a sauvée. J'ai eu des crises de compulsions alimentaires durant des années et des années. Mais sachez que c'est une tendance qui dure et qui peut malheureusement durer, s'estomper, s'arrêter mais aussi reprendre. C'est pourquoi il est important de comprendre qu'avec ce genre de comportement face aux aliments, il faut opérer des choix. À un moment donné, il faut que votre fille se rende compte qu'elle mange par habitude et non par nécessité. Au besoin, mettez en face d'elle tous les emballages de nourriture qu'elle a ingurgité. Ensuite montrez-lui un film ou des photos sur le gavage des oies et des canards dans le Périgord. Une fois que cette prise de conscience sera établie, ce sera déjà un grand pas de franchi. L'étape suivante se situe au niveau de l'impact corporel. Mettez-la face à un miroir.
Ma fille a 13 ans et pèse 73 kg pour 1,65 cm. Elle n'est donc pas mince. Elle a une ou 2 tailles en plus depuis qu'elle est bébé. Un régime n'est pas une solution (effet yoyo non désiré) mais ne plus acheter des friandises, bonbons, chocolat, chips... Et les remplacer par des biscottes, crackers, tout autres produits sans calorie et bien sûr beaucoup de fruits différents frais. Ca et faire du sport (2 à 3 fois par semaine) l'ont beaucoup aidée et ma fille se sent super bien dans sa peau. Mais mince, elle ne le deviendra jamais, musclée, ça oui !
J'essaie tout cela, mais elle n'aime pas les fruits. Je n'arrive pas à lui faire faire de sport, il faut dire que nous habitons en campagne, et il n'y a rien.
Essayez de remplacer tous les produits sucrés et gras par des fruits, fromages, yaourts aux fruits(Taillefine en fait de très bons). Trouvez-lui une occupation qui l'intéresse et au final si rien ne marche, allez voir le toubib.
Il est important d'aller avec elle les premières semaines parce qu'elle n'est pas trop sûre d'elle et il faut l'encourager sans trop la forcer, même si cela coûte parfois beaucoup d'argent (essence, matériel et côtisation) et de votre temps. Mais c'est un merveilleux investissement pour voir une fille épanouie. Je vous comprends parfaitement, moi aussi j'ai été souvent découragée et l'important c'est de l'initier à tout pour qu'elle sache faire son choix. Maintenant elle va en vélo dans le village voisin pour faire son basket. Pour ce qui est de la nourriture, tant qu'elle ne \"bougeait\" pas, je n'achetais plus de friandises. A la place, je n'achetais que des fruits frais et autres produits sans ou peu caloriques.
Elle a bien dû manger ce qu'il y avait et maintenant elle va avec moi faire \"son\" shopping au supermarché pour s'acheter des craquottes, biscottes, galettes de riz, du jambon et du fromage maigre. Elle y a pris goût et ne veut quasiment plus de gâteaux, sucrerie, etc. Ce qui est important aussi c'est de lui expliquer ce que vous voulez d'elle et d'entreprendre des compromis avec elle (si tu fais ça, tu auras ça) et surtout de la récompenser (en paroles sans sucrerie, éventuellement avec un petit cadeau) pour les efforts qu'elle fait. J'espère que cela ira pour vous, moi je suis maintenant heureuse avec elle et elle avec moi.

Ce n'est pas parce qu'elle ne se fait pas vomir qu'elle n'est pas boulimique. Elle en a tous les symptômes : le problème est psychologique, emmènez-la consulter, elle ne fait qu'exprimer un mal-être !
Il faut l'occuper et l'encourager à aller à la piscine car ça détendra. Allez-y avec elle. Pour l'encourager. Il faut qu'elle brûle les graisses qu'elle a stockées. Il n'y a pas meilleur que le sport 2 fois par semaine. Sinon, consultez un bon psy pour cerner son profond problème existentiel de jeune fille qui se cherche encore ou veut se comparer à d'autres amies.
Ma fille, à l'âge de 9 ans, devenait grosse (55 kg pour 1,49 m). Je suis allée voir une nutritioniste qui ne l'a mise au régime. Elle lui a expliqué qu'elle ne devait pas prendre du poids mais qu'elle allait grandir. Elle lui a dit : \"Les bonbons, c'est une fois par mois, le Mac Do à l'anniversaire, le soir c'est soupe de légumes avec un yaourt, le midi de la viande et des légumes et je l'ai inscrite à la piscine. Elle a 13 ans et pèse 52 kg pour 1,65 m pour l'instant. Elle n'a jamais perdu de poids mais elle a grandi.
Etre boulimique, ce n'est pas forcément se faire vomir. Votre fille a un comportement obsessionnel avec la nourriture, et elle n'a pas faim chaque fois qu'elle mange. Elle compense face à des inquiétudes dont elle n'ose peut-être pas vous parler. 16 ans, c'est un cap difficile. Le dialogue est important.
Je vous remercie pour vos conseils. En lisant vos commentaires, j'en déduis que son problème vient de son grand frère qui fait 1,88 m pour 65 kg. Il a 17 ans et mange à longueur de journée. Il est toujours après elle. Il est très méchant verbalement. Je n'arrive pas à le raisonner. Quand ma fille allait voir un pédopsychiatre, il me disait qu'elle ne parlait que de son frère. Elle a cessé d'y aller, elle pleurait. C'est une fille qui est suivie médicalement depuis le CP. Je suis dépressive, ce qui n'arrange rien pour mes enfants. Je vous remercie beaucoup.
Bonjour à tous et à toutes, je suis tombée par hasard sur votre forum. Ma fille a 15 ans, mesure 1,75 et pèse près de 95 kg, elle est suivie par un médecin, et suit un traitement homéopathique. Je n'ai plus de sucreries à la maison, ni gâteaux, ni chocolat depuis 6 ans. Je me bats (j'ai vraiment tout essayé) depuis plusieurs années et rien n'y fait, je suis vraiment désespérée. Je pense sérieusement à l'envoyer dans un centre de vacances spécialisé. Comment faire ? Est-ce une bonne solution ? Merci pour vos conseils.
Comme vous, je me pose la question de la mettre dans un centre. Mais est-ce que cela ne risque pas de perturber ses études ? Ma fille veut faire un CAP dans la restauration, en centre le pourrait-elle ? Ce n'est pas facile de prendre la décision.
Vous me parlez d'un traitement homéopathique, est-ce que c'est vraiment efficace ? Je sais qu'il y a des granulés qui freinent la freingale, mais je ne sais plus lesquels.
Concernant l'homéopathie, ce sont des granulés à prendre chaque jour. Elle à réussi à perdre 2 kg depuis décembre mais c'est très dur. On a également changé notre façon de manger. Il faut qu'elle mange très doucement, qu'elle prenne le temps de mastiquer. Pour le centre, j'avais pensé pendant les grandes vacances éventuellement mais je vais demander conseil au médecin. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi c'est vraiment très difficile à gérer, j'ai le moral à zéro et j'ai des périodes où je n'arrive plus à manger normalement. Je voulais également savoir si votre fille a également des problèmes au niveau des cuisses car par moment, ma fille est irritée au niveau des cuisses à cause du frottement. Que faire ?
Ma fille a également été suivie par un psy depuis le CP, elle a des problèmes scolaires qui n'arrangent rien, mais depuis qu'elle est en segpa, cela va un peu mieux. Je vous comprends, je vis la même chose.
Merci, je vais essayer de me le procurer.
Ma fille a le même problème. Nous avons essayé un centre, c'est L HORREUR ! Il me faudrait des pages et des pages pour en parler je vous en supplie, ne la mettez jamais là dedans !