Qui ne voit plus ses enfants et petits enfants ? [Résolu]

Signaler
-
 AMF13 -

Bonjour,

Y-a-t-il d'autres personnes dans ma situation, c'est-à-dire qui ne voient plus leurs enfants et petits enfants?

87 réponses


Bonjour Anne-Marie,je suis UNE des réponses,à votre question,ma fille ayant peut-être des reproches à me faire ? A fait le CHOIX,plutôt que que d'avoir une discussion FRANCHE, de ne plus ENTRETENIR de LIENS, avec ses parents,et ses frère et soeur.La situation est tellement TRISTE, qu'en plus SACHANT trés bien que nous ADORONS nos petites-filles,comme nos 3 petits-fils,que nous voyons SANS problèmes,a fait le CHOIX, pour régler ses COMPTES ( si TOUTEFOIS il y en a) de prendre ses filles de 8 et 3 ans en OTAGE. Qu'en pensez-vous Anne-Marie,moi je pense qu'elle n'a pas CONSCIENCE du TRAUMATISME qu'elle va généré,alors que nos petites- filles qui nous AIMENT,nous voit selon LE BON VOULOIR de leur maman? A-t-on le DROIT en tant que TELLE, de jouer avec les SENTIMENTS de ses ENFANTS? Nous avons fait le choix de nous BATTRE,uniquement dans leur INTERETS,puisque le SEUL choix qu'on leur laisse est de SUBIR,celui de leur parents,excusez mon bavardage Anne-Marie,mais quand le coeur d'une mamie parle c'est terrible !!! si vous voulez on reste en contact,joyeux NOEL

Pour ma part je ne voyais que ma grand-mère paternelle qu’une fois par année et je n’en ai jamais ressenti de manque ! Par contre la relation avec mes parents est essentielle , j’ai plutôt souffert du manque de voir mon père ! Les grands-parents se donnent parfois trop d’importance et oublient aussi que les parents ont besoin de temps avec leurs enfants ! Parfois en insistant trop et en manquant de compréhension ça peut briser des liens . Pour moi les relations familiales sont essentielles et je suis une des première à pousser pour que les enfants voient leurs grands-parents . Mais à force de toujours se faire reprocher de ne pas les voir , de se faire dire que nous ne sommes jamais correct , qu’on devrait agir différemment et gérer notre maison ainsi que que notre travail différemment , parfois ça donne moins envie de les voir ... ils récoltent ce qu’ils sèment au final ! Je ne crois pas non plus qu’il s’agit d’un concours de qui est gentil ou méchant ... mais pour me trouver dans une situation où les autres démontrent peu douverture et me demandent de dire oui et de piler sur mes besoins pour toujours répondre aux leurs ... je peux comprendre que certains enfants viennent à bout entre préfère briser les liens . Moi j’ai vu quelqu’un pour apprendre à lâcher prise , mais avec le temps je réalise que souvent nous allons voir un psychologue pour les gens qui devraient reelllement y aller! 

Apprendre à lâcher prise c bien mais parfois il faut aussi se remettre en question : avez vous fait des efforts vrais ? Qu ont ils à vous reprocher ? Aimez vous profondément et sincèrement votre conjoint et vos enfants sans arrières pensées ? En fait c la seule chose qu attendent des beaux-parents !! Ils trouveront toujours normal que leur belle-fille se confie plus à sa propre famille..

quelle rancoeur en vous ! Vous reprocheriez aux autres de trop vous aimer...

Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 19 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
14

Bonjour à toutes et à tous,

Pour ma part je suis la partie "d'en face" : je suis un enfant qui empêche mes parents de voir mes deux filles. Ce que je trouve désespérant c'est de relire ici des argumentations similaires à celles que j'ai pu entendre à l'époque de notre énorme conflit : "Vous avez éduqué vos enfants , donné le meilleur de vous même, ...ils devraient vous remercier pour tout l'amour que vous leur avez donné.", ou bien dire que le comportement des enfants est incompréhensible, qu'ils sont simplement manipulés alors que vous n'avez rien à vous reprocher.... Mes parents m'ont d'ailleurs traîné en justice pour avoir un droit de visite sur mes filles au nom de l'article 371-4 mais ils ne l'ont pas obtenu (si des parents me lisent ici : l'association laderive371-4 existe).

J'en profite d'ailleurs pour dire aux grands-parents qui pensent qu'attendre arrangera les choses qu'ils se trompent dans la plupart des cas. Pour qu'un enfant veuille à se point couper les ponts avec ses parents c'est qu'il a vraiment été poussé à bout ! Et la première chose à faire est de comprendre pourquoi il en est arrivé. C'est un travail qui se fait très certainement avec un psychologue, mais trop de grands-parents ne sont clairement pas prêts à se remettre en question malheureusement.

Messages postés
91
Date d'inscription
jeudi 19 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020
54

Votre réponse est très dure et même assez violente.

"C'est un travail qui se fait très certainement avec un psychologue, mais trop de grands-parents ne sont clairement pas prêts à se remettre en question malheureusement." C'est très vrai mais... on peut retourner la phrase qui devient alors "C'est un travail qui se fait très certainement avec un psychologue, mais trop de parents ne sont clairement pas prêts à se remettre en question malheureusement".

Faire sciemment le choix de priver ses enfants de la relation avec leurs grands-parents, c'est je pense s'exposer à vivre la même chose quand le temps a passé. Je précise que je ne suis pas personnellement concernée, ni par mes relations avec mes parents ou mes enfants/ beaux-enfants. 

 

>
Messages postés
91
Date d'inscription
jeudi 19 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020

Et si les grands parents sont dangereux ? Maltraitant ? 

vous etes trés dure mais attention on mange son pain blanc après vient celui du pain noir 

vous n'etes à l'abri de rien ,je n'ai fait qu'élever dignement mon fils et il me renie 

il a deux petits garcons que je ne voient pas ,ni lui d'ailleurs sans que je sache pourquoi 

cela fait 4 ans que je me torture l'esprit pour comprendre ainsi que mon entourage (amis ,famille ,connaissances ) 

lui qui était si affectueux et gentil est devenu aquariatre et méchant 

pourquoi?

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 6 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2020

Bonjour,

Actuellement "victime" d'une procédure à venir lancé par les parents de mon compagnon , votre temoignage me donne un peu d'espoir. Ma belle-mère à commencer à changé quand elle a apprit ma grossesse. . . C'est aller crescendo des remarques, des "gentillesses" une intrusion de pire en pire et depuis la naissance de notre enfant, les chantages et  "menaces" ont commencés car elle voulait voir notre fils tous les mois (je precise que les tensions était déjà là). Et malgré tout nous avons fait des efforts pour le premier noël de notre famille. Effort détruit par la mere de mon conjoint, nous etions en pleurs à la suite du scandale de mme et ces menaces de prendre un avocat... bien sur nois avons pleurer toute la soirée et encore aujourd'hui ce qui devait être un merveilleux moement est un horrible souvenir... durant l'année encore des menaces, en sachant qu'à ce stade nous avons maintenu le baptême et elle se prensente sans aucune politesse (bonjour/au revoir/ et vas y que je parle clairement pendant le discours des parents) et a fait que tout lien est rompu entre mon conjoint et sa famille... sauf pour lui faire des reflexions sur son comportement. Nous avions donc (encore) decider de faire des demarches pour regler le probleme via une médiation. Mme ayant bien usé notre couple nous avons d'abord dû travailler notre couple avant d'entamer un travail avec elle.. malheureusement d'autres problèmes ont dû nous pousser a suspendre cette mediation y a maintenant 10 mois. 

Aujourd'hui nous savons qu'elle n'est pas receptive à la mediation puisque ne prend pas le professionnel au telephone, ne respecte ni notre couple ni  notre rôle de parent et brise aussi notre loulou. 

C'est son mari qui fait "barrage" et entame des demarches alors que personne n'a les moyens de payer ça... 

Interieurement je suis détruite à l'idée qu'on me force la main et que mon fils la voit, et pire qu'il y dorme une semaine voir 2 de suite... je ne survivrait pas à cela apres tout le mal qu'elle nous a fait... même mon compagnon ne veux plus de contact avec elle alors qu'il etait très proche... mais comme mme glisse vers une depression (ne vous y méprenez on a deja essayé de lui parler elle ne veux rien savoir).

 

J'ai contacter votre association mais j'aimerai discuter avec vous parce que jusqu maintenant tout m'indique quils auront gain de caude au vu de la loi.... ce que je comprend pas puisqie qu'à chaque fois quon fait un pas vers eux on obtient rien de positif et que nous en souffrons tous les trois... tout le monde a l'air detre de son côté sans avoir notre version...

 

Excusez moi de vous exposer ma vie de la sorte, je ne sais plus quoi faire et n arrive pas à joindre des gens ayant un cas similaire pour savoir comment ils ont fait pour s'en sortir comme ils le souhaitaient... merci a vous si vous prenez le temps de me lire et me repondre... bien à vous...

Une maman terrifié...

bonjour

Je rebondis sur vos propos Luluce et vous avez raison de penser ainsi ! d'ailleurs je ne vivrais pas cette situation .. et bien je penserais  la même chose que vous ... exactement !

 Pourtant je ne me retrouve pas dans les causes que vous évoquées ... d'ailleurs ma fille aînée a coupé les ponts il y a moins de deux ans donc à 46 ans et suite à une demande qu'elle nous a faite et que nous avons refusée car c'était une charge que l'on a estimé trop lourde pour des grands parents à savoir prendre ses enfants adultes et majeurs en pension pour leurs études pour plusieurs années... deux ans en ce qui concerne sa demande mais  les études duraient en fait cinq années pour notre petite fille et notre petit fils suivait donc sept années au total et nous avons soixante dix ans ! et nous avons six petits enfants ... impossible donc de réserver autant de temps à chacun !  il fallait , pour l'arranger, accepter que cela nous dérange... je sais que les grands parents n'osent plus dire NON, car ils ont le risque de se retrouver comme nous ! c'est la punition, et ma fille aînée s'est arrangé pour que la punition devienne presque familiale , vous n'avez pas voulu prendre nos enfants, et bien vous ne verrez plus les autres petits enfants ! et oui..il y a aussi des personnes manipulatrices !... les relations n'étaient pas folichonnes car 650 kms nous séparent et on a beau dire ..lorsque les occasions de se voir manquent.. on est face à beaucoup de non-dits ... et je suis désolée, le compagnon ou la compagne de vie  compte beaucoup;  je ne l'ai pas retrouvée dès qu'elle a eu quitté la maison;  elle était pleine de propos qu'elle n'avait jamais tenus...et elle n'avait que 25 ans : elle disait "on n'est pas obligé d'aimer ses parents"...Juste avant elle m'avait acheté pour la fête des mères une splendide chaîne pour écouter des CD et son compagnon lui a dit "qu'est-ce que tu as à te faire pardonner pour offrir un tel cadeau à ta mère? " .... etc... elle ne fêtait plus la fête des mères parce qu'il n'avait plus sa mère etc... et  ils ont plus de 20 ans de vie commune maintenant! et  de plus il est avocat, donc , il a des talents pour convaincre ...

Je connais la cause de tout ceci, elle s'appelle JALOUSIE;  nous avons eu un dernier enfant 21 ans après notre aînée et au total nous avons quatre enfants ! ( mais ce n'est pas un remariage, ils sont tous frère et soeurs)   et elle n'est pas élevée de la même façon... ce n'est pas la même époque.. nous avons moins de charges que lorsque nous élevions nos trois grands enfants.. et on accepte ses demandes car on en a maitenant la possibilité ... or un enfant reste un enfant et bien qu'ils volent de leurs propres ailes depuis longtemps..les trois grands sont jaloux , et la grande sait bien exciter la jalousie...!  il faut bien avouer qu'ils s'aperçoivent de la différence d'éducation ... la dernière a 27 ans,  fait des études d'art ...et n'est encore pas autonome financièrement , elle vient juste de terminer ses études ...

Les relations se sont distandues sans qu'il y ait de clashes , de mises au point, d'immiscion dans leur vie...; par contre ils se sont montés facilement tous le bourrichon sans nous transmettre directement leurs sentiments...je ne le sais pas directement mais en ai vu  les effets ....c'est vrai que j'aurais dû poser plus de questions... demander des explications sur certains propos qui me revenaient ,  dits par mes petits enfants... mais c'est difficile de réagir quand on se voit très peu..on a peur à la dispute et oui, je m'accuse de ne pas avoir crevé l'abcès quand je sentais un malaise ...mais mon mari déteste les conflits et donc j'avais peur d'un clash et je ne disais rien... j' encaissais plutôt !

 

Pour moi qui ai perdu mes parents très jeune, c'est difficile à comprendre cette attitude ... si on a été élevé normalement par des parents lambdas, c'est-à-dire sans maltraitance voulue(car maintenant au vu de la psychologie, on est vite maltraitant !) que nos parents ont répondu de leur mieux à l'époque  à nos demandes , accessibles bien sûr...rompre la relation avec un parent c'est de l'INGRATITUDE,  et un parent qui rompt avec un enfant adulte c'est de la MALTRAITANCE; car  nous sommes liés à nos parents comme nous sommes liés à nos enfants et quand l'un souffre, l'autre souffre..attention car la colère masque beaucoup de choses...nous sommes les maillons d'une même chaîne ... 

Je vois que vous utilisez le mot TOXIQUE, c'est vraiment des propos de psys... il faudrait que tout soit lisse dans les relations, quand c'est pas lisse, il faut jeter ... mais rien n'est lisse dans la relation... et la relation a deux extrêmités , deux personnes, et ce n'est pas forcément celle qui rompt  la relation qui est la moins responsable de sa  "mauvaise" qualité !

Pour en revenir à vos propos..oui ya des explications à une rupture.. mais pas forcément des raisons valables de couper les ponts...du moins en ce qui me concerne... et je crois ça dangereux pour tout le monde et toute la famille entière....mais  les relations familiales sont très compliquées, très mêlées, chacun tirant la couverture à soi en en tirant avantage...et je peux vous certifier que s'il n'y a pas de fumée sans feu, comme vous le dites, quelques uns ou unes s'évertuent à mettre de l'huile sur le feu... et de faire des montagnes avec de simples taupinières !

 

En ce qui me concerne, je continue de faire ce que je peux ...c'est-à-dire, je maintiens le lien en envoyant cadeaux, argent à Noël etc... cette année nous avons surtout envoyé de l'argent aux petits enfants ...c'est notre manière de leur montrer que nous ne  comprenons pas et que rien ne changera pour nous .. c'est notre enfant ! la balle est dans son camp car j'ai vraiment essayé un rapprochement à Noël....mais comme vous dîtes, elle saura,  si elle le veut, nous recontacter, et moi je me sens droite dans mes bottes.. je maintiens que rien ne justifie son attitude ! 

Mon mari va avoir 70 ans dans quinze jours ! pour ses 60 ans il y avait toute la famille réunie soit 15 personnes !  si nous avions été d'affreux parents, je pense que nous n'aurions pas pu réunir notre faimille, en plus ils avaient tous joué  le jeu en arrivant pour lui faire une surprise, car huit d'entre eux venaient de faire 650 kms et  c'était les vacances scolaires de février ... même le gendre avocat est venu avec casserole et spatule en bois pour faire avec ses enfants un petit tapage bien sympa !et bien là je ne sais même pas si on ne va pas être que tous les deux ! et que s'est il passé entre temps ! et bien RIEN ! pas de scènes... pas de coup de fils désagréables...rien ..mais sans doute beaucoup de choses dites derrière notre dos et pour lesquelles nous ne pouvons rien puisque cela ne nous est pas dit directement ! 

 

Tout ça Luluce pour vous dire qu'il ne faut pas avoir d'avis aussi tranché car il ne faut pas grand chose pour qu'un petit feu, un petit différend, qui aurait dû vite s'éteindre de lui même, devienne,  dans certaines conditions, un grand brasier très dévastateur ! et nous ne sommes pas forcément responsables de ces conditions....ya des faits, et il y a ce qu'en font les gens... et on peut interpréter des choses terribles avec des événements très anodins ! dans les relations c'est pareil !

bonne journée à tous les lecteurs  !

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 février 2019
2

Bonjour Chantecler.

Effectivement il y a des non-dits et je trouve que vous avez eu raison de refuser " la prise en charge " des petits-enfants.

Pour ma part depuis que je ne suis plus en contact avec ladite personne, mon moral va mieux, je revis !

Je considère que les parents ne sont pas là pour nous assister on doit se débrouiller seules. Votre fille  pouvait prendre un studio a louer pour les enfants  a proximité surtout si le mari est avocat et qu'il a de bons revenus. 

Pour ma part, je ne suis plus en contact car je ne suis pas sur terre pour me faire constamment rabaisser, avec des méchancetés simplement parce que j'ai une meilleure situation et que la personne cherche a gâcher toute joie chez moi ou que je sois heureuse et elle ne l'est pas. 

Croyez moi je suis passé par tout, menaces, insultes, propos méchants,jalousie  manipulation pour tourner les gens de la famille  contre moi etc 

Est-ce que c'est normal d'agir comme ça?

A un moment donné vous vous dites: c'est mon père ou ma mère, vous revenez pour au final vous rendre compte que ce n'est pas vous le problème.

Les petits-enfants sont souvent utilisés pour punir les grands-parents, je ne trouve pas ça normal pour autant faire comme certains grands-parents et aller en justice , c'est lamentable, ça aggrave les choses .

 Si vous n'avez rien fait de mal, peut-être a t-elle été vexé de votre refus , généralement les gens se montent vite la tête.

Après il faut traiter les enfants de la même manière quels que soient les revenus. 

Exemple si vous donnez a votre fille cadette 200 euros il faut faire pareil avec les autres sinon la jalousie s'exacerbe.

Peut-être que votre fille a pris ça pour une injustice surtout quand elle voit que la cadette a tout eu .

Je suis sûre que c'est lié .

Le gendre en question n'avait pas a se mêler de votre relation avec votre fille , surtout en ce qui concerne le cadeau de fête des mères mais on peut y voir de la jalousie ou de l'amertume par rapport a sa propre situation ce qui est humain.

Mais pour autant il ne faut pas lui mettre tout sur le dos.

La décision finale nous revient quoi qu'il en soit. 

Par contre, si un jour elle revient ou que vous revenez vers elle, pas de reproches car si elle ne vous a pas dit ce qui n'allait pas, une discussion frontale n'arrangera pas les choses.

Pour ma part jai la chance d'avoir de bonnes relations avec mes beaux-parents, mais Cest parce qu'ils m'ont directement accepté en prenant de mes nouvelles régulièrement, sans se concentrer sur mes défauts mais en ne prenant que le meilleur. 

On va dire qu'ils m'ont pris un peu comme leur fille ce qui fait que je préfère largement leur fréquentation que celle d'un parent néfaste.

Après il ne faut rien attendre des gens en général car sinon on sera toujours déçu, il faut vivre pour soi avant tout et si un jour elle revient tant mieux .

La manipulation dans la famille, je deteste ça mais si les gens sont assez bêtes pour croire ce qu'on peut dire sur vous, ils n'en valent pas la peine.

 

 

 

 

 

 

Est il réellement indispensable de semer le trouble et de pourrir la vie de toute cette famille qui ne souhaite apparemment pas que vous en fassiez partie... Quel égocentrisme tout ne vous est pas dû et le fait de faire appel à la justice pour régler vos problèmes va ruiner les parents de votre petit enfant quel preuve d'amour, ceux là même qui le chérisse, le nourrisse, le vetisse !! Vous ne pouvez pas obliger les personnes de votre famille à vous aimer, ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE !! tournez vous plutôt vers des lieux de rencontre avec des enfants qui voudraient eux vous voir 

Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 12 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 novembre 2018
6

Quand des grands parents assignent en justice leurs propres enfants, c'est révélateur de personnes toxiques. J'ai été assignée le jour de mes 40 ans en plein divorce par mes parents qui réclamaient un tiers du temps libre de mon enfant (1/3 pour mon ex-mari, 1/3 pour eux, 1/3 pour moi), se plaçant de facto au même niveau que nous, les parents. Ils n'ont même pas cherché de médiation. Ils ont été déboutés et JAMAIS on ne se reverra. Je n'interdis pas à mon enfant de les voir s'il le désire un jour mais pour moi c'est NON à tout jamais.

Vous êtes-vous interrogée sur votre comportement ? Il faudrait peut-être songer à vous remettre en cause. Avez-vous dénigré les méthodes éducatives de vos enfants ? Avez-vous donné des conseils non sollicités ? Avez-vous  tout simplement laissé votre place de mère pour prendre celle en retrait éducatif de grand'mère? Nombreux sont les grands parents qui s'immiscent de manière insupportable dans la vie de leurs enfants et petits enfants car ils sont persuadés qu'ils savent mieux.

Je pense que vous devriez éviter de conseiller le recours au tribunal qui sonne le point de non retour de relations familiales déjà bien difficiles.

Bonne soirée à vous.

bonjour epave 

 Nous n'avons pas beaucoup vus nos petits enfants ...dix jours par an environ et cela fait deux ans que nous n'avons pas vus ceux de notre fille aînée 20ans et 18 ans et trois ans ceux de sa soeur 14 et 11 ans ... ...quant à ceux de notre fils ...un après midi quand ils viennent déjeuner tous les deux mois environ.... tout le monde demeure assez loin ...mes filles à 600 kms, mon fils à 50 kms et loin des yeux ...loin du coeur...surtout quand celà près de 25 ans qu'ils ont quitté le nid...

J'ai souffert car la rupture est récente, (deux ans) et n'est pas de notre fait(j'ai déjà tout écrit plus haut......)   récemment j'ai fait un pas vers notre fille aînée ...pour une trève à l'occasion de Noël,  très mal reçu,  en retour elle fait un pas vers nous .. mais nous demande,  comme condition pour qu'elle accepte de nous  revoir de déclarer par écrit que nous l'aurions maltraitée dans son enfance...elle ressasse sans arrêt deux actions, qui plus est racontées par moi il y a très longtemps ...(on parle toujours trop !)  : elle a dormi une partie de la nuit une seule  fois sur la moquette avec sa couette, dans notre chambre car elle avait peur...et elle a mangé quelques minutes à côté de son assiette que mon époux avait posée au sol car elle se tenait mal...elle devait avoir  cinq ans  ou six ans et elle en a 48!!! et plus le temps, passe plus elle déforme, exagère, dramatise ces gestes faits une seule fois, par un parent énervé et fatigué ...répète à l'envi dans la famille que nous sommes des maltraitants (elle est psychologue scolaire et sa soeur a fait une licence de psycho et elles psychottent sans arrêt depuis des années...), elle ne veut pas comprendre qu'il y a presque un demi siècle l'éducation était différente, on "corrigeait" les enfants pour leur bien ! et de même que c'est la dose qui fait du remède un poison, on ne comprend pas que ces deux actions aient pris cette importance  pour elle au fil des années...

Le problème est qu'elle raconte son point de vue dans la famille et nous sommes donc isolés sans pouvoir s'expliquer puisqu'elle ne veut rien entendre du contexte...

Nous ne pourrons reconnaître ce que nous ne pensons pas et donc elle continuera ...et ne nous verras plus je pense....nous n'y pouvons rien! nous comprenons d'autant moins qu'elle nous donnait ses enfants à garder quand ils étaient petits et trouvait même qu'on ne lui gardait pas assez souvent... 

elle a rompu avec nous suite à notre refus de prendre notre petite fille de18 ans en pension pour plusieurs années ....mais maintenant elle nous dit que cela n'a été que le facteur déclenchant... les motifs changent sans arrêt selon les évèments et ce qui l'arrange... 

 Je veux simplement vous di re qu'il ne faut pas vous focaliser sur les évènements... que nous ne pouvons pas les changer...vos enfants ont LEURS RAISONS d'agir ainsi...c'est leur monde...les faits ne sont rien, c'est ce que chacun se raconte dessus qui pose problème...il en est ainsi pour nos enfants, mais pour nous aussi...qu'aurions nous aimer connaître avec eux? car je pense plus à mes enfants qu'à mes petits enfants ! car si nos petits-enfants ont toute leur enfance entendu parler négativement de nous, nous ne comptons pas pour eux ... c'est sûr ! car,  je l'ai déjà écrit, ce sont nos enfants qui nous font grands-parents ! nos enfants ont privé en quelque sorte, leurs enfants de leurs grands-parents ou de ceux qu'ils auraient pu être...

vous avez certainement autour de vous des personnes qui comptent pour vous et qui vous apportent de la joie...ne vous concentrez pas sur ce qui est défavorable actuellement, même si ça dure depuis longtemps ! reprenez votre vie en mains, vous n'êtes pas qu'un parent, pas qu'un grand-parent ! vous pouvez être très utile autour de vous ! réduisez votre chagrin pour qu'il devienne vivable, tout le monde peut le faire, il y a des avantages à toute situation car sans doute idéalisez vous toutes les choses que vous auriez pu faire avec votre petite fille ! il faut accepter que nous projetons sur la vie des choses qu'elle ne nous donnera pas ! Il ne faut pas non plus culpabiliser ! certains enfants, pour expliquer leur propre distance, ou la nécessité de la distance..., ne font que critiquer leurs parents.... une façon de déculpabiliser...nous avons eu la chance d'avoir des enfants, je suis d'accord que c'est une sorte de deuil d'être en rupture avec eux...je m'aperçois qu'il y a là-dedans quelque chose de l'ordre du fossé entre les générations....de l'incompréhension...

Allez écouter des conférences vidéos sur internet qui vous élèveront...qui vous feront prendre de la distance... nous avons certainement fait des erreurs...tout le monde en fait ! il ne faut pas faire d'autres erreurs en ne profitant pas de la vie... vous pourriez avoir un vie familiale formidale, mais si vous n'étiez pas en pleine forme, nous ne profiteriez de rien ! bichonnez vous ! je souhaite bien sûr que vous puissiez avoir des contacts avec votre petite fille...et votre fille...

nous, nous devons répondre à la nôtre et ça fait plusieurs jours que je planche et que je perds beaucoup d'énergie avec ça !  car nous ne percevons pas exactement ses motivations, ou elle feint la souffrance pour expliquer sa distance avec nous, ou elle aime souffrir et d'autres faits pourraient le confirmer... ou elle souffre vraiment et  nous devons la consoler....nous espérons cependant la revoir....  bon courage à vous !

 


si je ne les voyais plus, je réfèrerai la mort-
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 19 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
14

La manif des mauvais parents et fiers de l'être... de ceux qui ont complètement oublié qu'ils devaient aider leurs enfants...

Tout ne se résume malheureusement pas à ca "grand parent gentil -enfant méchant ".... 

Mais les procédures judiciaires détruisent le peu de communication restant, c est toxique et destructeur pour les petits.... comment pourront ils accepter a l adolescence de savoir que "mamie" a traîne papa et maman au tribunal... 

 

Tout à fait d'accord avec vous Pistache. Comment peut-on espérer qu'"acheter" un petit enfant au tribunal en écrasant ses parents va lui permettre de vivre sereinement derrière !?!?!

 

Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 19 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019

réponse     préfère  mourir   super  idiote  de cette personne  en plus anonyme  ??  qui  sait  ce qui arrive le lendemain   en plus  anonyme  donc pas courageuse     FACILE 

Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 19 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019

les réponses anonyme    donc  personne  irrséponsables  et je suis sur super égoîste

bonjour Zouzou !  

Comme cette rupture est récente...vous pourriez peut-être envoyer un courrier à votre fille et ouvrir votre coeur, lui expliquant pourquoi vous avez réagi de telle façon...Essayez de lui dire qu'elle vous manque et lui confier tout ce que vous pourriez apporter à ce petit enfant qui vient de naître..et qu'il sera privé de tout cet amour par sa décision et celle de son compagnon. Que c'est une décision grave qu'elle prive son enfant d'un soutien souvent irremplaçable !

Moi, je suis six fois grand-mère , l'aînée va avoir 20 ans et le plus jeune 8 ans ! mais je les ai peu vus, en moyenne 10 jours par an ... donc j'avoue ne pas me sentir grand-mère .. et puis mes petits enfants ne sont pas passés à côté des médisances que leurs parents disaient sur nous..(pour mes deux filles aînées) donc dans ces conditions on ne peut rien construire... et c'est de la faute à la relation... Il faut accepter qu'il y ait des choses qui nous dépassent..car jamais je n'aurais pensé vivre une  situation pareille ! mais c'est ainsi, et je ne vois pas de changement prochain... je viens d'écouter une conférence et une personne disait ce qui est sûr c'est que ça PASSERA... car tout passe...mais QUAND?

Vous êtes sans doute plus jeune que moi, je suis dans ma soixante-dixième année et je vois le temps filer et je prends davantage conscience que la situation est déraisonnable pour tous et que toute la famille en souffre, puisque deux de mes enfants nous fréquentent mais sont aussi en contact avec leurs deux autres soeurs...donc c'est difficile aussi pour eux !

J'ai entendu aussi que s'accrocher à un problème , le fait durer davantage... il faut prendre du recul...et voir aussi les côtés positifs que vous apporte cette situation..je ne plaisante pas ! il y en a ! car vous savez que les situations agréables ne durent pas non plus et si on attend un bonheur, une paix de l'extérieur, on est toujours déçu ou nostalgique d'un bonheur passé...

Je suis donc plus philosophe que je n'étais, car même si on se fréquentait un peu auparavant, les contacts n'étaient pas porteurs de joie ... je ne comprenais pas ce qui se passait..mais j'en voyais les effets.. et j'ai souvent pleuré chez mes deux filles...(sans qu'elles le sachent ) non, parce qu'elles étaient désagréables quelquefois, mais parce que je n'arrivais pas à leur parler... je ne les reconnaissais plus...je ne les connaissais plus ! la distance géographique a eu raison de notre proximité..nous n'étions plus des proches...cela a perduré jusqu'à ce qu'elles n'aient plus de souvenirs (sauf négatifs) concernant leur enfance qui a été je trouve très épargnée.. mais ce n'est pas leur avis ...je les laisse psychoter , nous avons répondu à la lettre que ma fille aînée demandait, bien sûr je pense que cela ne lui conviendra pas (voir mon post au-dessus) mais nous n'avons rien à cacher et avons même envoyé une copie à nos trois autres enfants ! je n'attends rien de cette démarche, simplement répondre et pour une fois pouvoir s'expliquer et rétablir la vérité sur ce qui circule sur nous depuis longtemps !

J'ai été très affectée par la lettre de ma fille , durant au moins quinze jours..., de la colère sans doute et de la souffrance, mais comme tout ceci ne date pas d'hier...même si la rupture est  relativement récente (deux ans) , je me fais passer en priorité : je mange correctement, je dors et nous prenons mon époux et moi du temps pour nous rapprocher dans cette épreuve que je revis une deuxième fois, ayant perdu ma mère à 12 ans et vu mon père mourir sous mes yeux à 19 ans, donc j'ai connu peu de temps mes parents et peu de temps mes enfants...pour moi c'est comme un second grand deuil ! Je ne dis pas Waouh tous les jours, mais il faut arriver à faire que dans la journée cela prenne le moins possible de place. Ecouter des conférences sur le net m'apaisent énormément ; nous ne sommes que des passeurs...nous avons eu nos enfants...c'est leur tour maintenant..nous avons fait des erreurs, sans doute inconscientes..., reproduit une éducation que nous avions reçue... maintenant , les petits enfants ne nous concernent que si nos enfants ont envie ou besoin de notre intervention, sinon c'est leur BEBE ( c'est le moment de le dire !)

Je n'ai jamais connu de grand-parent ...je sais que j'étais très heureuse d'être grand-mère à 49 ans mais comme ma dernière enfant avait à peine 8 ans, je n'étais pas en manque de bébé! Et puis , pour avoir des relations satisfaisantes avec les petits-enfants , il faut avoir des relations satisfaisantes avec les enfants, sinon c'est pas la peine, on va de nouveau vers des déceptions...de la souffrance.

Je ne ferai jamais de procédure...quel droit pour réclamer de l'amour ?, sauf si un de mes petits enfants voulait nous voir et ne pouvait pas ! .....on ne peut faire que du mal aux petits enfants dans cette situation...par contre bien expliquer à nos enfants qu'ils font un choix qui n'entraînent pas qu'eux et qu'ils amputent leur famille de membres très importants pour leur enfant, sans que l'enfant ait son mot à dire !Nous on se contente d'envoyer des sms en rappelant qu'ils sont les bienvenus, que nous pouvons aussi nous charger du coût du voyage ! que faire d'autre?

Cela ne me console pas de voir toute cette détresse, me dire que je ne suis pas la seule ne résout rien! Pour ma part,  je pense que je vais au contraire devenir de plus en plus muette à ce sujet , et sorti d'envoyer de l'argent et des colis à mes petits enfants, me retirer le plus possible de la situation , pour moi et pour eux..la moindre intervention n'est que de la colère réciproque qui ne mène à  rien ! il faut laisser tout décanter...

Certains pensent qu'il y a toujours une explication à ce que l'on vit , pas dans le sens où ce serait mérité.. mais pour dépasser cela, vivre autre chose, avoir une vision de la vie différente..c'est une occasion de changer nos valeurs, nos priorités, nos jugements...j'ai décidé de prendre ça comme cela... puisque je n'ai aucune prise sur les évènements que nous vivons mon mari et moi !

Je ne sais pas si mon post adoucira votre peine... mais peut être aussi est il temps de penser beaucoup plus à vous... les mamans se laissent tellement hapées dans la maternité...

voilà, j'espère vous avoir donné des pistes pour remonter un peu votre énergie ! ne vous laisser pas abattre..comme vous ne vous attendiez pas à cela, il se peut que la vie vous réserve de belles surprises !

Helas je ne vois ni ma fille ni ma petite fille et j en crêve....Il parait que je sui une mauvaise mére que je suis possessive ....alors que je suis toujours pratiquement seule.....Je suis généreuse....Je ne pense qu a elles...Autour de moi on ne comprend pas pire on souffre pour moi...Aussi je n en parle pas,j éprouve comme une honte....J ai 80 ans...Je n attends plus rien....J essaie d être bienveillante avec ceux qui sont gentils avec moi....Y a t il d autres grand mères qui vivent le même enfer que moi....J espere que non....J ai des amis de quarante ans qui me disent profonde...On nait seul on meurt seul

..CRéponse a épave je comprends et partage votre souffrance...On se dit pourquoi moi C est d une telle violence ce rejet d une telle injust...ice....On ne comprend rien...Ma fille habite à deux cent mètres de chez moi...On me demande de ses nouvelles...Que deviens votre petite fille....Que dire


bonjour je ne vois plus mes petits enfants depuis 13 mois c'est vraiment trop difficile à supporter à longueur de temps j'y pense et celame rend malade mais je ne sais plus quoi faire trop c'est trop .bon courage à tous les grands parents qui se trouvent dans cette situation
> Aude

Bonjour 

Mon fils et ma belle fille ont décidés de ne plus avoir de contacts avec nous voila plus de 10 ans 

nous étions "trop invasifs" toutes les excuses étaient bonnes les petites sont à la sieste au bain ou autre .Aprés plusieurs années ou nous sommes allés régulierement les voir nous avons abandonné les petites étaient mal à l'aise réponses par oui ou non en regardant maman pour l'approbation.

Pas de réponses à nos cartes pour les fetes (petit 

chéque joint )

Aujourd'hui l'ainée à 16 ans la plus jeune 13 ans "nous éspérons que tout va bien pour eux "

bonjour, la même chose vient de m'arriver. J'ai donné un terrain à ma fille, j'ai travaillé avec mon mari sur leur maison neuve... je l'ai pourrie... j'ai gardé mon petit-fils dès qu'elle me l'a demandé ! c'est à dire, 2 à 3 fois par semaine ! et du jour au lendemain, plus le droit de les voir ! la justice va suivre son cours... pas le choix.... la roue tourne ! chacun a sa part de misère, et j'attends ! c'est long, mais je ne desepère pas !
la justice!!!! c trop facile ça et deplorable! les parents n'ont rien a devoir aux g.parents. chacun a sa part de responsabilités! VS comme eux !
moi je suis dans le mème cas j ai élevée mon petit fils pendant six moi maintenant la belle fille et sa mère ne veulent pas que je le voix et si cela dure encore je préfère me foutre en l air

il ne faut pas parlé comme ça, la situation peut toujours s'arrangée. Pourquoi ne pas demandé a une personne neutre de parlé avec votre belle fille, voir votre fils, et de mettre les choses a plat. quand a la mère de celle ci elle n'a pas voit ci c'était elle a votre place ,que réssentirait elle. moi meme quand certaine dissentions ce font ressentir entre ma mere ou ma belle mere je préfère pensé a la tristesse de mes enfants s ils ne les voyaient plus et nous m'étons chacune de l'eau dans notre verre de vin comme l on dit.enfin je vous souhaite pleins de courage
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 13 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 novembre 2018
3

Facile de venir jouer les calimeros sur un forum sans que l'on vous connaisse, sans que l'on ait la moindre preuve ... Il faudrait avoir la version de votre fille, connaître les raisons qui justifient peut être pleinement le refus de vous laisser voir vos petits enfants. 

Certains grands parents veulent s'accaparer leurs petits enfants, veulent s'immiscer dans la vie de tous. D' autres cachent des actes qu'ils ont pu déjà faire avec leur propre enfant donc on comprend parfaitement que ces parents là ne veulent pas que leurs enfants soient de nouvelles victimes !

Bref ce n'est pas dans un forum sans les 2 parties que l'on peut répondre à un sujet aussi délicat !

Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 19 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
14

C'est sûr que ça vaut pas une thérapie familiale mais c'est mieux que rien ? Et on peut quand même voir si les histoires tiennent la route ou si vraiment pas et si la personne a loupé qqch...

Messages postés
9
Date d'inscription
mercredi 19 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019

 chère    dolly    les caliméros comme vous dites   ...  sur   forum   c est quand   même  la mode  ..... et vous rien ne vous touche   l   apparemment....... si  les mamans   ou papas  ou grand parents  expriment  leurs   ANGOISSES    c est qu ils  ont encore  le coeur   en bon état  

vous   ce n est pas votre  cas .......

Comment pouvez vous réponde  et tenir des propos aussi écoeurant. J'ai honte pour vous .Pour ma par cela à commencer en 2013 ma fille qui et là dernière accouché d'un bébé prématuré, On ma mis ci sur le dos suite  cette situation j'ai un Bien Out .J'ai  enfin pu voir mon petit fils il avait déjà un ans ( mais leur fallait un coupable ) .Je ne me suis jamais remise de ce Chou .Aujourd'hui il in décidé de m'écarté de leur vis  ,j'avais droit à des menace du genre ci tu dis ou fait le portail restera fermer ,j'ai 3  enfants et je me demande comment il arrive à vivre avec ça ..j'ai jamais attend souffre de ma vie .

Alors vos propos. Sur ce site en dise longtemps sur votre personnalité..

Si vous avez le courage de me répondre voici mon mail ***

Oui jai pas le droit de voir mes petits-enfants que jai toujours choyer soigner et tout sous prétexte que la mère ne veux pas elle a monté une histoire pas possible je ne les ai jamais frappés elle dit je suis violente car jai une grosse voix et je crie jai levé la main sur elle sans la laisser tomber elle affirme que je l'ai frappé que dois je faire je manque aux petits qui me l ont dit par l intermédiaire des grandes sœurs voilà cest la guerre mon fils n'a pas le droit de me parler mais il aime sa mère et je le vois de temps en temps quoi faire pour les petits merci 

 

ne rien faire  car pour les enfants çà ne sera pas facile entre les parents et vous moi çà vient de m arrivez suite a une dispute des parents pourtant j 'ai tout fait pour eux je suis ecoeurée mais j ai tres mal de ne pas voir mes petites filles 

courage je sais ce n'est pas facile et je comprends


POUR MARIE-MARIE FRANCE,vivant la même SOUFFRANCE que vous,je me permets ce petit message,afin de vous apporter TOUT MON SOUTIEN.Je crois que je vais créer,un groupe de PAROLES,pour SOUTENIR,tous les GRANDS-PARENTS,qui sont dans notre CAS, qu'en pensez vous ? Je vous souhaite UN JOYEUX noel , et reste à votre écoute si vous en avez besoin,amicalement.
Bonjour,

Avez-vous créé votre groupe de paroles ?
Votre situation a t elle évolué dans le bon sens en 6 ans ?
Je viens d'être rejetée d'une manière totalement inattendue il y a 1 an à la naissance de mon petit fils que j'étais allée découvrir à Montréal.

Un groupe de paroles m'intéresse.
> Carly38

il y a deja des groupes  _ grands parents prive de leur petits enfants -aussi grands parents en detresses_   il est organise une marche blanche  a Nantes le 2 mars au palais de justice a 10h il faut y etre nombreux ,allez voir les site sur facebook

 

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 8 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2019
> Carly38

Moi aussi, un groupe de paroles m'intéresserait

 

Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 19 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
14

Tout d'abord je tiens à préciser que je suis un homme.

"Les torts sont toujours partagés", "vous devriez vous aussi aller voir un psychologue"... je dois vous avouer qu'avant cette histoire je pensais également comme vous. Sauf que mes géniteurs m'ont magistralement prouvé que ce n'est pas toujours le cas. Pour faire simple je suis d'une famille blanche et catholique, et j'ai épousé une française d'origine africaine athée. Au début ça allait, mais dès qu'on a commencé à parler mariage c'est devenu la catastrophe pour toutes les raisons débiles possibles. Et ils ont fait tout ce qu'il pouvait pour faire capoter notre mariage, jusqu'à appeler mes beaux-parents 3 jours avant le mariage pour les forcer à nous convaincre de ne pas le faire.

J'ai passé des dizaines d'heures à tenter de leur expliquer que j'étais heureux avec elle, mais en face il n'y a jamais rien eu d'argumenté, et j'avoue que quand il y a en face des arguments comme "de toute façon c'est une sorcière, c'est bien connu que dans son pays il y a toujours la sorcellerie"... ben c'est difficile d'avoir des arguments.

Nous avons tenté une médiation familiale, à la fin de la 2ème semaine la médiatrice a jeté l'éponge en nous expliquand après qu'avec eux il n'y avait rien à faire.

Quand à la thérapie familiale, mon père a refusé car "je ne suis pas malade" et ma mère ne s'est pas montré à la 2ème séance.

Il faut l'avoir vécu pour le comprendre, mais non les torts ne sont pas toujours partagés. Et de ce que je vois (j'échange avec beaucoup de famille dans cette situation) ils le sont même rarement.

Messages postés
91
Date d'inscription
jeudi 19 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020
54

Merci pour votre réponse qui éclaire votre situation d'une autre manière.

Et bien c'est gratiné chez vous ^^ ! Vous y avez mis beaucoup du votre, vous avez cherché à faire comprendre vos choix. A un moment effectivement, il faut faire ce que vous avez fait et s'éloigner pour se protéger.

Juste pour dire que je vie cet enfer depuis 7 ans   une petite zoé est née ce 5 juillet je ne l ai encore jamais vu ce petit ange qui me ronge de douleur  sans savoir pourquoi tant de haine si ce n est tout l eurs avoir apporté ce que moi je n avais jamais eu bref aujourd'hui  j ai décidé de combattre cette ingratitude  dévastatrice corporelles pour moi  par une valise remplie de jolie choses comme si je lui offrait et j ecrit a côté un journal rien que pour elle car forcement un jours elle voudra connaitre sa petite mamie  dedans il est ecrit comment j'ai appris sa naissance (dans un journal local)  et combien elle me manque  et je suis certaines que le jours ou lui sera remis tout cela mes enfants ce setont a elles qui devront des explications et non plus a moi  .... en attendant  croyez moi cette situation est injuste et injustifié juste de.l orgeuil mal placer pour des enfants instuits je suis tres déçu de voir quils sont capable de prendre un bébé en otage courage mesdames tout ce paye un jour de toute facon

Désolé pour les quelques fautes dans mon texte mais chaque fois l émotion m emporte ...

Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 19 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2019
14

Question simple de la part d'un parent en froid avec ses propres parents : est-ce que vous leur avez déjà envoyé un courrier/mail/sms leur demandant de vous dire tout ce qu'ils ont sur le coeur et tout ce qu'ils vous reprochent ?

Dolly, vous me trouvez trop de compétences... juger est tellement difficile! il y a sans doute des familles pour lesquelles il est important et même primordial de conserver le lien grands-parents et petits enfants coûte que coûte... mais quand les parents sont  suffisamment bons comme disent les psys... il ne sert à rien de forcer ce lien si les enfants ne le souhaitent pas... par contre c'est une grande responsabilité qu'ils prennent car ils privent leurs enfants de leurs grands parents, relation qui souvent est plus apaisée qu'avec les enfants et qui apporte beaucoup réciproquement...ils pourront recevoir des reproches de la part de leurs enfants plus tard ....car à part pour des raisons de sécurité physique ou psychologique, il n'y a pas  lieu de couper ce lien générationnel qui parfois même pour certains grands parents  est plus fort qu'avec leurs enfants !

J'ai une amie qui est en rupture avec son fils depuis deux ans... elle voulait exiger de voir ses petits enfants, qu'elle voyait déjà peu et que du coup elle ne voyait plus..., mais elle était très attachée à eux, surtout à son petit-fis de dix ans, qui doit en avoir douze maintenant..je me souviens l'avoir dissuadée de faire appel à une de ses amies avocate pour démarrer une procédure... aujourd'hui,  je l'ai vue , elle est en soins palliatifs, n'en a plus pour longtemps.. n'a pas voulu revoir son fils... qui a quand même été contacté par sa tante mais ne viendra pas la voir maintenant que c'est bientôt fini...ne souhaite pas emmener ses enfants voir cette mamie mourrante.... et cet après midi, elle m'a demandé d'ouvrir le tiroir de sa table de chevet et me parlait d'un petit Théo, il y avait la photo d'un petit garçon bien en évidence... mais ce n'était pas son petit-fils, mais un des enfants dont elle s'occupait ...(elle continuait, bien qu'en retraite, à travailler en allant chercher des enfants à l'école et les gardait jusqu'au retour des parents) c'est le papa de ce gamin qui lui a écrit et a joint la photo, elle avait de l'amour à donner et les enfants qu'elle gardait embellissaient sa vie et leurs parents étaient heureux de l'avoir comme "nanny"...c'est quand même bien triste tout ça !!! il eut été plus "normal" que ce soit un courrier de son fils et la photo de son petit fils non? c'est sûr qu'il y a des grands-parents qui abusent... mais il y a aussi des enfants qui règlent leurs comptes (parfois très anciens) avec leurs parents en "confisquant" en quelque sorte leurs petits enfants....que de souffrance !!! que de sottises !!!

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 février 2019
2

Bonsoir, 

Si on ne s'entend pas avec ses enfants, ils prennent le large.

Il faut faire son auto-critique avant tout et chercher a savoir pourquoi une fille ou un fils prend le large car ils ne le font jamais sans raison. Qu'avez-vous fait pour que ça en arrive là ?

Les petits-enfants n'ont rien à voir avec le conflit mais ils vivent avec les parents. 

Pour ma part je ne reprendrai pas contact avec un de mes parents  quoi qu'il arrive car rien n'oblige une personne a maintenir des liens dans une relation toxique.

cette décision est définitive et si un fils ou une fille souhaite reprendre contact, il le fera quoi qu'il arrive, il y a le téléphone, la visite impromptue, les mails etc. Ne vous inquiétez pas qu'ils savent l'utiliser.

MAIS seulement si il le veut et sans forçage aucun.

Si il ne le fait pas, il n'en a pas envie c'est tout et il en a le droit.

N'espérez pas trop et n'attendez rien.

Ne croyez pas qu'on coupe les ponts par caprice ou ingratitude .

On dit souvent que c'est de la faute de la belle fille ou du beau-fils qui influence son fils ou sa fille mais detrompez vous chacun garde sa manière de penser.

Pour qu'on en arrive a couper les ponts, c'est souvent consecutif de la manière dont vous nous parlez/ traitez/ immiscez dans nos vies en ne restant pas à votre place  et comme on sait que quoi qu'il arrive, vous ne vous remettrez jamais en question sur le mal que vous avez pu faire, vous ne changerez jamais, on coupe les ponts pour s'entourer de personnes qui nous estiment à notre juste valeur, on tire un trait sur vous, et on continue a vivre en toute sérénité.

Pas de fumée sans feu!

 

 

 

Oui moi....ma fille et ma petite fille m ignorent ...Elles habitent à deux cents metres de chez moi...Je les aide financièrement...Elles me remercient par textos...Je suis seule j ai des amis heureusement...Par moment le sol se dérobe tant la souffrance est grande ....Dominique 80 ans

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 1 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juillet 2019
2

Oui je ne vois plus personne de ma famille...mon petit fils de 10 ans vient de faire la même chose...