Est-ce qu'une femme peut enlever un enfant a son père? [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  pardo - 3 janv. 2016 à 09:58
je suis en pleins divorce, mon ex femme et sa mere et sa soeur mon volé, menti, insulté, craché dessu, fais tabasser (j'ai fait de l'hopital), et maintenant m'empeche de voir notre filles de 2 ans et demi, tout ca parce que avec le temps a force de toujours dire oui a ce qu'elles voulaient et a les laissers faire, le jour ou j'ai dit stop ca a été l'enfer, la loi est beaucoup pour la femme, mon ex le sait et en joue, mais est-ce normal? quelqu'un peu m'aider ou me conseiller? merci d'avance...

Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
26
Merci
Non certainement pas. avez-vous vu un avocat? si vous êtes sans ressources vous avez droit à l'aide juridictionnelle. Il existe des associations pour les hommes divorcés ayant le même problème que vous. Y a-t-il eu un Jugement par le Juge des Affaires Familiales? si oui il a du être mentionné qui détenait l'autorité parentale , si c'est elle ou bien vous deux. si non prenez rendez-vous avec un avocat. Bougez-vous, ce n'est pas normal, elles n'ont pas le droit de vous interdire de voir votre enfant.

Dire « Merci » 26

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4162 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

-
je me permets de vous répondre pour avoir subi moi meme le rapt d'enfant. Pensez avant tout au bonheur de votre enfant et battez avec les moyens judiciaires et n'abadonnez pas. Votre enfant fera la différence plus tard. N'hésitez pas à déposer plainte si vous êtes battu et autre. bon courage
-
en général sest la femme qui a la garde mais si vous avez rien fait de grave vous pouvez l'avoir une semaine sur deux ou vous pouvez avoir la garde si s'est elle qui es en tord. il faut voir un juge
-
demande l'aide juridictionnelle pour avoir un avocat (tu peut y avoir droit sest selon tes revenus) bon courage sa peut etre parfois long
-
Vous êtes passé en conciliation, quel a été le verdict. Avez - vous la garde conjointe ? Généralement, il faut rester calme en toutes situations, déposer plainte s'il le faut pour les désagréments de votre ex famille et faire des main-courantes. Etre courtois, ne jamais avoir une parole désobligeante avec votre ex famille, avoir des témoignages sincères de vos amis (de votre ex surtout). De toute façon, pour le père, il faut toujours qu'il se justifie devant la Loi : pour que vous ayez au moins la garde conjointe (travail, logement, propreté, etc...) Ne tombez pas ! Faites ce qu'il faut pour la récupérer de temps en temps et dans le calme (car votre ex famille, ne vous ratera pas!) bon courage
-
moi je pense que vous avez des droits au meme titre ke votre ex batter vous ne lacher jamais votre enfant a autan besoin de son papa que de sa maman.et puis faites valoir vos droits devant la justice !!!!!!!! c'est important pour votre enfants de savoir que son papa ne l'oublis pa .
1
Merci
g vecue cette situation en tant qu'enfant et m'aprete a la vivre en tant que pere et cela me creve le coeur , je pense que si cela vient a ce concretiser je ne suporterai pas et ne sait de quoi je suis capable, mais si on m'enleve mon fils je pense que je vais completement peter un cable et pourais meme tué, mon fils est ce que g de plus beau au monde, si on me l'enleve, g plus rien qui me retienne sur cette terre, je ne compte pas sur la justice , car y'a pas de justice mais telement d'injustice, je sais pas vraiment quoi faire mais si on m'enleve mon enfant, la seul chose que je suis sur c que ca ma tre mal finir !! :'(
15
Merci
L'enlèvement d'un enfant par sa mère présente dans la plupart des cas des conséquences qu'il faut à tout prix contrôler.
Je veux parler de l'aliénation parentale, (rechercher ces deux mots associés dans Google!)
Pour une brève explication vous pouvez aussi visiter cette page:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'ali%C3%A9nation_parentale
La plupart des femmes qui procèdent à cette barbarie sont plus à la recherche d'intérêts financiers, pension alimentaire, chantages.... que de l'intérêt de leur enfant.
Pour celà elle vont diffamer, mentir, dénigrer leur progéniteur et laisser de graves traces indélébiles dans la mémoire de l'enfant.
Il faut réagir le plus vite possible en demandant le régime de visite le plus favorable pour pouvoir contrecarrer ce genre d'infamie.en étant avec l'enfant et pouvoir lui parler.
bonjour,moi je vie en ce moment l'enfer,j ai declaré un enfant a sa naissance avec l accord de sa mere,cet enfant je ne suis pas son geniteur ,et ça je le savait depuis le debout. j etait avec une femme,le 25 decembre 2013 cette femme me jete dehors,debout fevrier,le 2 ou 3, cette femme m appel pour me dire que elle est enceinte,vu que on s avait separé depuis apenes 1 mois et demi je lui ai dit que j assume la responsabilité,en pensant que c etait de moi,a ce que elle me dit que ce n etait pas de moi mais d un ex avec qui elle as etait 3 jours car elle n avait pas de maison, elle m as dit ça et aussi que elle passait le wekend chez un autre ex ,ça rend fou...deja en 2010 cette femme as avorté de mon enfant,a l epoque elle etait enceinte de moi,j ai etait obligé de m arreter de travailler et prendre 2 mois en debout de depression,car je revait d en avoir un enfant on s est separé et en juin 2013 cette femme m as cherché en disant que elle voulait avoir un enfant,j ai u peur et comme je ne lui ai pas fait tomber enceinte elle m as quité le jour de noel... on est le 30 mai et depuis le 11 avril cette femme m interdit de voir mon fils alors je suis alle voir les services sociales et la police,rien a faire,je suis alle voir un avocat et j attend le jaf que doit passer vers septembre,il faut remarquer que cette femme as de problemes psychiatriques et as deja dans son passé etait en hopital psychiatrique,la derniere fois c etait 2009 pour avoir menacé sa soeur avec un couteau, alors comme elle vois mon interet pour l enfant elle est allé voir son geniteur pour que lui reconnaisse l enfant et ainsi m enlever mes droits et mon nom . depuis la je pense que elle ramene l enfant chez son geniteur et lui aprend que c est lui son pere,sans mon accord biensur car elle m interdit de voir mon fils, j aime cette enfant comme mon fils,depuis le mois de mai je l envoi par mandat cash 80 euros de pension alimentaire mais elle me dit que ne vas pas chercher l argent ,elle veut m enlever ma vie,mon fils tant aimé. et voila la question: jsuis ataché a cet enfant et c est moi que as fait la demande pour le jaf car je veut le droit de voir mon fils,quelles sont mes droits??? il faut savoir que j etait present pendant la grossesse,j etait a chaque ecographie,j etait a la maternité le jour de sa naissance ,mais comme c etait par cesariene je n ai pas u le droit d assister mais j etait dans la piece a coté en attendant mon fils,je l ai aimé depuis l instant ou je l ai vu,a savoir que j aime deja cet enfant avant de venir au monde,je veut etre son pere et avoir des droits, que est ce que ça va donner cette histoire???
Bonjour,
Moi je vis un enfer depuis 2 mois. C'est le monde à l'envers. J'ai été victime de violences de la part de mon épouse et un soir j'ai fait intervenir les gendarmes à mon domicile, car la situation devenait incontrôlable. J'ai ensuite fait une demande d'aide éducative à domicile auprès de l'assistance sociale car je sentais mes 2 filles de 2 ans et demi et de un an en danger.C'est la plus grosse bêtise que j'ai pu faire de toute ma vie. Du jour au lendemain, mon épouse à demandé a être placé dans un centre hébergement pour adultes en amenant avec elle nos 2 filles. Je suis rentré du travail, ne trouvant personne au bout de quelques heures, j'ai appelé la gendarmerie et ce sont eux qui m'ont informé du placement de mon épouse. Les enfants lui ont toujours servi d'objet de chantage, elle m'avait menacé la veille de partir avec les filles et que je ne les reverrais plus jamais, sa menace a été exécuté. Ma faute est qu'à son goût, je ne l'aime pas assez et elle m'accuse de rester avec elle juste pour nos filles. Aujourd'hui, elle refuse complètement de me laisser les voir. Je n'ai pas pu assister au premier anniversaire de ma seconde fille. J'ai tenté une médiation mais mon épouse s'y est opposé. La seule alternative est d'entamer une procédure de divorce afin que le JAF statue sur le droit de garde. Il n'y a pas d'audience avant 3 mois. Pendant ce temps, ma femme me refuse en toute impunité mon droit fondamental à voir mes enfants et elle entrave leur droit de voir leur père. Ma seule solution est d'enlever nos filles et la laisser courir après juges et avocats, puisque dans ce cas, l'enlèvement est légal. J'ai fait intervenir les services sociaux dans ma vie pour nous aider,nos enfants, mon épouse et moi, au final, ils ont détruit mon foyer, troubler nos filles en les enlevant de leur environnement et en les plaçant dans un centre d'hébergement complètement inadapté. Les assistantes sociales finissent même par reconnaître qu'il vaut mieux régler ses affaires tout seul, mon épouse ne connaissait ni les services sociaux, ni les centres d'hébergement, elle est étrangère, nous vivions à l'étranger il y a encore quelques mois, elle a déjà quitté le domicile familial une centaine de fois, seule ou avec nos filles et sans un sou. Elle a surtout besoin d'une aide psychologique, mais impossible sans qu'elle n'en fasse la demande elle-même. Je pensais qu'en France on aurait plus d'assistance et qu'il existait une priorité pour l'intérêt de l'enfant. Mon épouse est particulièrement irresponsable, elle est atteinte de traumatismes profonds, si elle se sent mal, elle ne fait plus attention à l'équilibre et au bien-être des autres, il n'y a que son mal-être qui compte. Je l'avais pourtant signalé dès le départ aux services sociaux en espérant qu'ils nous aident, au final, je me retrouve seul sans mes filles. La morale dans cette histoire est que si vous êtes un homme et victime de violences, ne faites appel à aucun service de l'état, gérez vous même ou laissez l'orage passer. Souffrez en silence et gardez vos enfants près de vous.
> Espiritu -
Je suis totalement dans ta situation ma femme m'a agressé et blessé avec couteau et brulé avec un fer à repassé. La police l'a mise en garde vue et voilà la meme police la place en foyer et m'empeche de voir mes enfants.
Arfff bien fait pour vous, je plaisante évidemment, mon ex à kidnappée ma fille en 2006, je suis traumatisé à vie je passe mon temps à vivre cette événement douloureux dans ma tête depuis 10 ans, d'asile spychatrique en clinique psychiatrique ma vie c'est de me droguer plus ou moins pour oublier, c'est l'enfer sur terre, je suis en invalidité à 900 euros par mois vivement la mort.
Un conseil ne plongez pas dans la folie suite à ce genre de mésaventure, il n'y à pas de retour en arrière, le chantage affectif rend fou.
Dieu vous bénisse.