Signaler

Que pensez-vous du nombre grandissant de divorces ? [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 22 mars 2011 à 12:41 par Anonyme
Que pensez-vous du nombre grandissant de divorces ?
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Ba contenu que a l'heure actuelle des chose le divorce est devenu une facilité dans la vie de couple. Sa me surprent meme plu étant moi meme divorcé.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il est tellement dommage que le divorce apparaisse comme une option. Que les juges débordés ne tentent pas une vraie conciliation, surtout quand il y a des enfants. Et on ne peut pas dire qu'il vaut mieux pour les enfants un divorce que la mésentente du couple parental, sinon, ils ne continueraient pas de rêver, devenus adultes, qu'un jour leurs parents pourraient se remettre ensemble. Tous les couples traversent des crises, mais ceux qui parviennent à les surmonter en sortent plus forts. Et il faut aussi arrêter de laisser croire à des jeunes gens qui s'embarquent pour plus de cinquante ans de vie commune qu'une infidélité est la fin du monde.
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
personnelement ca me fait chier car je bosse au tribunal et tous les mardis et jeudis c vest l audience divorce et ca me fait finir tard voila pour la reponse
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
lamentable, les parents ne pensent qu'à eux, les enfants n'ont plus de cadre. Tous ces enfants qui ne vivent qu'avec leur mère ( ou père), après on s'étonne de la délinquence........
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
On se marie pour le MEILLEUR et pour le PIRE . Aujourd'hui on n'accepte pas le pire on ne vit pour que soi et ses plaisirs , la plupart des divorces sont le fait d'un EGOÏSME SANS BORNES , les adultes sont mal dans leur peau disent-ils etc..etc..Ils oublient qu'en adultes qu'ils pretendent ètre ils pourraient faire l'effort pour au moins penser à leurs enfants qui EUX N'ONT D'AUTRE SOLUTIONS QUE D'ETRE MALHEUREUX ET PLEURER , c'est de la part des adules de la LACHETE . Je veux bien admettre que dans certains cas le divorce soit inevitable ! L'on parle de " familles recomposées " en fait pour moi il s'agit de" FAMILLES DECOMPOSEES " Quand aux pouvoirs publics et aux avocats c'est un désastre ! ! !
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Mon épouse et moi sommes mariés depuis quarante-cinq ans. Nous avons élevé quatre enfants et nous sommes aimés de onze petits enfants. Je crois que la famille est la source des plus grandes joies que nous puissions savourer tout au long d'une vie. Je crois que le mariage, la famille, une vie réussie, le bonheur, se construisent chaque jour, jour après jours et toute la vie. Je crois que ce devrait être la priorité de toute une vie. La famille devrait toujours passer avant tout autre intérêt, professionnel ou autre. Beaucoup concluent trop vite que la vie n'a pas de sens, ou que son seul sens est la satisfaction de tous leurs désirs. Le bonheur n'est pas facile mais il est possible malgré toutes les difficultés et peines que nous pouvons rencontrer. J'ai des amis divorcés que j'aime beaucoup. Pour eux comme pour moi aujourd'hui est à inventer. Un grand changement de coeur est souvent la solution. Se changer soi même c'est un peu changer le monde.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Ca fait partie des nombreux fléaux actuels de la société dans laquelle nous vivons.Aujourd'hui les couples ne se battent plus pour rester ensemble,ni pour se séparer d'ailleur...Voici un des tristes constats de cette démocratie à outrance qui fait encore aujourd'hui malheureusement tant rêver les gens.Et oui"on ne fait pas devenir des moutons...des loups"
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Que par peur de solitude qui est stigmatisée négative, on se met avec n'importe qui n'importe comment.. Que les divorces propres et sans haine font moins de dégats que les couples en guerre froide ou déclarée... Qu'il faudrait explorer comment les couples en arrivent là..et ne plus clâmer que hors du couple point de salut ! Que le couple est difficile et qu'il faudrait apprendre à le gérer... Fidélité : une liaison externe au couple signale un lourd dysfonctionnement qu'il faudrait regarder de prés Communication : ça s'apprend il y a des stages pour ça...

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
maintenant on divorce pour un oui et non , il n'y a plu de dialogue entre les époux , alors la solution de facilité c'est le divorce . le pire c'est quand il y a des enfants . alors pourquoi se marié si l'on se déteste après .
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
C'est bien triste de faire des enfants puis de se séparer ensuite! Il faut réfléchir avant, puis faire des concessions chaque jour et être moins égoïste! Dans mon métier j'ai vu bien des élèves perdre pied dans leur études car leurs parents divorçaient et certains tombent malades!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je pense que le nombre de divorces correspond au mal-être de notre société actuelle et de nos illusions entretenues en espérant des jours meilleurs. Les divorces ne sont pas des solutions aux problèmes : ils ne font qu'aggraver les choses. Les efforts faits dans une nouvelle relation peuvent très bien être faits dans la relation déjà en place et éviteraient bien des dégâts. Mais tout cela est tellement banalisé qu'il serait presque anormal de ne pas divorcer. Il faut aussi penser que cela sont les "choux gras" de ceux qui s'enrichissent avec la douleur de ces couples. Faites parler les frais et les chiffres engendrés par ces divorces, vous comprendrez ceux qui en vivent et qui ne demandent que cela.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il y a plusieurs cas de figures qui ne sont pas pris en compte dans les réponses précédentes : les jeunes couples qui ont eu le choix de leur conjoint (pas de mariage précipité dû à une grossesse par ex) et qui n'ont pas tenu compte des exemples autour d'eux et se sont quand même mariés... et divorcent dès le premier problème, en banlisant le mariage et faisant souffrir de jeunes enfants. D'autres couples plus anciens qui eux, n'ont pas eu le choix, même s'ils étaient opposés au mariage (ceux des années 68) qui n'ont pas divorcé malgré leur mal-être pour épargner leurs enfants et réalisant sur le tard qu'ils n'avaient qu'une vie, qu'ils en étaient seuls responsables et qu'ils pouvaient en changer avant d'être séniles divorcent sur le temps, quand les enfants sont grands, très grands, que ces derniers jugent (de quel droit?), du moins celui qui a décidé de partir... Et tant d'autres cas... Très facile de porter un jugement sur un couple ou l'un des deux quand on ne vit ni dort avec ... Combien de femmes essaient de se soustraire à une vie qui ne correspond pas à leur vraie nature ? Si elles y arrivent, ou on les admire pour leur courage ou on les blâme pour leur égoïsme... Pas de juste milieu. Et que penser des couples non mariés qui se séparent quand ils ne s'entendent plus ? Pour les enfants, c'est le même problème mais cela peut être plus simple pour les parents. D'où ma question : le mariage est-il encore utile en ce début de nouveau siècle ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Le divorce est toujours un échec mais quelquefois il n'y a pas d'autre option. Les conséquences ne sont pas les mêmes selon qu'on a des enfants ou pas. Dans le cas où l'on a des enfants ensemble, je pense qu'il faut d'abord penser à eux -mais la meilleure solution n'est pas toujours de rester ensemble à tout prix. Rester ensemble toute une vie, c'est très romantique mais il faut savoir transformer la passion du début en amour profond.Aujourd'hui je ne comprends même pas comment on peut se marier et je pense que les gens sont faits pour vivre seuls. Il faut toutefois reconnaître qu'il est plus facile d'élever des enfants à deux. Chaque histoire est différente et il faut se garder de juger.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je trouve que c'est bien dommage que de gens divorcent alors qu'ils ont des enfants pour la plupart et que la plupart du temps ce sont pour des broutilles,ils ne prennent plus le temps de dialoguer pour certains,après sa dépend dans quelle cas,si y a eût adultère c'est tout a fait logique,et après certains ne prennent pas le temps d'expliquée a leurs enfants de les déculpabiliser ou des fois se serve carrément d'eux pour apitoyer l'autre! moi je dis si tu veux divorcé y a pas de soucis fais que tout se passe bien,PENSE surtout aux enfants,a ne SURTOUT pas montrer les émotions!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Que vaut-il mieux pour les enfants, des parents qui se déchirent sous le même toit en permanence, avec ce sentiment de haine entre eux, et de colère? ou des parents qui se rendent compte que, oui, ils ne sont plus fait pour vivre ensemble et repartent chacunde leur coté... il y a toujours un moment ou celui qui était effacé dans le couple, se "réveille" et finit par se rendre compte de toute l'abnégation qu'il a donné à l'autre n'a rien donné en retour. Quand ça s'arrète, l'autre ne comprend pas et se met en colère et trouve son conjoint changé...Et bien oui, il veut un peut vivre aussi!!!! c'est sans compter les réflexions désobligeantes et les colères devant l'enfant....il n'a surtout pas à être mêlé à tout ca, mais il a le droit d'avoir une explication, simple, adaptés à son age. Ses parents l'aiment toujours autant, mais les adultes ne sont plus fait pour vivre ensemble. surtout quand l'enfant semble appeuré de son père, car il se rend compte de certaines choses...L'enfant n'a pas à être le facteur d'un des parents pour l'autre "tu diras à ta mère que..." Il y a le fait que la vie n'est plus la même qu'avant et les 2 travaillent. Il y a moins de temps libre à passer ensemble, en famille et la routine s'installe.A ça on rajoute des problèmes d'argent... et ça peut être déclencheur....Quand le conjoint prete une relation sans aucun fondement à l'autre et qu'il se justifie,et prouve, mais que celui qui y crois campe sur ses positions, c'est sur qu'aucun dialogue n'est possible, d'ou le divroce... c'est pas en pourrisant celui qui veut divorcer parcequ'il n'en peut plus que ça raccomodera le couple... quand la corde est cassé, on sentira toujours le noeud... A méditer...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Ayant été marié pendant 15 ans et étant divorcé depuis 15 ans , je revois ces années de mariage comme une belle purge ! Le mariage coute cher , mais un divorce est une ruine financière , sans parler des conséquences affectives et administratives......voire des retraites de reversion ..... L ' appareil judiciaire est débile , sauf pour les avocats qui se sucrent plus que largement , et les notaires chargés de la liquidation des biens communs ! Les plus grands sinistrés sont les enfants , perdus dans le conflit parental , ce dernier parfaitement entretenu par les avocats afin que leurs honoraires deviennent récurents , quand ils ne proposent pas de " faire sauter la tva" si paiement en espèces .......
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Avant de se marier, il faut d'abord s'aimer...! Le véritable amour dure toujours et si "on ne s'aime plus", c'est qu'on ne s'aimait pas réellement...On croyait peut-être...? Quand on s'aime, c'est pour la vie et dans ce cas, cela dure... Avant de rechercher les causes du divorce, il faudrait peut-être savoir pourquoi l'on se marie aujourd'hui, quelles sont les motivations ? La perte des valeurs morales et sociales ont fait de cette institution une banalité à laquelle on met fin pour des motifs souvent futiles et surtout par besoin de liberté sexuelle ! Tout cela au détriment des enfants en osant prétendre qu'ils prennent tout cela très bien ! Bien sûr, c'est parfaitement vivable et facile de voir son Papa et sa Maman se séparer...!!! Familles recomposées dit-on selon la formule consacrée...Et bien moi, je dis familles décomposées, c'est bien plus vrai hélas !!!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je n'ai rien contre si le couple ne fonctionne vraiment plus mais vraiment plus il ne sert à rien de rester ensemble et de subir chaque jour.Certes cela représente des inconvénients occasionne des frais et génère une réorganisation mais cela vaut la peine pour le respect envers l'un et l'autre et le bien etre de soi
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je suis atterrée de certains préjugés. Les enfants malades, mals dans leur peau ou délinquants ont en majorité des parents mariés (statistiques) ... ça touche toutes les catégories sociales. Il est évident qu'un divorce fait des dégâts sur les enfants, mais tout comme les couples qui restent ensemble juste pour garder les apparences ou se donner bonne conscience (je ne suis pas égoïste moi ! ) alors que le contexte familial en est encore plus déplorable pour les enfants. Comment peut-on porter de tels jugements et de telles conclusions sur les autres ...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Belle mentalité, Jean-Pierre ! Vous êtes parfait, on dirait, misogyne et macho, c'est flagrant !
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !