Signaler

Je ne peux plus m'occuper de ma mère, je culpabilise... [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 4 août 2015 à 01:21 par zouzou45
depuis 8 ans que mon père est décédé, ma mère est un vrai fardeau. C est vrai qu elle a été très malade, elle a été opérée 3 fois en 2004.2005 mais s en est bien remise. cependant elle a 92 ans et demi et ne veux pas rester seule, ne veux pas d'autres personnes que moi pour le ménage, les courses, les médicaments...etc j'ai deux frères qui viennent chacun 2 heures par semaine
Utile
+20
plus moins
Bonjour Danièle, Je connais bien votre problème, depuis 1983, je m'occupe de ma mère (95 ans aujourd'hui), je devrais dire que je la porte à bout de bras, je crois qu'on peut difficilement faire plus... Mais au final, je suis passée à côté d'une grande partie de ma vie, pas de travail, pas de vie sociale (ou très peu), plus on en fait, plus il faut en faire, on en fait jamais assez ou pas ce qu'il faudrait, plus on donne, plus il faut donner et moins on reçoit... Heureusement, je me suis réveillée à temps pour construire ma vie de femme, mais ma mère et ma famille on vécu ça comme une trahison et me le font payer cher, brimades, mensonges, rumeurs et méchancetés en tous genres... Alors de grace, soyez égoïste pensez à vous et surtout ne culpabilisez plus, prenez du recul et déléguez... Voyez avec votre médecin de famille pour que votre maman puisse bénéficier de l'APA (l'aide personnalisée à l'autonomie) le médecin vous remplira un dossier que vous ferez parvenir à la DPDS de votre département, une assistante sociale vous aidera et en fonction du degré de dépendance de votre maman, un certain nombre d'heures d'aides lui seront accordées... Vous pouvez également lui organiser un portage de repas à domicile, ce qui vous évitera les courses et la cuisine (voire auprès de votre mairie pour savoir quels organismes sont en charge de ce service), Si vous avez besoin d'autres conseils n'hésitez pas à ma contacter par le biais de la messagerie de copains d'avant... Les personnes dans notre cas, sont mal perçues par la société, et nous nous sentons souvent très seules face à un fardeau dont le poids fini par nous écraser... Bon courage !
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
zouzou45- 4 août 2015 à 01:21
Bonsoir je doi récupéré mon pere qui et alité et ne marche plus il a besoin d une personne jour et nuit il et age de 87 ans mon grand frère ma déposé tous ce affairé et ma di ce tou qui t occupera de notre pere j ai peur de pa etre capable je sui seul avec deux enfant en ba âge mai je culpabilise d avoir peur de par pouvoir m occupe de lui je sui la derniers de ce dix enfants et personne ne ve le prendre mon pere ve rentré chez lui il a droit a des aidé mes mon frère qui vie dans l appartement ve plus qu il vie avec lui je culpabilise
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
Je me suis occupée de mes parents jusqu'au bout, ainsi que de ma belle-mère.ma mère était handicapée et mal entendante, je donnerais beaucoup pour l'avoir encore, ça n'a pas toujours été facile, mais je ne regrette rien, je suis fille unique. J'ai mis 4 ans pour recommencer à vivre à peu près. Elle avait son appartement mais vivait avec nous. Ça à fait un sacré vide. Aujourd'hui c'est sa sœur qui est veuve depuis 1 an, à part les vacances, je vais la voir tous les après-midi. Elle a des enfants mais elle nous veut tous les jours. Mon avantage c'est que mon mari m'a toujours soutenu. Sa maman avait un Alzheimer. Il ne faut pas rêver nous avons dû faire beaucoup de sacrifices, c'était notre choix. Si vous craquez, n'attendez pas faites-vous aider, maintenant c'est facile
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
il y a des auxiliaires de vie- des femmes de ménage- faîtes une demande-elle est très âgée-
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Avoir sa maman à ses côtés c'est le bonheur mais à ce point, il faut prendre une décision. Demandez de l'aide à une assistante sociale, placez là dans une maison de retraite. Ne vous fatiguez pas à ce point. Bon courage.
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
faites appel à l'aide sociale et obligez la à accepter ne culpabilisez pas vous n'avez que deux bras et une famille à vous

Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Danièle , comme d'autres ont dit = oui l'APA du Conseil général ! Je sais ce qu'est culpabiliser ! Mais tu n'es que toi ! tu ne peux tout ! Pense que si tuTOMBES , ta mère ne t'aura plus du tout ! Même un loisir fait partie de la vie ! Bravo Mireille ! je t'admire ! annie
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
bonjour ! J'ai été directeur de maison de retraite, et je peux vous certifier que j'ai vu beaucoup de personnes culpabiliser par rapport à leurs parents âgés ou malades ! il arrive des circonstances où un placement en institution ( cà dépend où, bien sûr ) peut -être une solution à envisager pour le mieux être de tout le monde ! mais elle doit- être préparée à mon avis ! Avec mes frères et soeur, nous avons opté pour cette solution, et je crois que nous avions fait un bon choix ! ( celà fait 8 ans le 30 juillet que Maman est décédée !) . Je vous souhaite beaucoup de courage !
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
fille unique je me suis occupée de mes parents durant 20 ans, je sais ce que c'est les contraintes, les fatigues ne plus pouvoir sortir le soir avec des amis, ne faites pas comme moi, demandez de l'aide , allez voir une assistante sociale, déculpabilisez vous, la vie passe très vite sachez aussi en profitez! vos rapports avec votre mère seront meilleurs courage marie claire
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
c'est vrai il y a des auxiliaires de vie , mais ne pas oublier de les déclarées à l' URSSAF . Les associations ne s'en occupent pas.Ce n'est pas leurs jobs .
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour, Pour une prochaine émission « Toute une histoire », présentée par Sophie Davant et diffusée du lundi au vendredi sur France 2 à 14h, nous recherchons différents témoignages sur le thème « Ils sont devenus les parents de leurs parents» - Vous aviez moins de 30 ans quand vos parents sont devenus dépendants (maladie, accident, AVC), vous avez dû tout arrêter pour les prendre en charge -Vous avez toujours eu la sensation d’être responsable de vos parents à cause de leur illettrisme - A force de consacrer tout votre temps à vos parents, votre couple n’a pas résisté - N’ayant plus la force de vous occuper de vos parents, vous avez préféré construire votre propre vie - Depuis peu, vous devez prendre en charge l’un de vos parents, vous avez peur pour votre avenir Si vous vous sentez concerné(s), contactez le plus vite possible : Laura au 01 53 84 29 78 ou lcapony@reservoir-prod.fr ou Jennifer au 01 53 84 30 25 ou jdeltombe@reservoir-prod.fr N’oubliez pas de laisser votre numéro de téléphone pour que l’on vous rappelle.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour vous avez droit à des aides demandez à votre mairie et à votre médecin cela vous soulagera bon courage chantal
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je m'excuse d'être directe : mais qu'en pensent ou que font vos deux frères ? Je comprends que vous culpabilisiez mais il faut regarder les choses en face : vous vous êtes déjà beaucoup occupée de votre maman, vous avez votre vie personnelle et vous avez toujours une activité professionnelle. Qu'adviendrait-il si vous craquiez ? Votre maman ne veut personne d'autre que vous pour le ménage, les courses, etc. Mais je crois qu'il n'y aura pourtant pas d'autres solutions que d'en passer par là (à défaut peut-être d'envisager un jour un placement en maison de retraite) : une aide ou auxiliaire de vie qui l'accompagnerait un peu chaque jour et vous soulagerait de ces tâches matérielles en vous permettant de retrouver des rapports plus sereins avec votre maman. Bon courage Danièle !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Danièle ! fais nous savoir STP . Nous sommes avec toi ! annie
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Les personnes très âgées redeviennent des enfants, imposer sa force est nécessaire parfois, comme un devoir d'obèissance.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai une amie qui est dans le même cas que toi Son père est atteint d'Alzeimer En plus, cette amie, elle souffre depuis de longues années de la maladie de Crohn La proposition de Philippe est "alléchante" C'est sùr, si elle devient génante pour son quartier, les choses bougeront... Mais, c'est sùr aussi , tu as droit à une aide Vois avec une assistance sociale Va en mairie, on te renseignera Et, si ta mère fait des difficultés, elle le fera au début, puis elle se calmera Elle fera damner les personnes qui s'occupent d'elle Et aussi,toi, "remue les puces " de tes frères C'est leur mère aussi, après tout Bon courage Si tu as besoin de parler, je suis là aussi
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je penses qu il est grand temps de pour vous de prendre un peu d air Votre maman a droit a des aides // infirmier // ménage // toilette // repas a domicile// il faut que vous montiez un dossier auprès de l ADMR de votre quartier ou alors avec le médecin qui s occupes de votre maman Permetter moi de vous souhaiter bon courage je saies que c est dur mais il ne faut pas culpabiliser si il y a des organismes pour personne a domicile il faut s en servir et cela vous donnera un peu de soulagement Je vous envoies ses quelques fleurs pour vous donnez du courage

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Néanmoins , Florence je me retrouve avec 3 ans d'impayés ???
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Beaucoup de choses ont été dîtes avec lesquelles je suis d'accord. Quand on commence à dire que l'on en peut plus, ... c'est le moment "de sauver sa peau" comme on dit vulgairement. Penser donc à la sauver, sinon, ce sera vous qui partirez avant votre maman et à la fin du compte, il faudra bien qu'elle accepte d'autres aides que la vôtre ! Allez, écouter les autres et bon courage pour la suite ! Françoise BERT.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
IL existe des aide l'A P A par le conseil général de votre département selon la dépendence gyre 1 à 5 évaluer par le médecin agréer du conseil géneral qui vous donnera le plan d'aide qui sera réaliser par des intervenants d'associations agréer A D M R ou d'autre organiste bon courage rené
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
JE vous comprends oh oui combien ,je me suis occupée 4ans de ma maman ,mes enfants étaient scolarisées mon mari souvent absent mais j'avais une aide ménagère , et deux personnes qui se relayaient le dimanche pour que je puisse souffler un peu ,ne vous épuiser pas il y a toujours des solutions ne passer pas à côté des choses de la vie vous ne les retrouverai jamais et vos frères ils ont deux mains ils peuvent et doivent vous soulager c'est trop facile autrement ,moi j'étais fille unique je ne regrette pas ma maman était d'une douceur et discrète elle avait toujours peur de déranger , donc courage et faites vous aider bisous marie thé
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !