Signaler

Pourquoi ne pas être aimé par sa propre famille ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 9 févr. 2016 à 10:52 par Anonyme
Je n'ai jamais été aimée par ma mère et par ma sœur à cause de mes problèmes de santé. Je trouve ça écœurant car ce n'est pas moi qui les ai demandés.
Afficher la suite 
Utile
+10
plus moins
Rappeler vous l'histoire du vilain petit canard. Même si ce n'est pas la réponse que vous attendez dites vous que quelque part le bonheur vous attend.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+4
plus moins
La mechanceté des gens sest terrible d autant plus quand ça vient de la famille!je suis de tout coeur avec vous chere patricia.Bon courage.Grosses bises.Sophie
Luz- 21 nov. 2012 à 23:10
Bonsoir Patricia,
Je suis désolée pour ce que vous ressentez. Je le vis moi aussi depuis mon enfance. Ma mère ne m'a jamais aimée et pourtant je suis celle qui lui fournit l'argent pour vivre. C'est incroyable : elle ne m'aime pas et c'est tout malgré toute l'affection que je lui démontre. A Dieu merci, j'habite loin d'elle, et malgré cela, elle fait des gestes avec mon frère pour me voir souffrir, comme par exemple l'appeler au téléphone et à moi non. Ce que je raconte là c'est rien par rapport aux supplices qu'elle m'a infligés quand j'étais adolescente et qu'on vivait sous le même toi. C'est pire que "Poil de carottes". C'était des maltraitances physiques et morales, d'où j'ai hérité des complexes horribles à cause des surnoms qu'elle m'attribuait. Quand on ne se sent pas aimé par sa mère on ne croit en l'amour de personne. Désolée ! Personne ne peut me contredire. j'en souffre à tout moment...
Courage
dolores- 18 août 2015 à 15:58
idem pour moi, ma mère ne ma jamais aimé ni voulu, elle me la dit pour mon anniversaire, j'avais 17 ans et il y avait une copine à moi... j'ai aujourd'hui 40 ans et j'en souffre encore et encore! Là, je viens d'être terriblement décus d'une amie d'enfance qui est tombé dans la coce et du coup son comportement a trop changé...bref à part mon mari et ma fille, je n'ai personne d'autre à qui me confier.
Catou Luz - 6 janv. 2016 à 21:11
Moi, ma famille m'ont toujours mis de côté. De 1 parce que depuis mon traumas crânien et ma comotion cérébrale j ai beaucoup de soucis de compréhension mais que j essaie de travailler avec un psychologue.
De 2, parce que j ai une épilepsie myoclonique juvénile qui est très dur à voir en cas de crise.
Et puis j j'ai mon père qui m a toujours traiter comme une merde.
Je ne travaille pas actuellement, mais je fais tout.
Ce qu'il faut pour les aider
" cuisines repassage, vaisselle, ménages et garder mes nieces.
Avec mon copain on compte s installé ensemble ensemble début avril..
Mon père n est jamais venu me voir à l hôpital .
Mon copain a du poser libre pour pas que je sois seule.
J ai une seule jumelle qui m'a virée de.çà. vie.
Une autre qui mariés et que je garde souvent ces enfants. De son côté ma jumelle estla préféré
Il y'a quelque temps j ai fahit me succieder à cause de mon père.
Aujourd'hui je reprends ma vie comme je le peux. Et je me soigne.
NIBU- 25 sept. 2014 à 15:48
elle souffre aussi vous avez le meme probleme la solution c'est de parler carte sur table et avec amour ,et dans le calme Elle ne se rend meme pas compte Bon courage c'est la seule solution PARLER
NE FAIT PAS ATTENTION CE QU'ELLE FAIT
tant que nous n'apprendrons pas a aimer comme le Prince de l'amour nous souffrons toujours
Utile
+3
plus moins
J'ai vu votre fiche. La vie est parfois cahotique et on n'a pas toujours la chance d'être né dans une "famille idéale" telle qu'on la souhaite. Vous connaissez sans doute le dicton : "On choisit ses amis, mais on ne choisit pas sa famille".... Personnellement, j'ai depuis longtemps choisi de faire ma vie autour de mes ami(e)s..... Souvent on peut davantage compter sur ses ami(e)s que sur les membres de sa famille. Je le sais moi aussi...
lolo- 30 déc. 2012 à 22:23
Sa c'est bien vrai !!
kameli- 18 mars 2013 à 12:00
Des amis à condition d'en avoir car quand on ai pas aimé par sa propre famille et avec un handicap c'est dur de se faire des amis, on sent souvent le rejet des autres malgré la souffrance qui est là toujours et encore!
NIBU- 25 sept. 2014 à 16:02
ne se sente pas aimer par la famille c'est pour que vous retourniez vers le Créateur du vrai amour Le vrai amour c'est l'amour du Christ Il a donné sa vie C'est bien d'aimer n'attend pas l'amour des autres Vous apprenez à aimer sans intérêt
Utile
+5
plus moins
bonjour ! On ne sait pas ce qu'il y a dans le coeur des autres, mais on sait ce qu'il y a dans le sien vis à vis des autres ; vous pensez que votre famille ne vous aime pas... Votre famille ressent votre problème existenciel qui la culpabilise et on entre en une spirale bien grise... Essayez donc de prendre votre place auprès d'elle en l'aimant d'abord participez aux joies aux peines de chaque membre, oubliez-vous : que votre santé fragile ne devienne pas un argument pour capter la totalté de leur attention ; vous ne vous sentez sûrement pas assez aimée et votre inconscient, votre enfant tyranique exige qu'on vous aime alors il exige comme il peut ; ne lui obeéssez pas sous peine de devenir un "petit pois" : réagissez et sachez qu'une famille déjà n'est pas tenue d'aimer les légumes ennuyeux et si vous ne parvenez pas à vous en faire aimer comme vous le souhaiteriez alors quittez-là et allez vous aimer vous-même comme vous aimeriez qu'elle vous aimasse... Pour vous aider faites une liste en maintant d'un coté des noms et de l'autre écrivez pourkoi vous aimez ces personnes ou pourquoi vous n'aimez pas... Aimer est une liberté personnel vous n'aimez pas que votre famille vous aime autrement que vous le voudriez . Bon courage pour méditer et prenez soin de votre santé pour passer à l'acte être aimée n'est pas un du voyez aussi combien de gens courent après un amour qu'ils imaginent et qu'ils ne trouveront pas... forcément. cordialement
Utile
+0
plus moins
alors fabriques-toi en- tu en trouveras bien par des amies- on ne choisi pas sa famille-
Utile
+5
plus moins
Je ne sais pas quel âge vous avez mais bien souvent l'adolescence et la post adolescence sont des périodes où l'on s'imagine ne pas être aimé, ne pas être beau, ne pas.... en bref on a tendance à souvent broyer du noir. Pourquoi ne pas aborder carrément la question avec votre mère ? On n'aime pas moins un enfant parce qu'il a des problèmes de santé. Par contre un comportement de pudeur (ne pas montrer ses craintes pour l'enfant) peut faire croire à de la froideur.
québecorp42- 18 juil. 2012 à 03:46
2012-07-17

Et sa y est!..........ma conjointe ma trompée aujourd'hui, j'aimerais bien avec qui, mais bon.........je ne sais pas se que je vais faire encore............va t'elle me demander de partir ou bien rester pour l'aider pour les enfants............je sais pas...........on verra.
Nicky- 13 août 2012 à 10:56
Mec , une chose est sur débarrasse toi d'elle , essayé de commencer une nouvelle vie , repartir de 0 sans aucun point d'attache pour faire de nouvelle rencontrée , avoir des amis et rencontrée la bonne celle qui t'aime réellement toi , la vie est parssemé d'embûches à toi de prendre ta vie en main et croit moi ce ne sera plus qu'un mauvais rêve
clacla1512- 17 janv. 2013 à 17:27
ma mere
Eternal S.- 17 janv. 2013 à 18:45
Ca doit être vraiment horrible et triste, mais j'espère que vous vous en sortirais. Moi au départ je croyais qu'elle ne m'aimais pas, mais grâce à vous, je sais que maintenant c'est sur, ma mère ne me le montre pas, mais elle m'aime. Ne vous laissais pas faire, ou exprimez se que vous ressentais, demandais lui si elle vous aime et si elle répond non, partais et vivais votre vie à font !! :]

Un grand et bon courage à vous, j'espère que vos souffrance s'en irons de plus en plus !! :3

Encore désoler pour vous ... :S
houda- 28 janv. 2013 à 00:41
oui vous avez raison mais parfois mes parent offrent de l'amour a mes seures plus que moi!!!!
Utile
+0
plus moins
Pourquoi ? Je crois que vous nous donnez une réponse : votre santé, écrivez-vous. Soit une réponse dans la question, pour une double victimisation : victime de votre famille, victime de votre santé. Est-ce confortable ? Cherchez-vous un(e) sauveur(se) ? On ne peut forcer l'amour d'autrui. On peut apprendre à s'aimer, à s'écouter et prendre soin de ce qui souffre en soi. Encore faut-il le vouloir. Que désirez-vous ? Vous plaindre ? Etre plainte ? Etre entendue ? Je vous assure que vous l'êtes par les Copains d'avant. Et vous ? Vous vous entendez comment avec vous ? Comment agissez-vous ? Comment le voulez-vous ? Seule vous le savez : pas votre maman, ni votre soeur, ni moi. La solution est en vous : vous êtes votre meilleure conseillère. Ce que j'écris n'a aucune valeur, si ce n'est informative. Pourquoi ne pas chercher un tiers médiateur, tel un(e) psychothérapeute, pour une mise en distance, une prise de recul, un travail sur vous ? Votre mère et votre soeur ont leurs raisons. Vous avez les vôtres. Pourquoi vous associer ? Sentez-vous l'imbrication ? la possible intrusion ? Comment vous sentez-vous ?
Utile
+0
plus moins
Salut moi j'ai 13 ans et ma mére n'habite pas avec moi mon pére et mort alors que j'était en encore jeune j'habite avec ma tante et c'est trés dur ce que je vis tout mes amis ont une famille qui les aime moi j'en ai pas je me deande pourquoi j'ai était crée !! je me sens a l'écart j'ai l'impression de pas étre comme eux j'ai rien !! Quand a ma famille elle n'arétte pas de me rabaisser il n'y a que mon frére qui me comprend parseque au fond il est comme moi !
Luz- 21 nov. 2012 à 23:28
Bonsoir, je vous comprends parfaitement et je sais ce que vous ressentez. Vous êtes très jeune pour vous défendre. J'espère que vous avez de bons amis. Ça aide énormément. C'est vrai qu'on se sent incomplet. c'est comme s'il nous manquait une partie de nous même pour être comme les autres. C'est vrai que c'est un véritable supplice qui ne nous quitte jamais. Mais à votre âge, essayez de rêver, comme je faisais quand j'avais votre âge. c'est une façon de s'enfuir de ce destin qui nous a été imposé. On n'arrête pas de nous demander :pourquoi on me fait cela ?? C'est pour quand la délivrance ? Ayez confiance en vous et surtout formez-vous, vos études sont la clé de votre liberté, votre indépendance et surtout votre bonheur. Malgré tout vos souffrances, vous aurez vos moments de bonheur. Croyez-moi ! Surtout ayez confiance en vous. Il faut que vous vous traciez DES OBJECTIFS A ATTEINDRE. Ce sera votre meilleur ami pour sortir de cet enfer. C'est ce que j'ai fait quand j'étais petite. Je me suis réfugiée en mes études et j'ai pu recueiller les fruits de mes efforts. C'est grâce à mes études que j'ai pu sortir de l'impasse et maintenant, ma mère, mon bourreau dépend de moi pour survivre. je ne le lui ai jamais dit. Elle le sait. Le jour où ma tante est morte, elle m'a demandé pardon car elle avait peur de mourir avant que je ne lui pardonne ses bavures, ses coups, ses railleries, ses gestes minables et ses accusations (qu'elle racontait à mon père pour qu'il me frappe lui aussi).
Bon courage et surtout apprenez à vous aimer
stf_la sudiste 17109Messages postés jeudi 30 juin 2011Date d'inscription ModérateurStatut 23 mai 2017 Dernière intervention - 22 nov. 2012 à 09:02
Bonjour,

un jour mon beau père (qui malheureusement n'est plus de ce monde) m'a dit qu'on se fabrique sa propre famille et je sure qu'il avait entièrement raison, j'ai aujourd'hui un mari formidable et deux filles superbes et ce sont eux ma famille .... un jour vous aussi, vous aurez votre propre famille et vous pourrez leur donner tout ce qu'il vous a manqué et c'est le plus important !! bonne chance et bon courage l'abandonné !!!!
keke- 3 déc. 2012 à 22:03
moi mon père g grave l'impréssion ki fé des préférence avec ma grande soeur et mon petit frère alors que c 1 diable (au sens propre)
aidez moi !
Aurore- 4 déc. 2012 à 12:26
A 14 ans,tu dois être capable de faire la différence entre être abandonné et se sentir incompris.
Bien des adolescents ont -à tort ou à raison - cette impression.
Il arrive que les adultes soient incapables d'assumer des responsabilités qui les dépassent: les sentiments ne sont malheureusement pas un dû à imposer.
Tu te dis rabaissé par ta famille,ce qui n'a rien à voir avec la maltraitance.
Soit tu les encombres de ta présence,
soit tu les déçois car ils attendent un autre comportement de ta part.
C'est à toi à voir mais si tu te penses à ce point étranger à eux,demande à être pensionnaire.
Cela te permettra de savoir si réellement tu as besoin de prendre une certaine distance et surtout de continuer ta scolarité dans de meilleures conditions.
Kaminette- 9 déc. 2012 à 12:35
Je suis un peu soulagee de ne pas etre completement isolee dans ma situation. Ma mere ne m'aime pas, et elle demontre tant d'affection et aide mes deux autres soeurs, leur facilite les relations avec mon pere. Elle croit que je ne me suis apercue de rien!
J'ai des problemes financiers en ce moment, elle dit qu'elle ne peut m'aider car l'argent est a mon pere. quand ca l'arrange, elle dit qu'elle detient tout a part egale puisqu'ils sont maries.
Elle refuse de me faire un pret, alors qu'elle m'informe, parallelement, qu'elle aide une de mes soeurs a choisir une maison(mes soeurs ne travaillent pratiquement jamais a ce qu'elle m'a dit) donc elle liquide l'argent de mon pere en donnant tout a mes deux soeurs, comme ca il ne reste plus rien pour moi en cas de besoin. J'ai aussi entendu dire que des famille liquidait tout pour donner aux enfants preferes de leur vivant, comme ca les autres ont une moindre part. Charmant!
Mais ce n'est pas que l'argent.. elle prend tellement de temps et soins pour aller les voir(la distance parcourue est la meme que pour moi)> la derniere fois qu'elle est venue, c'etait il y a 3 ans, et encore, elle se comportait bizarrement .
Elle prenait plein de photos de l'apart que je loue et je l'entendais dire a mon pere, au telephone, oui elle a un grand apart elle n'a pas besoin de nous!! alors que je loue et bien que j'ai une reduction de loyer car je connais bien la personne qui loue, qui sait que je n'ai pas les moyens!
Il y en aurait tant a dire, mais le probleme c'est que je n'arrive pas a sortir du malaise de ne pas etre aime par ma famille. J'ai toute ma jeunesse, essaye de les contenter, en passant mon bac en etant une gentille fille.. rien n'y fait. mes soeurs de caractere plus difficile et egoistes ont reussi a se faire aimer! Souvent, j'ai envie de disparaitre, de mourir tellement je me sens ecorchee-vive par tout cela. Ne pas etre aimee par ceux qui vous ont mise au monde est insoutenable. Si mes soeurs etait dans le meme cas, il me semblerait que ma souffrance partagee serait plus douce. J'ai besoin de soutien moral..
Utile
+0
plus moins
bonjour a tous

j'ai 46 ans je ne me suis jamais sentie aimé par ma famille, mes parents et ma soeur ne m'ont jamais appelé pour avoir de mes nouvelles pourtant moi je le fais souvent, ce sentir mal aimé a été pire quand mon papa est décédé depuis peu, ma soeur et ma mère sont devenue vraiment complice, je sens que je ne fais pas partie de cette famille, j'essaye de me dire tant pis je m'éloigne mais c'est difficile je me sens tellement seule car je n'ai pas d'amie ni de compagnon ou des relations épisodiques ou chaotiques, quand j'ai envie de parler je ne peu tourner vers personne, alors maintenant je deviens aigrie, blessante quand je rencontre des gens je suis méfiante car a chaque fois que je rencontre une femme pour être amie ou un homme pour une relation durable ça dure a peine 2 mois, et le travail c'est aussi épisodique je ne sais plus a quoi me raccrocher, je souffre vraiment, je pense souvent au suicide je n'en peu plus.
carolyne29
Lullaby- 18 janv. 2014 à 20:28
Carolyne,

Je vois que personne ne t'a répondu et c'est bien dommage. J'espère que tu n'as pas cédé à ton envie de suicide, car cela serait triste et injuste de mettre fin à la vie qui est en toi.

D'un oeil extérieur on a toujours l'impression que les autres se portent mieux que nous car ils ont des choses que l'on n'a pas mais nul ne sait ce qui se passe dans l'intimité de chacun...

Il faut que tu sache avant tout qu'aucune situation n'est figée, une situation bonne ou mauvaise est toujours amenée à changer, tout le monde se prend des claques dans la gueule par la vie et on ne réagit pas tous de la même manière.
Dans mes sombres moments, je morflais grave, je pleurais tous les jours et m'apitoyais sur mon sort!! Mais pour tenir le coup, je me suis toujours accroché à l'espoir que des jours meilleurs reviendraient un jour et que je pourrai sourire à nouveau.

Il faut sortir, voir du monde même si c'est juste pour regarder des gens passer, sortir de son trou, c'est une bonne façon d'aider les jours meilleurs à venir!!
Car la roue tourne tu sais, quoi qu'il arrive, rien n'est figé!! Tout change un jour!! Accroche toi à cela et attend patiemment! et tu verras toi même que la vie est pleine de surprise!

Respire un bon coup! tu es en vie!! Alors fais en quelque chose de bien:) Aide toi et le ciel t'aidera tu peux en être sure Carolyne!!
Maintenant relève la tête et bats toi! Tu seras fière de toi quand tu auras traversée le pont périlleux!

Love!! Audrey
Lylou- 25 sept. 2014 à 09:11
Je suis bien d accord à vs moi c est la belle fille le problème...alors si vs êtes dans le même cas ...répondez à ce message.
christelle- 9 sept. 2015 à 22:12
Bonsoir je vie ce problème avec mon mari je suis dépressive et je m invente des maladie pour rien mon mari me traite de folle et dit aussi que je devrait me faire faire enfermé entendre sa de son propre mari c dure il devrait m épaulé.me comprendre pourtant j ai vécu un gros choc dans ma vie et tout me revient en tete tous les jour et je le vie très mal j ai 3 enfants je voudrais vraiment m en sortir de tous sa ...
Rosa- 12 sept. 2015 à 03:42
Cc carolyne comme toi les gens me traite de folle ect car j'ai une hypersensibilité et que je ne supporte plus les reproche car je suis déjà assez dure envers moi mm et qu'on en rajoute ça aide pas. Tu devrais faire un sport pour te ressourcer ou une activité apaisante .je te conseillerais bien une thérapie mais laquelle serai efficace en tout cas tu as des enfants c'est magnifique ! Continu de lutté pour eux .
Anonyme- 9 févr. 2016 à 10:52
Mes parents ne m'aime pas, il m'ont jamais appris à aimer et à être aimer je ne sais même pas c quoi aimer:-(

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !