Faut-il défendre coûte que coûte la langue Française ? [Résolu]

Utilisateur anonyme - 7 août 2010 à 10:03 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 31 août 2010 à 19:25
Je suis peut-être vieux jeu, mais j'en ai marre de voir des mots anglais partout ! ....

Afficher la suite 

19 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 20 août 2010 à 22:52
0
Utile
L'expression "coûte que coûte" me semble exagérée. Sinon, oui, il faut défendre la culture française, et la langue en fait partie.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 août 2010 à 18:12
+1
Utile
Effectivement, il faut défendre la langue française, non seulement la langue parlée, mais aussi la langue écrite. Une langue comme la langue française est vivante, elle évolue, mais doucement. La langue française est pleine de nuances. Il faut les conserver, mais surtout essayer de les utiliser à bon escient. Une bonne manière de défendre la langue française est de lire et de faire lire de bons auteurs, les grands classiques tels que Victor Hugo, Dumas et biens d'autre. Il faut également connaitre la grammaire et la conjugaison, Lisez les auteurs précités (et bien d'autres, vous aurez d'excellents exemples). Pour l'écriture, le respect des temps et des modes, pas ou très peu de fautes d'orthographes et une ponctuation bien venue font toujours une bonne impression.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 14:47
0
Utile
Oui, oui, oui Cette année en vacances il n'y avait que des Allemands, on comprenait rien, les commerçants s'y sont mis on avait l'impression d'être des étrangers. Quand je trouvais des Belges où des Suisses nous en profitions pour faire comme on dit dans la Loire FAIRE UNE BONNE BLAGUEE

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 16:08
0
Utile
Bonjour, Le propre d'une langue "vivante" c'est d'évoluer et pour cela il convient, soit de lui laisser se forger de nouveaux termes, soit de lui laisser en admettre d'autres provenant de langues "étrangères". Si l'on veut que la langue Française continue à vivre il faut donc passer par l'une ou l'autre de ces solutions (ou les deux). Pour cela, il existe à ma connaissance une structure toute désignée et qui veille au grain: l'Académie Française. Quand à l'orthographe, le débat sur sa simplification ou non dure déjà depuis belle lurette. Une chose est sûre: la langue Française actuelle est loin de ressembler à celle du temps de François Villon.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 16:25
0
Utile
Oui !!! Il faut défendre cette langue si riche et qui n'a pas besoin d' un apport extérieur.... Au contraire il faut l'exporter pour enrichir celle des autres...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 17:03
0
Utile
Bien d'accord pour défendre le français, mais ce ne sont pas les emprunts de vocabulaire à l'anglais qui me paraissent le plus grave. C'est plutôt les fautes de français (même dans les phrases sans anglicisme), le rétrécissement du vocabulaire, et les imprécisions qui en résultent, qui m'agacent. D'autant que la chose est de plus en plus courante même chez les journalistes et autres personalités publiques qui devraient être au contraire les premiers gardiens de la langue.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 17:34
0
Utile
Comme pour Jean Claude,coute que coute est excessif,mais la langue est le véhicule de la culture.Elle peut s'enrichir,comme la notre ,de mots concernant des néologismes,mais les fondements doivent etre préservés.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 18:46
0
Utile
Je suis d'accord avec Khier. Notre langue contient de nombreux mots d'origine étrangère. Et la langue anglaise est truffée de mots de vieux français. Les langues qui vivent sont celles qui s'adaptent, et se défendent. Comment se défendent-elles, sachant que c'est l'usage d'un mot qui prévaut ? Par l'influence qu'ont les échanges économiques et culturels. Par ex: notre goût pour l'échalotte nous a fait accepter son origine d' Ascalon, certaines pierres sont turquoises, etc... Celui qui a ou qui créé quelque chose que les autres désirent, impose son appellation. Mais le snobisme est pervers, par ex : la bougette, au Moyen Age, était une sacoche qui pendait à la ceinture et qui battait la cuisse à chaque pas, et contenait l'argent. Les Anglais ont pris ce mot qui est revenu, avec l'accent anglo-saxon, chez nous en tant que budget. L'histoire des mots est passionnante.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 19:47
0
Utile
Je suis pour la langue française en France mais effectivement, nous avons des mots venant d'autres pays, intégrés il ne me dérangent pas, et qui sait à force de mélanger nos arrières-arrières petits enfant auront la même langue, les veinards. Je ne vais pas à Barcelone où réside toute ma famille paternelle parce-que je ne parle ni le catalan ni l'espagnol.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 19:51
0
Utile
Bonsoir, notre langue fait entièrement partie de notre patrimoine! et comme lui elle est en péril par manque d'attention ou d'intérêt , par volonté à vouloir la "simplifiér ", pour cèder aux caprices de la mode! Bien entendu, elle a toujours évolué et évoluera toujours, je n'y suis pas opposé ! mais, diantre, cessons de la martyriser, de lui faire subir le pires outrages, comme les erreurs et les fautes monumentales que l'on peut lire ici et là ; de la toucher au coeur avec ce stupide vocable SMS ; de lui injecter dans les veines des mots étrangers ( week end , schow room, chambre d'hôtel single etc...) Je ne me prends pas pour le Bayard du Français, je demande simplement un peu de respect ! Mesdames et Messieurs les Parents et Grands Parents, (dont je suis ) Mesdames et Messieurs les enseignants, Mesdames et Messieurs les médias, Mesdames et Messieurs les politiques, les Artistes, montrons l'exemple, simplement, humblement, reprenons goût et donnons le goût d'entendre; de lire, et d'écrire la plus belle , la plus parfaite des langues au Monde ! Le Français .... PS : je parle également Anglais et Allemand .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 20:00
0
Utile
Patric à répondu......pour moi..c'est stupides SMS ou je ne comprends rien....ce soi-disant nouveau langage.......et apres on crie au scandale,quand un enfant ne sait pas écrire en 3e........
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 20:03
0
Utile
Oui, c'est un patrimoine.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 20:05
0
Utile
Coûte que coûte, je ne sais pas, mais c'est un patrimoine français.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 août 2010 à 21:33
0
Utile
Faut la rendre plus facile.Somme nous encore en France avec la mondialisation.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 août 2010 à 08:35
0
Utile
Bien sur qu'il faut défendre la lanhue française ! Il y a assez de SMS ; où discuter n'est pas toujours comprhéensible ! ET MêME SI CHAQUE ANNEE CERTAINS MOTS SONT RAJOUTES DANS LE DICO ( dérivés de mots étrangers ) = il est bon de connaître le fond de la langue française ! Coûte que coûte = je n'irai pas jusque là , bien que je ne lirai pas des articles en patois et n'achèterais ASTERIX en Picard que pour la collection ! Je n'ai jamais parlé le patois du nord et je n'en ai pas envie ! même s'il est question que cela arrive dans les écoles ! TOUS n'ayant pas poursuivi l'école = j'essaie de me mettre à leur niveau ( là je descends !) en ne les jugeant pas! aNNIE
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 août 2010 à 15:01
0
Utile
sincèrement,je le pense- comme dans la chanson de YVES DUTHUEIL!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 août 2010 à 21:47
0
Utile
Bien sûr que j'estime qu'on doit défendre la langue française. Mais la défendre coûte que coûte... de quoi en fait ? Car le langage est en constante évolution : le français du Moyen-Age par exemple nous est incompréhensible et nous employons tous les jours - et souvent sans le savoir - des mots francisés empruntés à d'autres langues. Notamment quel autre mot employer si l'on demande un bifteck au boucher ? Donc, que l'évolution continue avec l'introduction de mots ayant un caractère universel ne me gêne pas car cela entre dans la logique des choses. Je suis par contre complètement horrifiée par le développement des Texto et autres SMS massacrant une langue riche, diversifiée, pleine de nuances. Une langue qui fait partie de notre patrimoine et qui nous réunit. C'est la raison pour laquelle je ne comprends pas non plus la vogue actuelle des patois et dialectes locaux.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 août 2010 à 23:39
0
Utile
J'ai une amie québécoise qui est horrifée par nos anglicismes et qui me dit "on défend la langue française, on aimerait que vous en fassiez au moins autant!". C'est vrai que pour avoir été au Québec, là bas, au lieu de STOP, c'est marqué "arrêt", les rollers, ce sont des patins à roues alignées (ouf!), le week end c'est la fin de semaine, etc...et eux, ont plus de mérite que nous car ils sont à proximité des Etats Unis. D'un autre côté, ça m'a fait sourire, lorsque des personnes s'insurgeaient contre le langage des jeunes, et demandaient le respect de l'orthographe...mais leur textes en étaient émaillés, alors avant de juger les autres....
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 31 août 2010 à 19:25
0
Utile
Je suis du même avis que toi Andrée... Et en plus des sms que je ne comprends pas toujours et qui me gêne chez nos jeunes, je suis contre ces langages d'ados "en verlan " c'est à dire à l'envers...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme