Signaler

Comment résoudre les problèmes de nos jeunes actuellement ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 26 juil. 2010 à 19:13 par Anonyme
Comment résoudre les problèmes de nos jeunes actuellement ?
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonjour,comme il est dit,pour se réaliser il faut un but.Comme ce but est dans l'avenir il faut pouvoir s'y projeter.Et que voient les jeunes,des parents qui pour beaucoup ne peuvent pas eux memes se projeter,l'avenir étant incertain.Dans ce cas comment les jeunes pourraient avoir un projet,et à quoi cela leur serviraient ils,à ce voir rétorquer qu'ils n'ont pas d'expériences,alors qu'ils faut bien débuter,a se voir offrir des stages à peine ou pas rémunérés,et s'ils décrochent un emploi,le salaire de début ne leurs permet pas d'etre autonome,bien sur ceux sortis des grandes écoles ne sont pas dans ce cas,mais c'est une minorité.Alors c'est le serpent qui se mord la queue,les plus anciens ne doivent plus quitter leur entreprise,le cout des retraites étant trop élevé,et les emplois ne se dégagent pas.Pour ceux qui le veulent et qui le peuvent la voix de l'apprentissage est la solution la plus viable dans une grande majorité.Mais cela ne plait pas aux structures classiques,qui verraient leurs effectifs diminuer,alors les conseillers d'orientation n'en font pas cas ou très peu.L'alternance offre beaucoup de possibilités,de tous niveaux.Bonne soirée.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
Je pense que la barrière de langage jeune-ancien n'est pas une nouveauté. La crise actuelle ne les touche pas encore au sens propre du terme. Une solution pourrait être déjà dans l'éducation tant celle des parents que celle de l'école.... Le laxisme est une des causes principales. Il faut y joindre la non-intégration de l'immigration, la concentration des cités. Il y a encore beaucoup de causes mais en résolvant déjà celles là ce serait un bon pas....
Utile
+0
plus moins
Patrick et André ont bien cerné le problème, il me semble. L'école primaire a un rôle important à tenir. Les parents en ont un autre, car c'est une chose de s'instruire à l'école et une autre d'apprendre les valeurs des choses telles que le respect, la politesse, la propreté, la bonne cuisine, la vêture, la morale, le goût artistique, le bien, le beau, le juste. Tout cela dépend du milieu social et l'écart s'accroit sans cesse entre un nain et un géant qui marchent au même train. Montesquieu dit que l'autorité du père met les juges au chômage.
Utile
+0
plus moins
.....Tous bien parlé ....je veux dire ...bien écrit ! ..... si nos Jeunes avaient aussi la même bonne orthographe ...............
Utile
+0
plus moins
ce qui manque ,c'est des stades avec des sports- tous ne sont pas des intellos!!!!ils ont besoin de se défouler! et des MJC bien encadrés!!!!
Utile
+0
plus moins
Actuellement les parents devraient surveiller plus leurs enfants....... certains , pas tous. estiment que c'est aux enseignants de leur apprendre la morale......Et plus de devoirs le soir à la maison , faut protéger ces jeunes tios .........et les banlieux ou appartements , trop petits. Les centres de loisirs fermés à quelle heurre ?. Bon, je vais promener le chien , j'entends les enfants dans la rue, je vais les saluer....... Il n'y a rien d'inutile dans la vie, il faut que jeunesse se passe.

56275099.jpg
Utile
+0
plus moins
Sans doute sont ils trop soumis aux injonctions diverses et contradictoires : celles des parents et des profs de réussir leur parcours scolaire et leur insertion professionnelle, celles des médias et de la pub d'avoir tel truc ou de ressembler à tel modèle. Il vaudrait mieux commencer par leur donner le goût , l'appétit de découverte, le goût de la connaissance, le reflexe de la coopération plutôt que celui de la compétition... oui je sais... facile à dire...
Utile
+0
plus moins
j'aime bien ce qu'a dit Jacques ,,il faut leur donner le gout des choses ,,il faut leur apprendre a aimer ,,et pas que les marques et autres accessoires ,,ils se font pieger par les pubs et leur modeles comme les footeux sont des abrutis qui ne pensent qu'au fric ,,ils ont perdu le savoir simple ,,on leur apprend l'europe avant de connaitre la France ,,il savent resoudre des equations compliquées ,et ne savent pas leurs tables de multiplication (c'est une image ),il faut aussi leur apprendre le bonheur ,,ce n'est pas une chose inné pour tout le monde ,,il faut qu'ils sachent qu'on les aime ,le leur dire ,,,ce ne sont pas des peits chiens de foire ,,ils doivent avoir leurs propres idées ,et il faut les ecouter ! Nina
Utile
+0
plus moins
je n'en ai lu que 2 ou 3 ; c'est vrai ! les parents baissent les bras ! ( dans cette crise !) les enfants traînent à l'extérieur jusqu'à des 0h- 2 h du matin ! donc le lendemain = pas d'école ! j'ai lu = divers moyens d'échange , de culture et de défoulement ! Hier encore , lors d'une longue réunion AU CSC = il était question de ces enfants et ados= certains projets les défoulent et ils s'y concentrent ! tels que le HIP HOP ! ( lorsque j'ai pu les voir sur scène ) = j'étais MERVEILLEUSEMENT INTERLOQUEE !!! ainsi , que maintenant , au CSC = il y a l'accompagnement aux devoirs ; mais il y a un manque de cohésion entre les enseignants et les animateurs ! ( ça se comprend aussi !) il est vrai que d'autres jeunes ( et ça commence bien + tôt ) = ils brûlent les voitures , agressent les chauffeurs de bus .....donc les jeunes et les + âgés ne se comprennent plus ! et à l'école , les enseignants n'osent plus FICHE une enguelade , un moyen de les faire réagir sans être contre attaqués ! Donc j'ai bien compris les copains et le MALAISE GENERAL de cette société ! Donc c'est difficile pour tous ! annie
Utile
+0
plus moins
je ne vois pas de solution, la barrière entre adultes et ados augmente de jours en jours. Education relâchée???
Utile
+0
plus moins
les problèmes des jeunes ! je pense pas que c'est une question de langage, ni de look. Ils sont trop écouter, je ne dis pas qu'ils ne faut pas les écouter, mais juste ce qu'il faut, maintenant on accorde plus de crédit à leur dire, donc leur problème prennent des proportions hors de la normale.
Utile
+0
plus moins
Donnez leur du fric, plein de fric. On leur a appris à croire que ça rendait heureux, alors peut-être qu'ils le seront ou qu'ils le croiront assez fort.  De toutes façons on ne peut pas comprendre - on est datés. On ne peut rien pour eux, seulement les observer comme si c'était des poissons dans un aquarium. 
Utile
+0
plus moins
Nathalie, je suis d'accord. Mais on ne peut pas comprendre sans juger, et aujourd'hui, le jugement sert à casser. Les 3/4 des gens considèrent le jugement comme une punition, une agression personnelle. C'est valable pour les jeunes comme les vieux, mais là où l'expérience et la culture permettraient aux vieux de peser le pour et le contre, les jeunes n'ont que leur innocence, qu'ils perçoivent comme une honte (pourquoi?). Je crois également qu'il faut leur apprendre à cultiver leur innocence, et les aider à remettre chaque mot à sa place dans un monde où le sens même des mots est corrompu et prostitué en permanence. On ne peut pas prendre appui sur des sables mouvants.
Utile
+0
plus moins
la solution générale est de retrousser ses manches et d'aller au boulot , mais ça rapporte plus de rester chez soi........et tellement moins fatigant ....!!!
Utile
+0
plus moins
mes enfants :je leur dit tu va à l'école pour apprendre;pour t'instruire...tu n'y va pas pour travailler...certains copains voudraient etre rémunérér pour aller à l'école...certains fous veulent donner des sous pour lutter contre l'absenteisme....on marche sur la tete la...
Utile
+0
plus moins
........question du 7 Mai ! ........et , Rien de résolu ! SOMMES NULS POUR RÉSOUDRE LES PROBLÈMES !!!!!!!!!!!!!!!!!
Utile
+0
plus moins
de quels jeunes parlez vous? y'en a pour tous les genres....Il ne faut pas toujours mettre dans le même sac, y'a des jeunes sérieux qui font des études, d'autres partent en apprentissage, faut voir....ils ont besoin qu'on les encouragent un peu que plutôt les critiquer, certains ne voient que les jeunes qui crachent par terre mais il existe encore de bons petits jeunes... Pas facile de grandir dans une société ou règne le stéréotype!
Utile
+0
plus moins
PAS TOUS, mais pour certains, c'est le manque de boulot qui les démotive...... Le chômage, l'alcool, le conflit des générations, rien de réjouissant pour leur horizon. Certains , diplomes en poche s'éxilent au Canada, pour pouvoir bosser. D'autres jeunes agriculteurs sont découragés par leur maigres revenus, alors qu'ils sont prêts à abattre des montagnes !!!! faut pas toujours leur jetter la pierre, c'est trop facile....!!!!!!
Utile
+0
plus moins
c'est quoi ces raisonnements?????mon pere était marcaire(commis de ferme),ma mère nous élevait,mon papa est devenu ouvrier en matallo,à la mine et soudeur!vous croyez que quand nous étions petits nous voyions l'avenir en rose?????et bien à ce jour nous sommes tous mariés ,des enfants et petits enfants,une maison ,près de la retraite ou en retraite et nous étions 7enfants de l'après guerre!!!il nous a fallu BOSSER ,on l'a fait ,et alors on en est pas morts!ce qu'il faut aux jeunes c'est DES COUPS DE PIEDS AU CUL !!!!!!
Utile
+0
plus moins
Pas d'accord, il y a 40 ans, il y avait du boulot pour tout le monde, les études étaient beaucoup moins compliquées, on trouvait du travail avec un certificat d'études, je connais des étudiants, qui sont morts de trouille à l'idée de sortir blindés de diplomes sans job derrière. ils font des petits boulots, bossent l'été pour se loger, il faut arrêter de généraliser, ce ne sont pas tous des "petits morveux", plongez un peu dans leurs bouquins, et si vous comprenez le contenu, faites moi signe , on en reparle !!!!!!!!

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !