Signaler

Mon fils dyslexique abandonne le travail scolaire... [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 3 mars 2011 à 23:51 par Anonyme
Mon fils est entré cette année en 6è, les années de primaire n'ont pas été très faciles et maintenant c'est la catastrophe. Malgré une assistante de vie scolaire, il refuse de travailler au collège comme à la maison. Je ne sais plus comment le prendre. Il est suivi par un psy, une orthophoniste, une éducatrice pédagogique. Quand les soucis ont commencé à apparaître on l'a diagnostiqué hyperactif avec troubles de l'attention. Pendant un an, il a été sous ritaline scolaire qui lui a donné beaucoup d'effets secondaires (difficulté pour dormir, dépression, tocs...) à partir du CM2 on lui a diagnostiqué de la dyslexie avec disorthographie. On nous conseille de le mettre dans un internat où il y aurait une classe spécialisée. Malheureusement nous n'avons pas les moyens et nous ne savons pas si on peut avoir des aides. Si quelqu'un connaît le problème... toutes discutions sur le sujet me feraient du bien. Merci.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
J'étais dans un cas très proche de votre enfant et même si ce n'est pas pour cette raison; j'ai fait 12 années d'internat.... Et je suis toujours vivant et , j'ose l'espérer , normal dans mon comportement. Le gros avantage de l'internat , c'est que votre enfant sera dans un cadre fermé pendant toute une semaine (pas de distractions). Des heures d'études fixes ; le train-train , ça rassure. Cette stabilité devrait le recadrer. Ce sera dur au départ pour lui.... Je n'ose imaginer la douleur que vous allez ressentir à le laisser partir ainsi... Mais c'est pour son bien. Ca a marché pour moi et j'ai revu certains de mes copains eux aussi ça va. Pas de grandes réussites. Certains artisans , d'autres fonctionnaires ou dans le privé... Mais heureux de vivre et avec beaucoup de volonté. si vous souhaitez en parler ... mailez-moi . @+
Utile
+0
plus moins
merci beaucoup de partager votre vécu.tout ce que je veux c'est de voir mon fils heureux et épanouit, j'ai tendance à beaucoup culpabiliser de le voir aussi mal.merci encore.
Utile
+0
plus moins
Bonjour, Vous devez contacter la MDPH la plus proche de chez vous pour connaitre les écoles qui prennent en charge son problème (SEGPA ou autre) et transmettre toutes les infos concernant sa dyslexie (est ce qu'un bilan a été fait dans un centre hospitalier : Garches par exemple ?) : vous pouvez également faire une demande d'AEH pour obtenir une aide (si il ya des frais de scolarité ou obtenir une prise en charge pour son transport scolaire) : les démarches sont un peu longues et il y a encore trop peu de places (ma fille est en CLis et ils ne sont que 12)
Utile
+2
plus moins
mon petit fils est dystraxique ,il y a des aides departementales etc.. il faut aller voir une assistante sociale qui vous aiguillera,il faut aller voir un pedopsy,mais effectivement un internat est a envisager
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
mettez le dans une école spécialisée!
Utile
+0
plus moins
Que conseiller ? Informez-vous au maximum, sachez que vous avez un droit de regard sur vos enfants, que ce ne sont pas les médecins seuls à décider, que la Ritaline n'est pas d'emblée la meilleure solution. Des pistes : la journaliste Sylvie Simon a écrit "Les dix plus gros mensonges sur les médicaments" , "éditions Dangles ; et aussi le cahier de doléances, Etats Généreux pour l' Enfance. Vous trouverez des informations dans ces ouvrages.
Utile
+0
plus moins
mes 2 filles sont dyslexiques l'ainée a été dysphasique! une 1ère chose à savoir et à leur faire savoir: einstein napoléon et une multitude de grands hommes étaient dyslexiques! donc aucun problèmes d'intelligence et..... SI ON LE LAISSE S'EPANOUIR LE DYSLEXIQUE A DE GRANDES CHANCES D'ETRE UN SURDOUE(MES2FILLES EN SONT UN EXEMPLE!) JE VOUS CONSEILLE DE LE SIGNALE DYSLEXIQUE EN ENTREE EN COLLEGE ET LYCEE ET ETC.........une loi existe pour que les examens soient fait à l'oral et que les fautes ne soient pas comptées si la phonétique est normale....... Je vous conseille de dédramatiser et de le le laisser souffler, de mettre en valeur sur ses points forts :dessins? sport? cuisine?........ ETC;...... D'AUTRE PART UNE CHOSE TRES IMPORTANTE; cherchez sur internet le centre tomatis le plus proche! c'est une technique révolutionnaireet sans efforts pour les enfants, c'est même relaxant d'aprés mes filles! et si il prenait une année sabbatique aprés tout il est peut-être à bout votre fils?ET PUIS QUAND IL RENTRERA DE NOUVEAU EN SCOLARISATION: changé le de de collége si vous trouver un établissement compréhensif et à la page! sinon trouvé en un autre! mes filles ont pour une,le diplôme de secétaire comptable, celui de prothésiste dentaire! la plus jeune :secrétaire comptable puis , auto-entrepreneur :cosmétisque, manucure esthétique et peintre dessinateur écrivain? FABRICANT DE BIJOUX!valorisez votre fils il trouvera sa voie! bon courage à vous et votre petit homme!

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !