Signaler

Mes deux fils m'ont abandonnée [Résolu/Fermé]

Posez votre question françoise - Dernière réponse le 8 nov. 2016 à 11:09 par Tresphilosophe
Bonjour,

Je me présente : je suis Françoise, j'ai 60 ans. Aujourd'hui, je suis très seule. Mes deux fils que j'ai élevés seule ne me parlent plus. Cela me fait énormément souffrir. Je ne vois même pas mes petits-enfants. Mon fils aîné me compare à mon père qui m'a toujours battue et mon cadet, lui, ce sont constamment des reproches. Quant à mes deux belles-filles, je n'en parle même pas car cette situation les arrange. J'en suis arrivée à vouloir disparaître tellement je suis malheureuse. Aujourd'hui, je suis en retraite et je n'ai personne autour de moi. Vieillir comme cela me fait très peur... Aidez-moi.

Merci.
Afficher la suite 
Utile
+5
plus moins
Bonsoir françoise.
Oui quand nos enfants ne s'intéressent pas a nous les parents, cela ne peut que nous faire mal, mais, il se pourrait aussi qu'il y aie une raison qui, a nous ne semble pas importante mais pour eux oui. Alors si on ne veux pas ouvrir les yeux, les oreilles et les comprendre, alors ils prennent leur distance.
Je ne vous dis pas que vous avez fautée, mais seulement réfléchir et peut être trouvé un semblant de piste a cet eloignement.
La discussion franche aussi est une bonne chose a avoir avec vos fils. Demandez le pourquoi, des explications. Si malgré tout ça rien ne se passe, alors dites vous bien que c'est leurs vies et ils peuvent la mener comme ils l'entendent. Quand a vous, espérer que vos enfants soient en bonne santé et plus penser a vous même car ils sont assez grands pour les laisser vivre leurs vies.
Penser a vous, 60 ans vous avez encore de belles années devant vous.
Bonne chance.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+4
plus moins
Bonjour Françoise,

Le souci quand on élève ses enfants seule est que bien souvent tout notre monde est tourné vers eux et l'on oublie d'être une femme.
Quand vient la pension et que les enfants ne sont plus là on se retrouve effectivement très seule et "inutile".

Il est donc grand temps de reprendre votre vie de femme en main...
Non il n'est pas trop tard !
Trouvez-vous de nouveaux centres d'intérêt : des cours de cuisine, d'art floral, de scrapbooking, musées, théâtre, voyages, etc, les choix sont nombreux ! Ce sera l'occasion de rencontrer des nouvelles personnes qui vous correspondent et de vous reconstruire une vie sociale.

Quant à vos fils ils ont forcément leurs raisons pour cet éloignement, seule une discussion franche, honnête et au calme pourra rétablir un équilibre. La communication est la clé des bonnes relations, que ce soit au niveau familial, amoureux ou professionnel. Et évidemment, savoir se remettre en question est essentiel sinon cela ne sert à rien (non nous n'avons pas toujours raison.. malheureusement ha ha !).

"Haut les coeurs !" comme dirait ma maman :)

Delphine
Utile
+1
plus moins
Bonjour Françoise,
Vous exposez votre situation comme celle d'une victime de vos fils et belles-filles.
Avez vous écouté les reproches que vous fait votre fils cadet? Il vous dit ce qui ne va pas. Et si vos belles filles se contentent très bien de cette situation, est-ce parce que vous les avez critiqué? Ma belle soeur se fait critiquer sans arrêt par ma mère et je pense qu'elle aimerait assez que mon frère rompe les liens.
Vos fils n'ont pas de dette envers vous. Ce que vous avez fait était votre décision.
Ouvrez la communication. Essayez de comprendre leur situation et de modifier dans votre comportement ce qui les fait réagir de la sorte.
Ne vivez pas comme une victime. C'est votre responsabilité de créer une atmosphère propice à une bonne entente.
Bon courage
germaine30 3Messages postés vendredi 6 novembre 2015Date d'inscription 6 novembre 2015 Dernière intervention - 6 nov. 2015 à 10:35
Bonjour muriel je suis dans la meme situation a ce jour a part que je suis remariée et j ai un ado a charge d un second mariage.meme ne pas voir mes fils et leurs enfants me fait attrocement souffrir et les belles filles s en foutes peut etre que sait qu elles ont leurs meres mais aucunes meres devraient subir ca.....noel approche et comme d'habitude sommes seules
Utile
+0
plus moins
bonjour je suis dans la meme situation que vous au point de vue enfants a part que je suis remarié et avec un ado a charge.Mais croyiez bien que je souffre de cette situation peut on se parler????ca nous aiderais peut etre un peu......
Vivi0073 4Messages postés dimanche 27 décembre 2015Date d'inscription 7 août 2016 Dernière intervention - 27 déc. 2015 à 17:59
Bonjour Germaine moi aussi je suis dans cet situation la j'aimerais bien en parler avec d'autre gens..
Aux plaisir,Sylvie
VgBMarie 16Messages postés lundi 8 août 2016Date d'inscription 16 août 2016 Dernière intervention - 8 août 2016 à 11:09
bonjour Vivi,
Aussi dans la même situation, quand vous voulez, j'ai aussi besoin d'en parler
bonne journée
Vivi0073 4Messages postés dimanche 27 décembre 2015Date d'inscription 7 août 2016 Dernière intervention - 7 août 2016 à 14:56
Bonjour Comment peut ont entrer en contact pour en jaser Bonne journée à toi
VgBMarie 16Messages postés lundi 8 août 2016Date d'inscription 16 août 2016 Dernière intervention - 8 août 2016 à 11:12
Bonjour Germaine
idem que vous et besoin d'en parler
Suis contente d'avoir trouvé un endroit ou pouvoir en parler librement
bonne journée
Utile
+0
plus moins
Bonjour Françoise je vie la même chose que toi j,aimerais bien en jaser avec toi je trouve qu 'il n'y à pas beaucoup d'endroit ou ont peu en discuté et trouver des ressources.

Aux plaisir Sylvie je comprend tellement....
Vivi0073 4Messages postés dimanche 27 décembre 2015Date d'inscription 7 août 2016 Dernière intervention - 7 août 2016 à 14:55
Bonjour désolé je savais pas comment fonctionne le site est il possible de ce contacter. .
Utile
+0
plus moins
bonjour Françoise,
j'ai lu toutes les réponses que vous avez reçu, je reçois les mêmes, style : remets-toi en question, tu n'aimes pas sa copine, fais un effort.........
cela fait 2 ans que mon fils ne me parle plus, je ne sais pas pourquoi, sa copine est Allemande et est très désagréable, j'ai fais mon possible pour ne jamais faire des remarques quand elle était là, et pourtant.....cela fait 2 ans que je ne le vois plus, j'ai envoyé plusieurs courriers pour lui demander une explication, rien, pas un mot
J'ai la chance d'avoir une fille qui est très gentille mais qui ne veut pas être mêlée à ça
Je suis remariée depuis 7 ans, tout allait bien au début, c'est depuis qu'il connait cette fille que tout à foiré. Il n'habite pas ensemble, elle vit en Allemagne lui à Bruxelles, donc il aurait l'opportunité de me contacter sans qu'elle le sache mais rien
Il voudrait que je me couche par terre pour avoir le pouvoir je crois
Moi, ça me démoli, j'en suis malade,au plus les mois passent, au plus j'en suis malade
Mon mari est qqu'un de charmant, mais il ne sait pas quoi faire
J'ai parfois envie de hurler pour exprimé ma douleur, ma fille subit les conséquences de ce problème, et ça m'ennuie mais c'est plus fort que mois,
Je comprends très bien votre souffrance et vos peur parce que j'ai les même angoisse même si je suis mariée
Je n'ai jamais pensé que ça pourrais m'arriver
Mon coeur saigne très fort
Pourquoi réagissent-ils comme ça
Je ne comprends pas pourquoi je mérite une telle punition
je ne travaille plus et cela me donne beaucoup de temps pour penser
Mes copines ne comprennent pas toujours la situation et je ne veux pas les ennuyer avec ça
Cela me ferais très plaisir de pouvoir vous parler et du bien je crois
Bien à vous
axoady 7Messages postés jeudi 11 août 2016Date d'inscription 26 août 2016 Dernière intervention TIN6 - 17 août 2016 à 09:23
Bonjour TIN6,

Je suis sur forum depuis peu , je le trouve très bien ,ceci dit comme , je vous comprends et vous soutient si vous avez eu l'occasion peut être êtes vous tombé sur mon message qui s'intitulait "Une mamy en colère"et LEKABILIEN a été pour moi une petite aide a la réponse qu il ma faite , mais malheureusement mon problème ne s'est pas vraiment améliore .

Et , je suis aussi une maman et mamy de 3 enfants et 5 petits enfants, mais la relation se dégrade a cause de belles filles et un gendre qui n'aident pas a la réconciliation malheureusement , bien évidemment qu on les laisse vivre leur vie comme ils l'entendent mais souvent , la reconnaissance ils ne l ont pas , c'est toujours en sens unique tant que vous donnez de votre personne tout va bien , le jour , ou pour une raison ou une autre , vous avez besoin de quelque chose , c'est non ,on ne peut pas , j'ai pas le temps, etc...

L' Incompréhension s'installe ,et là vous dites mais quelle ingratitude de leur part , qu'est ce que , j'ai fait pour mériter ça , bien souvent , vous cherchez des explications mais c'est a demi mot que l'on vous réponds .

Si , je peux moi aussi faire partie de vos discutions , j'en serais ravie et je vois que , je ne suis pas seule a le vivre merci a vous
VgBMarie 16Messages postés lundi 8 août 2016Date d'inscription 16 août 2016 Dernière intervention - 10 août 2016 à 10:48
encore merci, vous me faites du bien
il n'y a que moi a qui il a tourné le dos, maman le voit pas très souvent, ça se passe très bien
Avec ma fille, je ne sais pas vraiment, elle dit qu'elle le voit rarement, mais je ne la crois pas
Quand à son père il m'a dit qu'il se voyait tout les 15 jours parque il s'occupe de l'argent de mon ex.mari, vu qu'il travaille dans une banque
J'ai de très mauvais contact avec mon ex-mari, ma fille ne veut pas s'en mêler, elle dit être entre deux feux, et ma mère dit avoir essayé mais ne m'en parle jamais
Mon mari est un homme très prévenant et très gentil, il fait son possible point de vue écoute et conseil, il rencontré mon fils dans le métro il y a un an, l'a accosté et lui a parlé un peu, mon fils lui a demandé comment j'allais et il lui a répondu : tu dois savoir qu'elle ne va pas bien. il a dit qu'il allait prendre contact, j'attends toujours
J'ai peur de l'ennuyer avec tout ça, par moment je vais tellement mal que je suis très pénible, mais je commence a me rendre compte que je me détruit à petit feu
je dois réagir, je le sait, mais cette fois-ci, ce n'est pas moi qui essaierai de renouer le contact, j'ai toujours tout pardonné, il faut aussi qu'il comprenne qu'il est adulte, de toute façon, je sais que tant qu'il est avec sa copine c'est peine perdue
il ne parle jamais de moi et ne veut pas avec sa soeur et son père, donc pour l'instant je n'y crois pas
j'en ai parlé à mon amie il y a seulement 3 semaines, elle m'a dit que c'était un égocentrique, et l'avais toujours été, que je l'avais trop gâté.........
Que voulez-vous que je dise à ça...

Excusez-moi, je parle, je parle, et vous comment vous sentez-vous en ce moment?
parce que c'est une question que l'on ne pose plus, donc je sais que c'est important

je crois que votre fils comme le mien sont resté longtemps des enfants sans responsabilités, que ça les arrangeaient que l'on soit là. Maintenant ils ont une copine et le monde peut s'arrêter là, ils vivent leur vie, ne veulent certainement pas de conseils, et profites, comme disait si bien votre fils ce sont des adolescent

Le problème, c'est qu'il ne veulent pas savoir si ils blessent qqu'un sur leur chemin

dites-moi comment vous allez, si vous êtes bien entourée et comment réagissent-ils?

J'espère ne pas être trop curieuse


Encore merci pour l'écoute
amicalement,
Marie


P.S: c'est drôle, pour un forum, vous êtes la seule a m'avoir répondu, et j'en suis fort contente
TIN6- 10 août 2016 à 12:06
Bonjour BgBMarie,

Moi aussi cela me fait du bien de parler avec vous, car on se comprend.
C'est pareil avec ma voisine avec laquelle je suis amie qui a vécu la même chose que nous avec sa fille.
En plus son fils est le meilleur ami du mien. Elle connait mon fils depuis l'âge de 2 ans. Elle me dit que "ce n'est pas possible", qu'il avait une adoration pour moi.

Comment je vais, il y a des moments où j'ai une colère qui monte en moi. A ce moment là, j'essaye de me raisonner, et de penser qu'il a fini son court e-mail de juillet par "gros bisous". Et qu'il a dit à mon mari "je vous aime tous les 2 énormément".
Cet e-mail, c'est mon mari qui lui a demandé de me l'envoyer, ce n'est pas de son propre chef.

Je suis très entourée. Malheureusement je n'ai plus mes parents, mon père est décédé lorsque j'avais 30 ans, et ma mère en 2007. Ils m'ont eue tard, j'ai deux frères beaucoup plus âgés.
Mon mari de toujours (pas divorcée), est très gentil, et a vu notre fils le mois dernier. C'est notre fils qui a voulu voir son père, et surtout sans moi, sinon il repartait. J'ai eu très mal à lire cet SMS, où il ne mettait même pas le mot "maman", "si tu viens accompagné, je repars".
Nous avons un fils aîné qui travaille en Amérique latine, il voudrait revenir travailler en France, je suis contente de ça. Celui là est un amour, il m'apaise.
Ils ont tous les 2 fait de très belles études. Pour l'aîné, une de nos plus prestigieuses écoles, et pour le cadet, il est ingénieur, et travaille et habite à 35 mn de chez nous, pour dire.

J'ai l'impression que nos deux fils se ressemblent beaucoup. C'est sûr, ils sont personnels. Pour le mien, il était très affectueux avec moi, très proche. Cette petite copine est la première qui compte vraiment pour lui, avec qui il vit, cela doit faire 4 ans qu'ils sont ensembles, elle est enseignante et fille unique. Elle a de mauvais rapports avec ses parents, surtout avec sa mère, elles se disputent tout le temps, mais elle ne lui tourne pas le dos pour autant.

Ce qu'il y a de bien, c'est que votre fils comme le mien continuent à voir leur entourage.
Il ne faut pas être jalouse de ça, cela nous permet de garder un oeil sur eux.
Pour l'instant mon mari n'a pas envie de l'appeler. Mon fils lui a dit qu'il répondra. Si c'est moi il ne décroche pas, donc je n'ai plus essayé de l'appeler depuis juin.

Mon fils aîné reviendra sûr pour Noël, il voudrait avant, peut-être en septembre, il ira bien sûr voir son frère à ce moment là.
Quand mon fils aîné vient, il reste à la maison et je profite complètement de lui. Là il est venu du 22 janvier au 1er mars, c'était ses vacances d'été (hémisphère sud).

Nos fils reviendront un jour, car ils gardent un lien avec l'entourage.
Ce serait plus grave s'ils ne voulaient plus voir personne et qu'on ait aucunes nouvelles d'eux, ce qui arrive pour certains.


Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt, Martine.
axoady 7Messages postés jeudi 11 août 2016Date d'inscription 26 août 2016 Dernière intervention - 17 août 2016 à 09:30
(petite correction)

Bonjour a vous aussi BgBMarie, Oups! , je me suis trompée de personne mais TIN6 et vous avez des histoires similaires à la mienne.
VgB6 6Messages postés mercredi 17 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention - 17 août 2016 à 18:19
bonjour axoady,
pas de problèmes pour la discution, quand vous voulez

bonne soirée
Utile
+1
plus moins
Bonjour mesdames
A relire tout ce post, j'ai comme l'impression que seul les enfants peuvent fauter, jamais les parents. J'ai comme l'impression aussi que ces enfants n'ont pas droits a faire leurs vies comme ils l'entendent, et que même en couples, la maman passe en premier.
Qu'ils nous sont redevables a vie, qu'ils ne peuvent, n'ont pas le droit de se révolter lorsque une chose ne leur plait pas en nous parents, que papa/maman décide bébé se calme sinon c'est la claque.
Vous êtes parent, nous sommes parents, ils le sont aussi ou le deviennent sous peu, pourquoi, comment, leurs décisions sont forcèrent mauvaises par rapport a la notre, avons la science infuse ou seulement ce sentiment de possession sur eux qui ne veut pas nous quitter ?
Bien sur qu'ils peuvent commettre des erreurs, mais nous aussi. Et a relire tout ce post nos enfants ont toujours torts, aucune objectivité, pas grand chose comme bon sens, rien pour renaitre une éventuelle erreur de la maman, le bébé est chargé comme une mule.
Dans tous embrouille chacun a da part de responsabilité, plus ou moins d'un coté ou de l'autre mais c'est ainsi que naissent les problèmes.
Notre enfant veut veut faire sa vie, sa compagne n'est pas sympa avec nous parent, que doit-il faire ? Continuer a vivre sous les jupons de sa mère ou faire sa vie ? S'il fallait obligatoirement que le gendre ou la bru plaise a maman beaucoup de nos enfants n'auront de famille qu'a notre mort, soyons realistes.
Que notre enfant vienne nous voir ou nous abandonne, cela n'est que de son fait. Soit il sait s'affirmer et ne cède pas a tout pour sauvegarder son couple, soit son couple est plus important que tout est il elle se couche, mais c'est leur choisx, c'est de sa seule respibsabilité. Soyons objectif, il a des parents elle a des parents, ils se tiennent par la barbichette, soit ils tiennent tout les 2 et chacun a ses parents, soit l'un cède est c'est sa faute, laissons de coté le gendre la bru.
Mais beaucoup, est de notre responsabilité, a vouloir toujours garder le contacte comme s'il s étaient toujours des petits, a vouloir donner les bons conseils, comment, quoi faire...a nous mêler de leurs vies, souvent ils n'ont besoin de personnes pour nous fermer les portes, le plus malheureux souvent aussi, on a rien compris, alors on les charge encore jusqu'au non retour.
Ma mère quand elles reçoit ses enfants grande famille, parfois un semblant de désaccord se profile dans un couple, quelque soit qui a raison ou tort elle prends systématiquement la défense de son gendre ou sa bru si on la mêle dans le sujet, ensuite a son enfant elle lui dira tes problèmes tu les règles chez toi, chez moi tu auras toujours tort. Aucun gendre, bru ne lui a jamais tourné le dos car ils savent toutes est tous enfants compris que leurs vies leurs appartient, elle ne veut pas être mêlée a leurs problèmes.
Tout ça pour dire, nous faisons notre vie comme on l'entend, pourquoi imposer notre vie aux notres.
Si nous parents oublions que nous les avons commandé et que nous ne nous mêlions plus de leur vie d'un iota lorsqu'il dont grands, alors ils peuvent s'éloigner un peu a un moment donné, mais savent que la porte est ouverte et aucune surprise les attend, surprise du genre tu m'abandonne, je ne t'ai pas élevé comme ça ou, ta compagne/compagnon c'est sa faute et j'en passe.
Vivre et laisser vivre, c'est la meilleur formule pour que s'il y a un éloignement parfois, on sait que rien de mal au milieu et que ce n'est que passager.
On ne peut être objectif lorsqu'on est concerné, n'oubliez pas cela.
La douleur peut nous enduire en erreur et nous empêcher de réfléchir un minimum.
Et lorsqu'on est prit dans cet apitoiement sur soi même, on détruit encore plus, on se fait mal encore plus, mais évidemment on est aveugler.
Loin de la de dire que nos enfants ne font pas d'erreurs ils sont comme nous ni plus ni moins, mais lorsqu'ils ont font, ils ne faut pas les accabler, il faut leurs foutre la paix, une fois qu'ils auront réfléchi ils reviendront, a condition de ne pas avoir aggravé la situation en voulant bien faire.
Cordialemment


TIN6- 10 août 2016 à 21:51
Bonsoir Lekabilien,

Vous vous permettez de nous juger sans savoir.
A aucun moment nous ne disons que nous n'avons pas de torts.
Nous disons simplement que nos enfants ne nous ont pas dit ce qu'ils nous reprochent, ou dit des banalités à toutes épreuves.
Nous disons que nous voudrions comprendre.

Vous dites qu'ils ont que des droits et pas devoirs, vous allez me dire c'est l'ambiance actuelle.
Bien sûr que non, ils ont des devoirs, on ne les a pas mis à la DASS à ce qu'il me semble, et ils ont eu plus que ce qu'ils pouvaient attendre dans tous les sens du terme.
Nous ne leur demandons pas l'impossible, juste les voir de temps en temps.

Vous laissez entendre que l'être humain n'a pas de conscience. Figurez vous que j'ai une conscience, je suis honnête, serviable et je ne fais pas n'importe quoi.
Mais bien sûr que j'ai des défauts comme tout le monde.
Mais il y a quelque chose qu'on ne pourra jamais m'enlever, c'est que j'ai été et je serai toujours une vraie maman.

D'ailleurs ces mêmes enfants qui prétendent n'avoir aucun devoir envers leurs parents, sont souvent les premiers à venir réclamer l'héritage, là pour le coup ils n'oublient pas les parents.
Surtout quand l'héritage est conséquent (plusieurs biens immobiliers à la clé + quelques portefeuilles).
Ils devraient, pour aller jusqu'au bout de leur logique, renoncer à leur héritage au profit du frère ou de la soeur qui lui a toujours été là pour ses parents.
Je ne vais pas rentrer dans les détails, on peut ne leur donner que leur part réservataire, ce qui est déjà pas mal.

Je ne suis pas d'accord avec vous, quand vous insinuez qu'il faudrait perpétuellement se coucher devant ses enfants, les laisser partir et revenir à leur guise.
Et en plus vous vous doutez bien que lorsqu'ils reviendront, on sera aux anges, et on ne leur dira pas grand chose.
C'est ce que je ferai.
Par contre, le changement sera dans les cadeaux, beaucoup moins et zéro aide financière, son frère en aura pour lui et il ne le saura pas.

Vous voyez, ce n'est jamais "gagnant, gagnant".
Tout le monde perd à ce jeu là.
Mani- 14 août 2016 à 12:36
Vous n'aimez pas votre enfant, car vous lui donnez seulement s'il vous rend. Vous faites les comptes etcetc. à vous lire je comprends pourquoi votre fils s'est éloigné de vous. Vous êtes une creanciere et non une mère.
TIN6- 14 août 2016 à 23:03
Faites attention à ce que vous dites.
Je viens de signaler quelqu'un qui tenait des propos orduriers et limite diffamatoires.
Ces propos ont été supprimés, c'est très bien.
Restez dans le sujet de la conversation.
Vous pouvez apporter votre conseil si vous avez vécu un fait similaire, ou quelqu'un de votre entourage.
N'affirmez rien sur les autres, vous ne les connaissez pas.
Ne portez pas un jugement à l'emporte-pièce, ne qualifiez pas les gens de telle ou telle chose.
Essayons de rester correct, on ne se connait pas.
Vos propos ne permettent pas d'avancer.
Utile
+1
plus moins
Bonsoir TIN6
Ce n'est nullement un jugement, et figurez vous j'attendais plus de réactions comme la votre et elles viendront, mais je les attendais plus rapidement.
Que je ne sais pas ce que c'est je vous laisse cela, mais vous ne savez pas.
Vos enfants ne vous doivent rien du tout, l'amour ne se vend pas, il se donne.
On ne fait pas les enfants pour qu'ils dépendent de nous toute notre vie, ils n'ont pas demandé a être la, on assume, on en profite quand ils dont petits, grands on espère qu'ils soient la, ce n'est pas une obligation.
Croire que nos enfants n'ont pas le droits d'agir comme ils l'entendent est une erreur, prouvent ils le font.
Ils ne nous sont pas redevables, ils dont libres de leurs choix de vie, avec nous, sans nous.
Réclamer un tout petit peu c'est déjà se mêler de leur vie. Réclamer et ils prennent la fuite, c'est bien ce qui se passe. Et continuer dans cette démarche c'est un non retour, ce n'est pas ce que vous désirez j'imagine ? Voila le sens qu'il faut comprendre.
Plus on remue la m...., plus on s'enfonce dedans, voila ce qu'il faut comprendre.
La pression pour se faire aimer aboutit a la gène et ensuite a la fuite même si pas desirée.
Vivre et laisser vivre. Ils ne nous commandent pas, foutons leurs la paix et ils seront présent a leur rythme, on a pas a imposer un agenda.
Mais faites comme bon vous semble bien sur, on change des idées, des opinions des vecus, mais la vérité je ne dis pas la détenir, c'est juste mon avis.
Mais si vous vous pensez avoir raison, continuer comme ça, vous verrez en ne vous apaisant pas et a toujours leur dire tu as tort s'ils reviennent. Je ne dis pas qu'il faut se coucher devant eux, je dis de les laisser tranquille vous saisissez la différence j'espère. Si pour une raison ou une autre, un problème surgit il faut le discuter. Si ce n'est pas possible, refus de dialogue, on ne s'entretue pas, chacun chez soit sans prise de tête ainsi chacun réfléchira sans avoir envenimé la situation.
Dans toute les familles il y a des desaccord, c'est l'humain qui est ainsi.
Quand tout va bien c'est tant mieux, quand des problèmes surgissent ils faut savoir y mettre un terme de façon douce si possible, radicale si necessaire.
Chacun même sa vie comme il l'entend même si ça ne plait pas a d'autres membres de la famille, père mère compris, qu'on le veuille ou non, de toute façon on y peut rien.
Alors la vie de notre enfant ne nous plait pas, il n'est pas sur un chemin illégal, mais on essaye quand même de le remettre sur le droit chemin, mais ce n'est pas don chemin c'est le notre, intrusion. Insistons comme et il disparait.
Mon enfant vient chez moi et me dit la vie que tu mène ne me plait pas, c'est ma vie pas la tienne et s'il insiste je lui dit de se mêler de ce qui le regarde.
Et oui, moins on se mêle plus est la chance de les voir.

VgBMarie 16Messages postés lundi 8 août 2016Date d'inscription 16 août 2016 Dernière intervention - 11 août 2016 à 10:51
que faites-vous sur ce site?
ON n'a pas besoin de cours de morale
Si vous êtes contente de votre situation, laisser tranquille les autres qui ont besoin de parler et de réconfort
Si j'ai besoin d'un psy, j'irai chez un spécialiste
Utile
+0
plus moins
Lekabilien,

Vous n'avez pas bien compris ce que j'ai dit.

Si nos enfants n'ont aucun devoir, nous n'ont plus alors, très bien.
Avec vous ce sera une société à le dérive qui disparaîtra vite.
Personne n'a de devoir que des droits.
Il n'y a aucune humanité dans vos paroles, vous oubliez notre souffrance, car eux disent aller bien.
Bien sûr que leur bonheur est important pour nous, si leur bonheur est de ne plus nous voir, on est obligé d'accepter.

Vous dites qu'on ne peut pas acheter l'amour de ses enfants, là pour le coup, je suis entièrement d'accord avec vous.
Il ne faut pas que nos enfants viennent nous voir que par intérêt.
Mais dans ce cas là, les enfants doivent renoncer à leur héritage, puisque en plus,selon vous, et comme vous sûrement, ils n'ont aucun intérêt pour les biens matériels.
Un petit secret, mon fils cadet regardait à 20 € près, si son frère n'avez pas un cadeau plus cher que lui. Alors ! ...........
Utilisateur anonyme - 22 août 2016 à 16:56
et bien vous cliquez sur connexion en haut à droite: http://www.journaldesfemmes.com/account/login

et vous entrez votre login = pseudo choisi ici TIN6
et votre mot de passe perso
VgB6 6Messages postés mercredi 17 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention TIN6 - 19 août 2016 à 10:03
J'ai oublié de vous dire, on me demande chaque fois mon code, c'est jamais validé
je ne c omprends rien à leur système, c'est pas bien fait et ça ne marche pas
VgB6 6Messages postés mercredi 17 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention - 19 août 2016 à 10:39
merci
TIN6 32Messages postés samedi 2 juillet 2016Date d'inscription 31 mars 2017 Dernière intervention Strumpfette - 10 sept. 2016 à 14:21
Essai, mon nom apparaît en rouge, enfin !
Utile
+0
plus moins
Bonjour mesdames
Vous n'avez pas compris grands choses de ce que j'écris, et comme je l'avais dit aussi, les réactions sont la.
Je vous comprends toutes parfaitement, mais je puisse vous assurer que sur certaine chose vous en demandez trop a vos enfants.
Je reviens juste sur ceci, les enfants peuvent avoir des torts, les parents les leurs, mais certains parents sont aveuglé par leurs peines qui est compréhensible et ne réalisent pas qu'ils empiètent un peu trop sur la vie de leurs enfants. Sinon, dites moi pourquoi vous ne les voyez plus ?
Je tiendrai le même discours pour les enfants, certains aussi vont trop loin, mais que faire ? Si eux pensent avoir raison, vous, vous pensez avoir raison, que faire ?
Si vous aviez la solution vous devriez vous la dire rentre vous.
Les laisser tranquille c'est vivre votre vie et eux la leurs dans pour autant courber l'échine, mais eux aussi ne le feront pas, alors laisser le temps a la réflexion. Sans leurs courir derrière, sans leurs dire que tu as tort a quoi bon ils ont un autre point de vu.
Si personne ne veut s'imposer ou dicter une conduite a tenir a l'autre, alors le temps arrange les choses, car chacun réfléchit dans son coin, si la haine est installé, les reproches fusent, alors pleurez, c'est bien ce que vous faites non ?
Croyez que je compatis. Que chacune d'entre vous souffre, mais est-ce que cela vous ramène vos enfants ? Est-ce que vouloir les ramener par la force a marcher ? Est-ce que leurs reprocher continuellement leurs fautes même avérées les a ramené ? Non.
Est pourquoi je dis, faites votre vie, laissez les faire la leur car vous n'y pouvez rien, et peut être avoir trop semé la pagaille ils reviennent un jour d'eux même.
De ma part, ni reproche, ni donneur de leçon, ni dire que j'ai raison c'est mon opinion, loin de moi de dire que vos enfants ou vous, avez raisons je ne connais pas vos histoires, mais juste une opinion sur les erreurs a ne pas commettre et c'est mon opinion aussi, pas une vérité, chacun aura la sienne.
Donc, bon courage mesdames et que la vie vous sourit enfin.
Cordialement.

Utile
+0
plus moins
Je suis un homme, je n'essaye pas de me donner raison et aucun problème qui puisse m'éloigner de mes parents.
Vous postez, si vous attendiez seulement le son de cloche qui vous convienne il fallait le dire a l'avance, et dire les mots qui vous conviendraient de vous repeter. Est-ce constructif ? L'auto-satisfaction ne mène nul part. C'est un débat vous me comprenez mal et prenez la chose du mauvais coté.



lekabilien 8191Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscription ContributeurStatut 22 avril 2017 Dernière intervention - 11 août 2016 à 15:52
Pardon je reviens
Je vous signale que sur ce post, je ne suis pas seul a attirer votre attention sur d'éventuelles erreurs de votre part, et si vous cherchez sur ce même forum, d'autres posts ou réponses proviennent d'enfants et eux ont un autre son de cloches que vous ici. Alors ou est la vérité, les enfants qui en ont marres de leurs parents qui ne les lâchent pas, ou les parents qui pleurent ?
A mediter.
xplom 19630Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 23 avril 2017 Dernière intervention - 11 août 2016 à 23:49
t’inquiète je suis et te soutiens , on a pas tous la même compréhension des réponses
bah la routine
pour info je suis le sujet depuis le début, mais j'aime pas qu'on dénigre des réponses faites a l'usure du clavier d'ordi pour rendre service à autrui
lekabilien 8191Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscription ContributeurStatut 22 avril 2017 Dernière intervention - 12 août 2016 à 10:25
Bonjour xplom
Ne t'inquiètes, je ne rends pas service j'attends une médaille de la part des enfants, et si elle ne vient pas tant pis, j'ai choisi d'être ici et de donner mon opinion sur chaque chose qui m'interpelle.
Bonne journée.
Utile
+0
plus moins
bonjour
je suis toujours là ! je suis...agacé mais suiveur...

lekabilien 8191Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscription ContributeurStatut 22 avril 2017 Dernière intervention - 14 août 2016 à 18:19
Salut jeune homme
Garde ton opinion les hommes ne sont pas acceptés. En faites toute les opinions sont rejetées. Je me demande pourquoi venir sur un forum pour poser une question lorsqu'on sait détenir la vérité et fermé aux opinions de autres.
Gardes le pieds sur le frein et ne lâche rien c'est peine perdue.

Utile
+2
plus moins

Bonjour,

Non non Lekabilien et Xplom, je vous rassure, je suis une femme, et entièrement d'accord avec vous ! Et à plus d'un titre !

Ici, le son de cloche qui domine c'est nos enfants sont coupables et nous ont abandonnés, ils sont égoïstes, uniquement intéressés par l'argent, ils ne reviendront que pour l’héritage. De remise en question je n'en vois pas non plus beaucoup !

Les réactions si on les résume sont souvent : ils sont partis on ne sait pas pourquoi on ne comprend pas ….

Quelques explications possibles : Trop d’amour tue l’amour

Ben oui, c’est idiot mais à force ils étouffent et ils partent respirer ailleurs ! plus on essaye de les récupérer en les cajolant etc plus cela les pousse à fuir – plus on se fait larmoyant, malheureux, chiens battus plus cela est culpabilisant et donne envie de partir ou de ne pas revenir !

Pas assez d’amour tue l’amour tout autant,

Ben oui … je vais chercher ailleurs ce que je n’ai pas à la maison : une éducation trop stricte, des parents qui se préoccupent plus d’eux même ou qui attendent toujours de la reconnaissance pour chaque chose faite …

Un peu de Sardou cette fois ci : Mes Chers Parents je pars … je vous AIME mais je pars, vous n’aurez plus d’enfant ….

Je voudrais comme je suis une de ces filles "indignes" partie sans me retourner un beau jour pour des raisons que j’ai cité plus haut vous dire ceci :

« Chacun vit pour lui-même par pour les autres », vos enfants ne sont pas des vies par procurations, des béquilles, des substituts de vie … L’éducation que vous leur avez donné a porté ses fruits et ils sont capables de se débrouiller entièrement par eux-mêmes ! Ne venez pas leur dire en pleurant « tu ne nous aimes plus » Cela ne les fera pas revenir ! Montrez-leur que vous êtes fier de leur réussite, ne les critiquez pas et SURTOUT, ne critiquez pas le conjoint qu’ils se sont choisis, c’est insupportable ! Ils doivent faire leurs propres expériences sans vous ! S’ils se sont trompés ils le verront bien un jour !

Continuez à vivre pour vous-même et respectez leur indépendance … et pour répondre à l’une d’entre vous qui ne parle que d’argent et d’héritage : et bien puisque vous en êtes à ce point convaincue dépensez donc cet argent pour vous ! Faites-vous plaisir, voyagez, allez au resto ! Au moins vous n’aurez pas de regrets !

Enfin, si cette éducation a porté ses fruits et si vous « n’avez pas » ou « n’étouffez pas » vos enfants, pas émis de critiques ou pas culpabilisé vos enfants … ils reviendront ! sinon, ils ne vous méritaient pas ! …………… Et OUI je suis revenue ! mais pas comme la petite fille que j’étais avant !

TIN6 32Messages postés samedi 2 juillet 2016Date d'inscription 31 mars 2017 Dernière intervention - 6 nov. 2016 à 22:43

 

D'abord, je vais dire pas très philosophe madame.

Ensuite, j'espère pour vous que vous n'aurez jamais d'enfants, ni d'amoureux d'ailleurs, puisque vous ne voulez vivre que pour vous.

Continuons, vous parlez beaucoup d'héritage je trouve, j'espère que vous avez une bonne situation qui subviendra à tous vos besoins, et que vous ne vous retrouverez jamais au chômage.

Continuons, j'espère pour vous que vous ne tomberez jamais malade, car vous serez bien seule au fond du lit.

Bonne continuation à vous en ermite, d'ailleurs j'ai le sentiment que votre compagnie n'est pas bien agréable, vos parents n'ont rien perdu en vous perdant.

Je suppose que vous avez avisé leur notaire que vous renonciez à leur héritage.

Ensuite prenez bien soin de vous, car j'ai remarqué que de faire du mal aux autres attire le malheur sur soi.

Je n'avais pas lu que vous étiez revenue vers eux. Pourquoi cela, vous dormiez dans la rue? Un conseil, n'embêtez pas vos parents avec votre comportement d'enfant gâté, et arrêtez de les faire souffrir. J'espère pour eux, que vous avez des frères et soeurs.

Conclusions, franchement, elle n'était pas très philosophe cette petite dame.

 

Tresphilosophe- 7 nov. 2016 à 00:59

Je vais clore pour ma part la discussion : Ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai 54 ans, 3 enfants que j'ai élevé en les poussant le plus possible hors du nid afin qu'ils vivent leur vie le jour ou mon deuxième m'a fait comprendre qu'il avait besoin d'air parce qu'il avait l'impression d'être prisonnier ... je ressentais cela à son âge vis à vis de mes parents .. j'ai agit en conséquence. Je les vois lorsqu'ils sont disponibles, qu'ils veulent venir et cela me convient très bien ainsi !  

Lekabilien et les autres ont raison, continuez de vous lamentez tristement sur votre sort, ne tenez pas compte des idées, opinions, conseils que nous vous donnons, nous ne nous en formaliserons pas plus que cela, nous ne vivons pas ce que vous vivez.

Voyez vous, j’étais certaine de votre réaction :  "vous parlez beaucoup d'héritage je trouve, j'espère que vous avez une bonne situation qui subviendra à tous vos besoins, et que vous ne vous retrouverez jamais au chômage." Désolée, situation de chômage déjà vécues et je n'ai pas été pleurer dans les jupes de papa/maman ... et puis décidément, vous n'avez que cet argument d'argent à la bouche Si la vie se résume à cela pour vous...

Ensuite : "Je n'avais pas lu que vous étiez revenue vers eux. Pourquoi cela, vous dormiez dans la rue?"

oh oh .. êtes vous toujours aussi agréable et acerbe vis à vis de vos enfants ou de ceux qui ne sont pas de votre avis ?

Enfin pour finir :  ... gardez vos précieux conseils pour vous ... vous en avez  plus besoin que moi apparemment ! Je vous cite une dernière fois ... pour la route : 

N'affirmez rien sur les autres, vous ne les connaissez pas. 
Ne portez pas un jugement à l'emporte-pièce, ne qualifiez pas les gens de telle ou telle chose.
  Il s'agit de votre propre réponse plus haut dans ce post!

Restez aigrie, malheureuse et "solitaire" et surtout, surtout, ne vous demandez pas pourquoi votre fils ne veut plus vous voir vous alors qu'il voit votre entourage ! pour ma part je ne me pose pas la question ! et .... Gardez vos leçons de morale ! 

Bon courage à vous en tout cas.

TIN6 32Messages postés samedi 2 juillet 2016Date d'inscription 31 mars 2017 Dernière intervention - 7 nov. 2016 à 13:46

Madame, 

Vous ne connaissez rien de la vie des gens, ne portez pas de jugement comme vous le faites.

J'ai une vie heureuse et facile, en plus au soleil et un mari charmant.

Je n'ai pas un enfant unique, et mon fils reviendra un jour, c'est évident.

Alors taisez-vous, je pense que vous êtes un hoax, vos propos sont incohérents.

 

Utile
+2
plus moins

A TIN6

Vos propos sont de plus en plus désobligeant et discourtois - Taisez vous donc vous même" ! ;

j'en resterai donc là définitivement de cette discussion qui devient malheurement stérile voire inintéressante.

Dommage pour les personne qui ont réellement envie d'échanger !

Cordialement aux autres ...

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !