Signaler

Réponse à notre fils nous renie [Résolu/Fermé]

Posez votre question fleurettelagalinette 8Messages postés dimanche 14 juin 2015Date d'inscription 15 juin 2015 Dernière intervention - Dernière réponse le 6 oct. 2016 à 15:12 par lekabilien
Bonjour,
J'ai lu avec attention votre message. Ce qui me frappe, c'est le manque absolu d'une moindre "remise en question". Vous vous placez en tant que victime totale, complètement à la merci d'un fils odieux, mauvais et sous l'emprise d'une belle fille manipulatrice et c'est le portrait que vous avez dressé. Bien, sur, nous pouvons toutes pleurer avec vous mais cela va t il etre de la moindre aide vous concernant? Il est évident que vous souffrez, et tout le monde éprouve de l'empathie pour vous, néanmoins:
Nous pourrions vous aider si vous vous posiez les bonnes questions, à savoir:
- Ais je été une mère aimante, tendre, à l'écoute?
- Quels ont été les débats à la maison?
- De quelle nature a été la relation du fils avec son père, moi, sa famille?
- Pourquoi souhaite t il ne pas venir à la maison?
- Pourquoi l'échange sincère de la discussion ne se fait t il pas avec plus de naturel?
- Ou se trouve la vraie raison de ce désamour?
- Y a t il eu trop d'autorité, pas assez?
-¨Pourrais je trouver le moyen de dire combien à mon fils que je l'aime, qu'il me manque?

En général, ce type de situation révèle des parents qui ont cru sincèrement faire du mieux qu'ils ont pu, mais avec un caractère parfois dominateur qui a empêché l'enfant de devenir adulte. Pour qu'n enfant devienne un vrai adulte, il faut que l'on ai pu le laisser s'exprimer, se rebeller, exprimer sa vraie nature.

- A t il eu une attitude rebelle à un moment donné? ou vous êtes vous placé en tant que Parents Dieux? n'acceptant pas la moindre rébellion?

Bref, je n'en sais rien, du tout, mais en général, ce type de situation révèle un malaise très très profond avec une violente envie de faire du mal de la part de votre fils, bref, votre fils à l'air de vouloir se venger...mais de quoi?

La question, pourquoi et de quoi cherche t il à vous faire payer l'addition? Il n'y a pas de parents parfaits, vous avez fatalement fait de grosses erreurs que vous ne voulez pas voir...
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Vous apportez des éléments de réflexions très intéressants a mon avis a un post bien precis. Mais dommage qu'il ne soit pas a la suite du dit post, car il devient une lettre a la mer.
Pour faire suite a un lessage, il faut appuyer sur " repondre ".
Bonne soirée.
fleurettelagalinette 8Messages postés dimanche 14 juin 2015Date d'inscription 15 juin 2015 Dernière intervention - 15 juin 2015 à 08:33
Merci Imagine7, vous avez raison. Pour lorabelle, je lui souhaite un prompt rétablissement, le meilleur qui soit , c'est à dire l'amour inconditionnel et la spiritualité pour se pardonner et pardonner les conséquences du grand problème de l'amour absent, ou si mal distribué en soi et autour de soi !
Lorabelle- 30 juin 2015 à 20:37
Bonsoir,

Ici, Lorabelle...

Je tombe par hasard ce soir sur ces textes, je les lis et je me dis que les personnes qui critiquent sont surement des personnes qui ne vivent pas ce que nous vivons au quotidien, meme après un an et un mois.

Le mal est toujours là, bienencré en nous, et rien ne pourra jamais nous lever. Toutes ces choses que nous n'avons pas eu la joie de connaitre aurpès de notre petite fille qui habite juste là de l'autre coté, que nous ne voyaons pas, que nous ne savons pas...je ne vous le souhaite pas, jamais, c'est pire qu'un deuil, je le ressens ainsi

Quand au fait d'avoir envie de frapper mon fils, je le ferai si je pouvais, sans aucune retenue. je ne l'ai jamais fait , j'aurais du etre plus méchante et plus agresive avec lui, etre moins maman couveuse quand il passait des nuits entières, malade d'asthme et de bronchites,
je n'ai STRICTEMENT RIEN à me reprocher ni mon mari. Nous avons été des parents ouverts, gentils au mieux et essayer de gratter sous l'écorce si il y a quelque chose de mal chez nous, hé bien non. Je n'ai rien à me faire aprdonner. Pourtant j'ai du demander pardon à mon fils lors de notre denrière conversaiton en février, pardon et excuses, il n'en a rien eu à foutre alors que je me baissais à ses pieds, c'était LUI qui aurait du le faire. Quelle honte
je n'ai jamais été mise aussi bas.

notre fils nous renie depuis qu'il est père

et je suis certaine qu'il ne veut pas que notre petite fille s'attache à nous
du moins
sa femme jalouse de nous depuis que sa mère est seule


Ceci sera mon dernier post sur ce sujet

Je souffre toujours et ce sera jusqu'au bout de notre vie
nous mourrons à petit feu chaque jour
car le temps nous éloigne et le chagrin nous consume.

Ma santé est meilleure mais le coeur lui n'y est plus.



Merci, IMAGINE7, pour votre intervention.

Pour les autres,

soyez heureux et si vous avez des enfants...je vous souhaite le meilleur.


Lorabelle.
lorabelle- 3 juil. 2015 à 13:40
Désolée pour les fautes d'orthographe, je voulais tellement en dire...
quisui 109Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 14 septembre 2015 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 11:35
Bien bien répondu chère lora belle
Lorabelle 32Messages postés mercredi 10 décembre 2014Date d'inscription 11 octobre 2016 Dernière intervention - 6 avril 2016 à 09:44
gros bisous quisui.. avec tant de retard..mais je ne viens plus sur ce site, parce que malheureusement je raconte toujours lameme chose, rien de nouveau... amitiés !!!!
Utile
+0
plus moins
Je suis comme vous et en plus j'ai trois belle filles. C'est difficile d'être belle mère. Tout l'amour que l'on donne de tout son coeur est souvent rejeté par jalousie et moi aussi j'ai des moments de désespoir avec les conflits de ma première belle fille. Les deux autres sont plus conciliantes mais mon anxiété est devenue pathologique tant je suis sur le qui vive et que tout peut basculer. Je vous comprends et vous adresse toute mon amitié et ma compréhension. Ce problème est courant et difficile. courage tout peut s'arranger.
henjyleelou 4Messages postés mercredi 26 août 2015Date d'inscription 26 août 2015 Dernière intervention - 26 août 2015 à 19:05
Je réponds à fleurettelagalinette bien dure avec lorabelle si malheureuse.
Tonkinoise- 21 févr. 2016 à 20:17
He subis le meme sort que vous Mon coeur saigne ts es jours
Lorabelle 32Messages postés mercredi 10 décembre 2014Date d'inscription 11 octobre 2016 Dernière intervention - 6 avril 2016 à 09:28
bonjour je viens de répondre à une personne qui apparemment n'a pas bien compris ce que j'avais raconté sur mon forum (non résolu mais fermé) hé bien vous avez posté le jour des deux ans de a petite fille née le 21 févrer 2014

mon coeur bat mais il me tient en vie

si vous saviez toutes les idées noires que j'ai eues..mais il y a mon mari et mes parents qui souffrent aussi car ils ont eux aussi été évincés pensez vous qu'ils ont fait quelque chose à mon fils ?? non !amour des grands parents et argent donné

on achète pas l'amour non, mais en atetndant l'argent il l'a pris et ça dérange pas bref

je suis avec vous, faites comme moi écrivez vos pensées vos envies votre chagrin et comme vous le sentez, soyez méchante si vous en avez envie avec ceux qui sont méchants avec vous et racontez ce que vous subissez
je fais des vidéos des photos les cartes pour anniv paques noel je les fais moi meme je les écris et je ferme l'enveloppe avec plein de bisous et dans le dossier ou tout est écrit mes carnets etc
ça me fait du bien meme si je ne suis pas plus avancée mais je ferai le necessaire pour que le jour ou je ferme les yeux et si elle ne vient pas vers nous, tout ira pour elle
je sais qu'on va lui dire du mal de nous des horreurs plein pour ne pas qu'elle s'attache à nous ou essaie de venir nous voir, je le sens j'en suis sure
mais y'en a qui tomberont de haut quand ils liront mes écrits et entendront mes vidéos

je ne pardonne pas meme si il arrivaient maintenant, les beaux moment s et les nuits blanches de sanglots et les larmes qui ravagent le visage les poumons fatigués de pleurer les jours de fete, les dimanches, le téléphone qui ne sonne plus, le portail qui attend d'etre,ouvert pour les recevoir, tout me ra,mène à eux, le printemps, l été, l'automne, l'hiver, le sapin, pas de sapin, pas de joie, rien, le vide, le néant...

je ne pardonne pas jamais de la vie

meme avec des pardons, je ne pourrais pas, c'est impardonnable; la depression est toujours là, moins forte mais je pleure toujours facilement en cachette évidemment ou alors comme pour paques ou j'ai eu la bonne idée d'aller avec maman à lamesse.. et ou il y a eu trois baptemes et nous étions juste à coté des fonds baptismaux hé bien la seule qui a pleuré de chagrin.. devinez ?? les gens me regardaient horrifiés, je ne pouvais plus m'arreter pauvre maman qui me consolait.... je ne sors plus pour les courses comme avant, vite vite une fois en semaine et après maison

je ne veux plus voir les gens faire semblant de sourire etc

ceux qui ne passent pas par là ne savant pas, j'ai fait un enfant pour l'amour d'un enfant pas pour des prestations familiales ou pour faire comme tout le monde, ni pour le voir partir à 18 ans... je m'attendais à un peu plus d'affection et surtout de respect meme marié mais je suis écoeurée et impossible de changer d'avis

courage tonkinoise, je suis de tout coeur avec vous.....
Utile
+0
plus moins
Vous faites un portrait bien méchant pour une mère gentille qui demandait seulement à avoir des relations de bonheur avec son fils et sa belle-fille. Vous voyez le mal partout et sachez que la psychologie de pacotille peut faire du mal ! elle souffre tellement avec en plus son mari très malade et vous cherchez à la culpabiliser sur l'enfance de son fils !
vous ne comprenez rien à l'humain.
La compagne du fils est comme vous sans coeur et ne voit que par sa propre famille; C'est tellement courant que cela devient dramatique actuellement. Les médias y sont pour beaucoup pour se moquer des belles mères. Les mères des fils ont autant de coeur que les mamans des filles et il serait temps d'arrêter ce massacre familial. Cette femme est au bord d'une grave dépression et conserve une terrible peine et sera toujours marquée par ce drame. Réfléchissez avant d'accuser.
henjyleelou 4Messages postés mercredi 26 août 2015Date d'inscription 26 août 2015 Dernière intervention - 26 août 2015 à 19:04
toujours réponse à fleurittelogalinette pour soutenir une deuxième fois lorabelle !!!!!
Lorabelle 32Messages postés mercredi 10 décembre 2014Date d'inscription 11 octobre 2016 Dernière intervention - 6 avril 2016 à 09:40
Bonjour et merci pour votre soutien, avec retard....
Bibi- 27 août 2015 à 20:37
Question qui me vient, là... Quelles mamans sont rejetées par leur fils célibataire?

Je n'aimais pas ma belle mère, et son fils m'a suivie, moi.

Je n'ai pas été une maman parfaite, mais je crois que c'est pas parce qu'on a ces défauts qu'on ne nous aime pas, mais l'inverse.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

avec beaucoup de temps qui est passé sous les ponts je réponds aussi bien que possible à votre question :

Nous n'en savons rien !!!!

je suis toujours très mal et je dors avec des comprimés, au bout de deux ans rien ne s'est passé,
j'ai dit à mon fils l'an dernier après avoir reçu la carte d'anniversaire de ma petite fille en retour de courrier refusé" (mais oui) que je ne comprenais pas le pourquoi de son comportement

comme je l'ai déjà dit ailleurs sur ce site, il m'a dit qu'il était père et qu'il avait pas que ça à faire (c'est à dire venir nous voir, on habite à 2 km tout juste de chez eux)
il continue son bonhomme de chemin dans l'entreprise ou son père l'a fait rentrer, il est bientot inspecteur, on le sait car tout se sait, et on en est fiers, je l'avoue mais pas comme on aurait voulu l'être.. car on oublie pas les reproches qu'il a fait à son père de l'avoir fait rentrer en CDI à 17 ans et demi alors qu'il était bien content d'avoir un salaire

je n'ai rien d'autre à ajouter, je peux vous dire que ma petite fille a été baptisée, ( on l'a appris aussi) que noel 2015 a été pire que l'an dernier, que je continue à faire dossiers photos et vidéos ou je pleure ou je dis tout ce que j'ai sur le coeur

non, nous n'avons jamais été des parents DIEU, il a eu une enfance et une adolescence et jusqu'au jour de son mariage un amour et un appui comme tout parent se doit de donner à son enfant, mais meme unique il n'a pas été gaté pourri,non plus mais il n'a jamais manqué de rien, mon mari ayant toujours travillé double pour que je puisse m'occupper delui et de sa santé jusqu'à ses 10 ans ou enfin il allaitmieux (voir l'autre forum) et il a le culot de dire que je l'ai mal soigné !!! il va manger au mac do , frole l'obésité et il me dit qu'il a des soucis au coeur (dernière fois au téléphone il ya un an et deux mois) il a qu'à maigrir !! et les toubibs ils font quoi ??, ma faute bien sur toujours et encore !! presque ma faute si il est marié et si il est papa ???

il a préféré nous laisser tomber et vivre sa vie avec sa belle famille, du jour au lendemain sans crier gare , tout était bien préparé je crois... il n'a pas de remords quand on sait que son père a subi trois opérations tumorales des méninges et il a apparemment oublié qu'il a pleuré quand il a vu son père sortir ou encore sans cheveux après les rayons...

apparemment il dit à qui lui demande que nous allons TRES BIEN ?!!!

il se cache derrière son mensonge pour ne pas avoir à dire la vérité, c'est un ingrat et elle, une garce qui a vite fait de nous renier aussi elle oublié ... mais sur vidéo je me gène pas !!!
et je suis polie

je ne les ai jamais vus et j'espère ne jamais les rencontrer car ce sera un carnage
surtout si ils m'empechent d'aller prendre ma petite fille dans les bras

anniversaire noel bapteme paques fete des mères des grands mères, etc comment peut on se lever le matin et ne plus penser ??

je me pose chaque jour la question

et nous nous mourrons doucement mon mari et moi alors que nous n'avons pas encore 60 ans

impossible d'avoir une conversation avec notre fils ni de visu ni téléphonique ni meme par courrier

il est aux pieds de sa femme lui qui sait nous remballer en hurlant au téléphone

et je le répète, je ne le veux pas derrière nous si on meurt demain, tout est écrit et prévu (quelle tristesse.. on ne croyait jamais que..)

merci pour votre passage

je ne réponds plus car mes larmes m'ont tellement brulé le visge de chagrin que j'ai vielli de dix ans en moins de deux ans je ne supporte plus de me regarder dans un miroir je n'aimemeplus envie de m'occupper de moi, je me force pour mon mari et je souris pour faire bonne figure comme on dit

ASSASSINS

aujourd'hui
ça fait 22 mois que je ne l'ai plus vue ma bébéfille, je n'arrie pas à l'imaginer et j'avite de regarder les fillettes de son age ça me donne toujours envie de pleurer

et ça me tue chaque jour un peu plus

mon mari.. il dit rien mais pareil

on essaie d"avancer mais.. du semblant toujours du semblant
pendant ce temps d'autres en profitent

et je me demande chaque instant le vrai pourquoi, il n'a jamais dit pourquoi, toutes les choses qu'il nous a dites sont nulles et je les avais notées sans pudeur je n'ai rien caché
je n'ai rien à me reprocher
il m'avait, il nous avait
il m'a oubliée nous a oublié et mon mari.. se ronge de l'intérieur

je n'ai plus que mon mari et mes parents

et mon coeur qui me fait vivre, car l'espoir est parti depuis longtemps, ma petite fille a ses habitudes, sa petite vie, ses visages habituels et nous pauvres cons.... on a été juste là pour loger nourrir blanchir et donner à notre fils une éducation un amour et une vie .. on a tout préparé niveau héritage. Il se grattera... le nez ou autre chose si ça le démange ailleurs

je suis devenue méchante, haineuse et vulgaire, moi qui n'était qu'amour.

c'est le mot de la fin, je venais justement annoncer que rien n'avait été changé dans ma vie, vous m'avez tendu la perche. Merci.

Lorabelle...
See34 15Messages postés dimanche 1 juillet 2012Date d'inscription 17 avril 2016 Dernière intervention - 13 avril 2016 à 08:31
Alors fais ta vie, profites toi aussi !
brunacathy 1Messages postés lundi 2 décembre 2013Date d'inscription 27 avril 2016 Dernière intervention - 27 avril 2016 à 10:11
Bonjour, je pensais être la seule à subir ma situation, un fils unique qui ne me regarde plus depuis 2 ans et 4 mois maintenant, jusqu'à 21 ans il était à la maison, je l'ai élevé pratiquement seule avec mes parents. Jamais je n'aurai pensé que mon propre enfant m'enlève un jour la parole. Papa de 2 petites filles à ce jour, dont la deuxième je ne connais pas, ils habitent à 3 km de mon village, nos regards se croisent parfois sur les routes il reste comme un étranger. Je me lève, je me couche avec ça, tout les jours un peu de moi s'en va. Il y a 4 ans je suis partie en grave dépression, hôpital un mois, je me fais aider bien sur, mais il y a des jours je me demande pourquoi je suis sur terre. Il avait l'esprit très famille, et depuis bientôt 7 ANS qu'il ait rencontré cette fille pour assumer sa paternité, car il se trouvait être encore à la maison, pour moi ça été la descente aux enfers. Des conditions ont été mises dès le départ, de telle heure à telle heure ne pas passer les voir, le week-end pas possible, la maman qui me dit je te laisserai jamais mon enfant j'ai pas confiance en toi, (je travaille avec des enfants et des ados quand même je suis directrice de centre et animatrice) et j'en passe......C'est vrai beaucoup de gens me disent peut être étiez vous trop fusionnels, je le conçois, nous étions liés tous les deux de la même passion le foot, donc nous étions tout le temps ensemble, et puis mon fils c'était ce qui m'était arrivée de plus beau dans ma vie. J'ai des parents formidables qui sont toujours à mes côtés, qui ont fait partie intégrante de mon fils aussi, comme il les aimait, et comme ils sont malheureux aujourd'hui. On ne fait pas les enfants pour soit, je le sais, mais un minimum, a-t-on le droit de nous priver de nos petits enfants ? Je me suis mis presque à genoux en disant s'il faut que j'aille m'excuser sur la place publique je le fais : pour mon comportement de mère trop possessive, peut-être abusive, trop excessive, mais je les aime tellement mes enfants, ais-je pas assez pris ? quand tout ça va s'arrêter ? Voilà en gros mon histoire de mamie anéantie.
Utile
+1
plus moins
Bonjour Lorabelle
Il faudrait surtout que vous enleviez toute cette haine de votre coeur car elle ne sert a rien, sinon plus a vous faire encore plus mal a vous et a personne d'autre.
La haine vous empêche de vivre, vous n'avez rien a vous reprocher comme vous dites, raison de plus pour....comment dire ça...vous en foutre...le temps leur dira le mal qu'ils vous font. Alors pourquoi s'accrocher...vos petites filles je comprend, mais un jour elles seront maitre de leurs destin et se souviendront qu'elles ont des grands-parents.
Votre fils vous ne l'avez pas fait pour vous, vous en avez profité temps qu'il était avec vous, marié, il ne vous appartient plus.
Il vous oublie, tant pis pour lui, vous, vous avez fait ce qu'il fallait faire, lui aujourd'hui commet une erreur, vous n'y êtes pour rien, vous n'y pouvez rien.
Tirez un trait et vivez votre vie avec votre mari car il n'y a rien d'autre a faire.
Pour vivre sereinement, la haine n'a pas sa place pour ce qui se passe aujourd'hui sinon, tout le bien que vous avez a votre enfant depuis sa naissance vous le remettez en question, il n'y a pas de regret a faire de ce coté la, alors acceptez le déroulement de la situation qui ne tient pas de vos faits et que vous ne pouvez changer.
Vous avez des droits sur vos petits enfants au pire des cas, mais il faut engager des procédure.
Mais est-ce une bonne chose pour vous ? Pour eux ? Pour vos petites filles ?
Est-ce une bonne chose de laisser courir comme c'est en ce moment ou provoquer peut êtes un remue-ménage chez eux, les enfants ne souffriraient-ils pas plus ?
Mon point de vu, c'est de les laisser vivre leur vie comme ils l'entendent comme vous avez vécu la votre. Que cela vous plaisent ou pas, c'est leur vie puisqu'ils sont seul a decider.
Oubliez la haine elle n'a pas sa place dans votre coeur, et souhaitez leur la santé et que ce qu'ils vous font ne leur arrivent pas.
Bon courage.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
RE...

je reviens lire.. alors concernant les histoires d'avocat, non, je ne le ferai pas, car je ne veux pas que ma petite fille( il n'y en a qu'une) soit au centre d'un conflit sans fin

c'est pour celà que je fais les dossiers vidéos etc afin qu'elle sache qu'on l'a aimée et fait tout ce qu'on a pu pour pouvoir un peu la voir mais que ses parents ont refusé.

Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que malgré tout le mal que notre enfant nous fait, on l'aime encore, ben oui, il est notre sang et on ne peut pas l'enlever, c'est ainsi. Je lui donnerai un bout de mon foie, un oeil un rien si demain il en avait besoin, la haine que j'ai c'est de ne plus le reconnaitre et d'avoir été mise à l'écart (avec monmari et mes parents) du jour au lendemain sans crier gare sans raison. Car il n'y en a aucune. On lui a demandé plusieurs fois il n'a jamais dit la raison, il nous a s orti des conneries qui n'avaient aucun sens (relire mon premier post fermé)
donc nous sommes une peu comme une personne qui est décédée sous un choc et qui n'arrive pas à rejoindre le paradis, on flotte entre deux monde, je ne sais pas comment expliquer mais c'est ainsi. Non, impossible de faire le "deuil" de ces deux années ou je n'ai pas eu droit à ma petite fille, je demandias peu, une fois par mois, avec les enfants le temps d'un repas, pour qu'elle nous connaisse, vous voyez bien qu'on n'est pas des parents pot de colle on les a toujours laissés d'ailleurs ils nous ont laissés aussi car pas de dimanche pas de sorites avecnous, j'ai 54 ans mon mari 58 donc j'avais 52 et mon mari 56 on est jeunes, ouverts et plein d'amour
ils ont pardon il a préféré ses beaux parents agés et la belle mère mamma qui gère tout le monde
c'est leur vie, leur choix, mais nous, nous n'avons pas mérité ce qu'on nous fait passer, il faut le vivre pour le savoir, chaque jour chaque instant est une déchirure, et non, je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites qu'il faut pas qu'ils vivent ça !!
alors là

je le souhaite sur mes écrits et vidéos, je le dis encore ici

j'espère de toutes mes forces qu'en devenant ado ma petite fille leur en fasse voir de toutes les couleurs, qu'elle leur fasse passer pareil si un jour elle est maman aussi, peu importe si on meurt sans jamais la connaitre mais j'espère qu'elle leur fera passer au triple ce que nous on a vécu, le gouffre le trou noir les pourquois sans réponses, les dénis sans savoir
et mes pauvresparents qui sont affligés

je sais que les enfants on ne les garde pas mais je suis maman et nous avaons toujours fait en sorte que des deux cotés les grands parents voeint leur petit fils régulièrement lors d'un repas ou une visite une fois dans le mois, je crois quece n'est pas un fadeau, mais une logique, j'ai élévé mon fils dans la correction mais je crois que j'aurais du le pourrir et l'envoyer chier quand il avait besoin de moi

peut etre qu'il serait à la rue et il aurait besoin de mes sous ???

faut pas exag"rer non plus, les enfants meme mariés devraient savoir qu'ils ont eu des parents, et leur donner unminimum de respect

c'est mon avis et je m'y tiens, un minimum de politesse puisque de l'autre coté la mamma a tout eu, les visites la petite les dimanches les fetes et j'en passe

On sait ce qu'on est on sait qui on est et on ne méritepas ce qui nous arrive

Et non, on ne vivra plus jamais comme avant, la cassure nous a .. cassés.
==========================================================

Oubliez la haine elle n'a pas sa place dans votre coeur, et souhaitez leur la santé et que ce qu'ils vous font ne leur arrivent pas.
==========================================================
La haine, c'est eux qui l'ont mise en moi, je pourrais leur arracher la figure si je les avais devant moi..ou me mettre davant leur voiture si je les croise en pleine ville!et leur dire allez y écrasez moi ! devant des dizianes de personnes ! je suis petite et pas grosse mais je suis pleine de haine et de colère, et elle devient plus grande chaque jour...ils nous ont tués.. si vous voyiez mon mari...!
comment voulez vous qu'on avance et qu'on oublie ?? Non, impossible. On aimait notre enfant, il nous a fait du mal, inoubliable tout ce que j'ai du affronter moralement et physiquement, et remonter le moral de mes parents, avez vous déjà eu dans vos bras votre papa de 86 ans qui pleure comme un enfant car il n'a pas vu son arrière petite fille ?? avez vous eu dans vos bras votre maman de 80 ans qui a vieillit encore plus et dont le visage s'est maculé de taches noires d'un seul coup ?? pensez vous à tout ce mal physique qui s'est installé en nous en meme temps que le chagrin ?? je ne vous dis pas de moi ce serait trop long.. alors OUBLIER ?? jamais !!!! je suis de tout coeur avec elles qui subissent la meme chose.
.
Là, c'est mon dernier mot..

Merci pour votre passage..

Je reviendrais sur ce site uniquement si les choses évoluent positivement, mais ce sera juste le bonheur de voir ma bébéfille qui est grande maintenant car la joie de voir mon fils.. n'existe déjà plus. Il devient un étranger au fur et à mesure que les mois passent
oublier ses parents comment peut on faire ? la santé de son père si fragile HONTE a eux. quand je pense que dans quelques mois elle va aller à l'école moi qui ne l'ai vue que ses trois premiers mois, ça me rend dingue..

Quand à leur santé je ne leur souhaite que de la santé et du bonheur à tous les trois, surtout que ma petite fille grandisse dans l'amour de ses parents et qu'elle soit heureuse aussi..mais plus tard... sait on jamais ...

ah et je souhaite par dessus tout qu'en grandissant elle soit..mon CLONE parfait
juste pour les emmerder...toute leur vie
Utile
+1
plus moins
Vous n'aurez jamais la paix en vous si vous restez dans cet esprit de vengeance, vous le savez la vengeance est negative.
Je sais beaucoup sur ce que vous vivez, je suis plus âgé que vous, mes parents sont plus âgés que les votre et....je le vit et je l'accepte.
Non, je ne souhaiterai jamais a mes enfants de vivre un malheur, vous devriez faire la même chose, c'est seulement ainsi que vous arriverez a vivre ou revivre de nouveau. Les choses peuvent changer, il faut savoir faire abstraction de tout, pour pouvoir avancer, et le futur, on ne sait pas de quoi il est fait.
Rien attendre, rien espérer. Je dirai même tout oublier, bien sur la haine aussi. Alors si un jour devient meilleur, tant mieux, si ce jour ne vient pas, on l'aura oublier de toute façon et on a vécu. Je dis bien vecu, car vous dans votre attitude que je respecte mais ne partage pas, vous ne vivez plus, a quoi cela sert-il ? Seulement a vous faire du mal a vous, et votre mari.
Je vous assure que vous faites fausse route. Vous serez plus apaisée en acceptant ce sue vous ne pouvez pas controler, juste le gérer a moindre douleur.
La vie est rarement comme on voudrait qu'elle soit, c'est la qu'il faut se montrer apte a arrondir les angles c'est le propre de l'homme.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
lorabelle- 23 avril 2016 à 20:33
Quand à leur santé je ne leur souhaite que de la santé et du bonheur à tous les trois, surtout que ma petite fille grandisse dans l'amour de ses parents et qu'elle soit heureuse aussi..mais plus tard... sait on jamais ...


comme vous le voyez, je ne souhaite pas de mal, bien loin de là à mes enfants, meme à ma "belle fille" (quelle idée d'appeler ainsi la femme de son fils..)

au contraire je leur souhaite d'etre jheureux dans leur vie leur santé leur ménage et que ma petite fille (y'en a qu'une seule) soit heureuse dans cette vie
ma colère ne partira jamais, j'oublie pas les mots affreux les reproches et surtout loublier ses parents, son père défiguré par les chirurgies et les rayons, l'argent donné pour l'avoir élevé etc

si vous ne connaissezpas vous ne pouvez pas savoir
chacun le vit à sa façon moi ça sera toujours ainsi
impossible de ne plus pense, d'oublier

la colère je l'aurai toujours
pourtant je donnerai un oeil, un rein, mon sang pour lui

et mon mari aussi

inacceptable de faire celà à ses parents c'est un véritable assassinat
Utile
+0
plus moins
Bonsoir lorabelle
Il ne faut pas souhaiter du malheur, oui sur une colère, un petit moment, quelques jours, mais il faut faire tomber la pression en soi et relativiser ses propos. Il faut ne pas oublier si vous voulez, on n'oublie pas réellement mais relativiser et même pardonner et continuer a faire sa vie sans tout le temps penser a tout cela.
Ce qui c'est passé c'est passé, vous n'y pouvez rien ni aujourd'hui ni demain, alors pourquoi s'entêter, pourquoi ne pas tourner la page pour mieux vivre.
Il est important de continuer a vivre pour vous, pour votre mari, mais en restant prisonnière de cette haine, vous êtes dans une impasse dans laquelle il n'y a pas d'issue. Laissez les vivre quoi qu'il a pu ce passer, ils ont fait leur choix, il faut vous faire une raison.
lorabelle- 12 mai 2016 à 20:47
mais NON je ne leur souhaite surtout pas de malheur mon dieu je veux mourir avant eux et surtout qu'ils soient heureux et en bonne santé toute leur vie, meme ma belle fille qui m'écoeure par son silence et son comportement, non jamais je ne souhaiterai qque chose de mal

mais ipossible de vivre ma vie , notre vie meme mes parents vous n'imaginez pas un instant ce qu'ils peuvent vivre eux aussi, à 87 et 80 ans pouvez vous imaginer ce qu'ils peuvent vivre ? alors qu'ils n'ont rien fait du tout ? je ne sais pas si vous vivez pareil mais nous, on le vit très malet je ne dors toujours pas comme avant
je n'accepte pas ce reniement envers nous

voilà...
TIN6- 2 juil. 2016 à 20:02
Bonsoir Lorabelle,

Pour ce qui concerne un avocat, je vous conseille d'en prendre un.
Votre petite-fille peut vous reprocher un jour de n'avoir rien fait pour la voir.
Les enfants ont besoin de leurs ascendants quand ils ont la chance de les avoir.
Ce sera un manque plus tard pour elle, si elle ne peut pas vous voir.

Vous savez dans ma famille, et il y a longtemps, quelqu'un a perdu sa femme, et a refusé à sa belle-mère des voir ses petites-filles. Elle a fait un procès, et a obtenu un droit de visite, un WE par mois et une semaine pendant les grandes vacances. Les petites étaient ravies. La dernière avait 3 ans lorsqu'elle a perdu sa maman. Lorsque la grand-mère est décédée, elles on hérité de 2 appartements.

Il est très rare qu'on refuse un droit de visite aux grand-parents. Les raisons sont pour alcoolisme des grand-parents,ou violence, etc... vous voyez des raisons graves.

Si vous savez que vous allez la voir tous les mois, votre moral ira mieux. Votre mari et vos parents pourront profiter de cette enfant aussi.

Votre fils ne veut plus vous voir, à sa guise mais ce n'est pas à votre petite-fille d'en subir les conséquences.

Pour l'équilibre de cette enfant, vous devez le faire.
Et en plus vous pourrez vérifier si elle est bien traitée.

Cordialement, bon courage.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir lorabelle
Je vous dirai seulement que je vous comprends.
Bonne soirée et courage.
Utile
+0
plus moins
Bonjour à vous tous,

merci de toujours penser à moi, d'une façon ou d'une autre,

malheureusement... rien n'a changé et le désarroi est toujours présent

nous essayons de continuer à vivre mais chaque jour est une douleur vive pour nous, chacun de notre coté

là nous avons enfin trouvé le courage (ce fut très très difficile et éprouvant..) de prarer les cartons de toutes les affaires que notre fils avait laissé ici à son départ

Mon mari ira le voir (si il peut le voir... car je vous rappelle que notre fils ne veut ni nous voir ni nous entendre au téléphone ni voir mon mari devant son travail ni ailleurs bref il ne veut plus du tout de nous)
mais de toutes façons, meme à l'interphone il lui dira de venir chercher ses affaire à la maison sinon poubelle

et après il n'y aura plus rien ici qui me rappellera mon fils meme si je le garde dansmon coeur pour toujours, je suis déjà effondrée d'avance. Ce jour là je ne serai pas chez moi pour le voir
trop dur

quand à vous, TIN6, je vous remercie pour votre consiel mais comme je l'ai noté plusieurs fois, je ne veux pas mettre un avocat au milieu, je n'aiplus la force, je suis trop épuisée physiquement et moralement, recommencer des disputes et des conversations sans aucun sens je n'ai pas la force ni mon mari qui a sa tempe qui rentre de plus en plus dans le crane, des maux de tetes aussi, il a trop souffert par ses opérations cérébrales, je crois qu'on a assez donné comme ça

je sais qu'on a des droits et mon mari lui dira en allant lui parler à mon fils) pour ne pas qu'il pense qu'on s'en fout

mais recommencer des explications et conversations nulles et insens"es avec notre fils dans un bureau avec un médiateur et voir ma petite fille quelques temps puis du jour au lendemain ne plus la voir car le bourrage de crane de ses parents aura eu raison de notre maour pour elle non, merci
je crois qu'à ce moement là je me tue pour de bon

tant pis si elle nous en veut en grandissant

si elle est intelligente elle demandera ou on est et si on existe, et elle voudra nous connaitre et savoir pourquoi et là elle saura

soit ils disent non ils sont morts
ou alors noooon ils sont méchants

ça lui fera peur et elle viendra jamais

je laisse l'avenir faire son travail, je ne veux plus vivre tout ça je suis encore fragile je pleure facilement

mes cahiers intimes, mes photos et vidéos sauront lui dire tout notre amour car je parle aussi pour son papy et mes parents qui souffrent eux aussi

on sera morts quand elle les aura d'une façon ou d'une autre donc meme si jamais je la connais elle s'arrangera avec ses parents (que je ne rate pas dansmes paroles et mes écrits)

on sera morts elle pensera ce qu'elle veut de nous on sera plus là pour savoir

quand à l'héritage , ça c'est une autre histoire.....

ma petite fille aura 2 ans et demi pile le 21 aout

peut etre l'école, peut etre pas, je n'en sais rien

nous, ça fait 2 ans et 3 mois qu'on a plus vu notre fils
2 ans et 1 mois qu'on l'a entendu pour la dernière fois au téléphone
2 ans, 2 mois et 15 ours que je n'ai plus vu ma bébéfille qui est bien grande à présent

et autant que nous sommes morts sans savoir la raison de cet assassinat...........

==============================================================

Bisous à QUISUI, merci LEKABILIEN pour votre fidélité sur ce forum..
Bonjour à IMAGINE7
Utile
+0
plus moins
Mille excuses encore une fois pour les erreurs de frappe, je tape vite et j'en suis désolée, mais vous comprendrez mes écrits, j'en suis sure.
TIN6- 25 août 2016 à 22:00
Bonsoir Lorabelle,

Décidément, je ne vous comprends pas.
Vous souffrez tellement de ne pas voir votre petite-fille, en même temps vous ne faites rien pour la voir.
Prenez votre destin en main.
Soit, vous ne faites rien pour la voir et vous ne vous lamentez pas, soit vous agissez.

Votre petite-fille ne sera pas prise dans un conflit puisque c'est un bébé et qu'elle n'en saura rien.
Mais plus tard elle vous reprochera de n'avoir rien fait pour la voir.
En plus votre fils peut lui raconter des mensonges à votre égard.

Réagissez, ne restez pas comme ça.
Bon courage !
Utile
+0
plus moins

Bonjour,

Je viens juste vous dire qu'hier notre fils nous a donné le coup de grace, et que tout est terminé. Nous l'avons décidé mon mari et moi, celà sera très difficile mais nous allons essayer d'avancer, seuls.
Ne croyez pas que l'on fait rien mais nous ne pouvons rien faire non plus

Nous avons appelé notre fils laissé un message gentil et il n'a pas répondu, puis de nouveau, hier idem

mais il a rappelé et a hurlé tellement fort que j'ai eu honte pour ma petite fille si elle l'a entendu

du coup mon mari n'a pas pu dire un mot, en fait il voulait lui dire de venir chercher ses affaires laissées à la maison, hé bien 

on a eu un coup de couteau dans le dos dans le coeur aussi quand il a dit à son père :

 

ça fait 2 ans que je vous vois plus et j'en suis très heureux avec ma femme et ma fille alors oubliez moi

????????????????????????????????????????????????????????

 

chien de fils, enfoiré de fils, je deviens vulgaire et méchante

 

honte à lui comment peut il dire pareilles choses sur nous ?

 

on a jamais dit ou fait quoique ce soit à leur encontre et jamais melés de rien

il a été possédé par la belle famille c'est pas possible  alors non, nous allons arreter là et faire notre chemin mon mari et moi, il a des soucis de santé (une tumeur aux méninges qui est toujours là)

ce n'est plus possible de vivre dans l'espoir car il n'y en a plus

mon mari a voulu tenter pour moi il me voit si abattue mais je savais que c'était perdu d'avance

du coup 

on est restés muets toute la soirée, mon mari n'a pas pu dire un mot, notre fils lui a raccroché au nez,

pour nous pas question de faire quoique ce soit envers eux pour voir notre petite fille, ce seraitpeine perdue car je sais qu'il lui racontera des choses sur nous et on sait bien qu'un enfant croit ses parents et le bourrage de crane... je veux pas de ça pour elle.

Qu'elle soit heureuse et qu'elle soit gatée, pleine de santé je demande que ça   et si un jour elle apprend notre existence, elle pourra venir nous voir nous somme juste à 4 routes de chez eux.
Non je n'ai pas non plus l'intention de la voir en cachette à la crèche ou à l'école car celà me ferait un mal encore plus fort

je laisse la vie et le destin faire les choses, je n'ai pas l'intention de le forcer. 

ce sera mon dernier passage sur le forum et je n'y reviendrai plus.
Merci à toutes et tous ceux qui m'ont épaulée, soutenue ou meme donné leur avis contraire, je vous remercie d'avoir eu unpeu de temps pour moi, 

je vous souhaite que du bon et que jamais vous ne viviez ce que nous vivons, c'est un deuil en fait mais les personnes sont toujours vivantes et c'est pire encore je crois

Je souhaite juste une chose

que notre petite fille leur fasse passer la meme chose lorsqu'elle sera adulte et qu'elle aura un mari ou un copain et un enfant.

Une mamie très en colère et très triste à la fois.  Merci  

Bonne route à vous toutes et tous

 

LORABELLE

imagine7 8554Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 24 avril 2017 Dernière intervention - 5 oct. 2016 à 10:24

Bonjour Lorabelle,

Merci d'être venue nous dire ce que vous endurez.

La vengeance n'aidera en rien, ne la lui souhaitez pas. Elle s'est retournée contre vous.

Vous avez raison, il s'agit pour vous et pour votre mari non pas de faire le deuil, mais de faire un travail sur le deuil. Ce chemin sera long, mais c'est lorsque vous serez arrivés au bout, que vous serez tous deux heureux. Et c'est pour cela, que ce travail mérite d'être fait.

Nous avions déjà parlé d'un travail personnel à faire avec un psy.

C'est le seul moyen pour retrouver petit à petit la sérénité. Ce travail reste toujours à faire, en y ajoutant celui du deuil . 

Faites de belles choses pour vous, pour votre époux. Prenez soin de vous. Rencontrez vos amis et surtout, parlez d'autre chose avec eux.

Vivez autrement. La page du livre n'est plus à tourner, il vaut mieux changer de livre...

 

 

 

 

 

TIN6- 6 oct. 2016 à 00:14

Vous parlez sérieusement madame, vous pensez qu'on peut faire le deuil d'un enfant vivant ?

Son fils a un comportement monstrueux, il s'est complètement déshumaniser, lorsqu'on fait ça à ses parents on n'est pas grand chose sur cette terre.

Car quand on fait une chose pareille à ses parents, imaginez ce qu'on peut faire au restant de l'humanité.

Autant de méchanceté dans le coeur ne peut pas porter chance.

Il est quand même balèze pour agir ainsi, il faut être bien accroché.

A mon avis on lui a retourné le cerveau, il est comme dans une secte. Et c'est sûr qu'il est très difficile d'agir dans ces cas là.

On le voit en ce moment autour de nous. Dans des cas complètement différents bien sûr, mais avec en commun, un endoctrinement.

La seule chose à conseiller aux parents, c'est d'attendre, il se peut qu'un jour il sorte de cet état, et qu'il réalise ce qu'il a fait.

Peut-être reviendra-t-il parmi les humains.

Pour leur petite-fille, je persiste, je verrai avec le juge des affaires familiales, il faut que cet enfant sache que ses grands-parents ont bougé pour elle. 

Je sais des cas en Suisse, où des enfants en veulent énormément à leurs parents de les avoir empêcher de voir leurs grands-parents, et cela se retourne contre les parents. Mais pour cela, il faut que les petits-enfants sachent que leurs grands-parents ont tout fait pour les voir, dans la mesure de leur possible. En Suisse, les grands-parents n'ont aucun droit.

C'est raconté par des psychologues suisses.

Voilà.

 

imagine7 8554Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 24 avril 2017 Dernière intervention - 6 oct. 2016 à 01:12

 

Le travail de deuil ne se fait pas uniquement pour la perte d'une personne décédée, il se fait pour toute rupture dans une relation entre deux personnes vivantes. 

 

Utile
+0
plus moins
Bonjour lorabelle
Tu as la confirmation aujourd'hui qu'il faut vivre pour ton mari et toi même rien d'autres. Lorsque nos enfants ont grandis on n'attends rien d'eux, on espère juste un peu, et lorsque cet espoir est compromis, on ne peut que leur souhaiter d'être heureux et nous parents ne plus se faire d'illusions et de continuer a vivre tout simplement.
Une seule chose compte, les avoir fait grandir en leur donnant ce qui était possible et au mieux pour eux pour ne pas avoir de regrets.
J'ai toujours dit et maintien que nos enfants ne nous appartiennent pas, nous n'avons aucun droit moral sur eux. Oui c'est difficile et regrettable la situation que tu vies mais autant ne rien attendre et continuer a vivre votre propre vie ton mari et toi sans regret, sans esprit ou souhait de vengeance, et se dire seulement que nous avons accomplit notre devoir avant que l'oiseau ne prenne son envol. Le reste lui appartient.
TIN6 32Messages postés samedi 2 juillet 2016Date d'inscription 31 mars 2017 Dernière intervention - 6 oct. 2016 à 01:22

Décidément je ne serai jamais d'accord avec vous.

C'est sûr que personne n'appartient à personne.

Mais les parents ont été là lorsque nous étions enfants. Ils n'avaient aucun devoir envers nous non plus. Ils pouvaient nous placer à la DDASS.

Et si on va par là, personne n'a aucun devoir envers personne. On  peut vivre chacun dans son coin égoïstement.

Si on a besoin d'un service, eh bien tant pis pour nous. 

Un médecin n'aura pas non plus le devoir de soigner son patient si sa tête ne lui revient pas. Etc.....

Avec ça c'est la mort de la civilisation, et le commencement de beaucoup de malheurs.

D'ailleurs ce que vous dites, c'est faux, les enfants ont des devoirs envers leurs parents. C'est la loi qui le dit, et cela a été accentué après 2003. Je vous ai mis une fois l'article de loi.

Sinon avoir un coeur devrait être le lot de chacun de nous.

Et conseiller à une maman de vivre normalement, en quelque sorte d'oublier son enfant est complètement impossible.

On ne peut pas lui arracher son coeur de maman, et si elle est venue sur ce forum, c'est qu'elle a un coeur de maman. C'est ce qui fait d'elle un être exceptionnel, comme toutes les mamans. Si demain son fils l'appelle au secours, elle accourra, et de cela j'en suis sûre.

Alors ne la martyrisons pas.

lekabilien 8204Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscription 25 avril 2017 Dernière intervention - 6 oct. 2016 à 15:12
Bonjour TIN6
Que vous soyez d'accord ou pas avez moi ne change rien au fait que madame ne peut forcer son fils a venir la voir. Vous ne comprenez rien et comprendrez jamais ce qu'est la liberté individuelle, que cela vous convienne ou pas, chacun fait sa vie comme il l'entend. Quand a votre article de loi, a chacun de décider s'il veut s'en servir ou non au risque de créer encore plus de haine. Mais si on veut ne pas envenimer encore plus les choses et a coup sûr créer une coupure sans espoir de réconciliation avec le temps, alors il faut savoir s'éffacer, et vivre sa vie, c'est ce que je dis rien d'autres quelque soit qui a tort qui a raison.
Quel résultat avez vous a continuer a persévérer dans votre démarche personnelle ? Qu'avez vous gagné mise a part engranger de la haine ? Vous vous rendez malade et pour quelle finalité ?Et chaque cas étant different, un résultat de l'un ne sera pas forcément obtenu par l'autre, donc persévérer au delà du raisonnable devient un harcèlement, une exaspération, qui va a l'encontre du but recherché.
On n'obtient jamais quelque chose surtout de l'amour ou reconnaissance de quelqu'un avec de l'acharnement, mais cela vous ne le comprenez pas.
Alors si vous le voulez bien, veuillez me laisser avoir ma façon de penser je vous laisse la votre que je respecte. Vous pouvez donner votre opinion sans tenir compte de ma présence ou pas a un sujet, je ferais de même, on appelle cela de la démocratie et le respect d'opinions, pas besoin de me dire que vous êtes d'accord ou pas, de cela je me contrefiche royalement.
Bonne continuation madame, et j'espère sincèrement que vos soucis s'arrêteront un jour et a votre convenance.
Cordialement.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !