Signaler

Avez-vous un préféré ? [Résolu]

Posez votre question Grenade79 - Dernière réponse le 21 mars 2013 à 17:07 par delaissee
Bonjour,

J'ai deux enfants, un garçon et une fille et au fond de moi j'ai l'impression d'aimer plus ma petite dernière de 3 ans. J'essaye de ne pas le montrer, de cacher en moi ce ressenti. Je voudrais savoir si ça vous est déjà arrivé ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour Grenade,

C'est un sujet un peu tabou que vous abordez là... Moi je n'ai qu'un fils unique, donc je peux pas trop vous aider. Mais je viens d'une fratrie de trois soeurs et c'est vrai que mes parents m'avait beaucoup gâté comme j'étais l'aînée. Mes soeurs l'ont beaucoup moins été... est-ce que pour autant cela signifie qu'ils faisaient de réelles différences ? Moi je pense qu'on peut aimer de la même façon mais traiter différemment ses enfants, en fonction de leurs besoins.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

J'aime mes enfants de la même manière, même si je suis plus proche de ma fille plutôt que de mes garçons. Même si vous ressentez ca, donnez autant d'amour à vos enfants pour pas que votre fils ressente un manque, ce serait terrible pour lui...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,


Je n'ai pas de préférence mais les rapports que j'ai avec eux découlent directement de ce que j'ai pu ressentir pendant mes grossesses.
Je me sens très proche de mon 1er parce que je crois très bien le comprendre, mon deuxième fils, je le protège car pour moi il est est fragile mais en même temps je ne le comprends pas dans le sens ou je me trompe souvent sur lui sur ses capacités et pour mes 2 autres filles ce sont des petites princesses. Et chaque angle de vue que j'ai sur eux est en rapport direct avec grossesses tumultueuses ou pas.
venice67- 14 mars 2013 à 09:56
j'ai 46 ans et j'ai mis du temps à accepter et digérer que ma mère préfère mes autres frères et soeur. elle a été beaucoup plus dure avec moi alors que j'étais plutôt sage et obéissante. et encore aujourd'hui elle élude la question. je n'en souffre plus comme avant mais ça sera toujours une blessure
Répondre
delaissee- 21 mars 2013 à 17:07
Moi , pareil , mes soeurs ont toujours ete bien plus priviligiees , je me suis sentie plutot comme une servante dans la famille. Finalement, l'annee derniere, j'ai casse la relation, j'avais besoin de recul... on s'est reparle tres superficiellement dernierement, je ne suis pas sure encore du statut de la relation.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
Comme m'a dit une sage-femme à la naissance de mon 2ème, on ne peut pas aimer 2 enfants pareil et on ne peut pas faire pareil pour les 2...
Ce sont 2 êtres différents, arrivés à 2 époques différentes de votre vie, dans des conditions différentes !
Ca m'avait fait du bien qu'elle me dise ça, et je me suis moins posé de questions ;)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je crois que je ressens la même chose que vous, grenade...
J'ai voulu ma fille (l'ainée) comme une folle, et j'ai été gaga d'elle dès les premiers instants.
Puis, 3 ans plus tard, j'ai eu mon fils, dont la grossesse a été assez difficile à cause de ma relation avec mon mari. Ca n'allait pas bien entre nous, et ma grossesse a - je pense - un peu sauvé notre couple. J'ai très mal vécu cette grossesse, et j'ai longuement hésité à avorter. Mais la raison du plus fort a vaincu et j'ai gardé mon bébé, que je pensais ne jamais pouvoir aimer autant que ma fille.
Pourtant, aujourd'hui, je crois que j'ai tellement eu peur de ne pas pouvoir lui donner tout l'amour qu'il mérite, que je l'étouffe même un peu de trop au détriment de ma fille...
Mon mari me reproche souvent de faire des différences, et il a peut être raison.
Je sais que je suis dure avec ma fille, mais je me dis qu'elle est grande et qu'à son âge, elle doit pouvoir être beaucoup plus autonome, comme aller aux toilettes toute seule, se laver les mains, manger sans aide, mettre ses chaussures. Sauf qu'elle a besoin d'attention, je le sais, mais j'ai du mal à l'accepter et parfois je m'emporte ! Alors qu'avec mon fils, qui n'est qu'un bébé, je lui passe tout parce que justement, c'est un bébé !
Bref, j'essaie de prendre sur moi, et d'être gentille avec elle, mais quand je veux lui faire des câlins ou des bisous, elle m'envoie balader parce qu'elle n'aime pas ça, alors j'avoue que ce n'est pas simple tous les jours...
Utilisateur anonyme - 14 mars 2013 à 10:56
Bonjour leilami,


Je peux me tromper mais il me semble qu'au cours de cette seconde grossesse, quand il y a eu de l'eau dans le gaz au sein de votre couple, vous avez du avoir des sentiments assez haineux pour cet enfant. Et le fait d'avoir eu ce petit passage vous le compensez ou plutôt vous ne vous pardonnez pas vos sentiments à l'égard de votre fils.

Je pense que ce n'est pas la meilleure façon de lui demander son pardon, je pense au contraire que vous devriez lui dire là maintenant.
C'est un bébé certes mais il comprendra par l'émotion que vous dégagerez à ce moment-là.

Vous n'avez rien à vous reprocher cela dit mais si cela peut vous aider à vous alléger la conscience alors faites-le sans tarder.

Concernant votre fille, si vous vous détournez d'elle, il y a un risque pour qu'elle tienne son frère pour responsable et vous en veuille aussi.

Essayez dèja de vider votre sac à votre fils et pourquoi pas en parler également à votre mari, et après passer plus de temps avec votre fille. Vous l'aimez c'est certain, mais elle a besoin de le voir cet amour, ne la laissez pas le deviner/chercher.
Répondre
leilami- 14 mars 2013 à 14:02
Bonjour Soraya2,
Merci pour votre réponse.
Je ne pense pas avoir eu de sentiments haineux pour mon fils au cours de ma grossesse. J'étais plutôt perdue, et persuadée de ne pas aimer mon fils quand il serait là.
Heureusement, la réalité est tout autre, et je l'aime profondément. Je ne pense pas "compenser" ou quoi que ce soit d'autre, c'est un amour véritable qui n'est aucunement dû à une recherche du pardon.
C'est plutôt pour ma fille que je m'inquiète. Bien sûr que je l'aime, c'est évident. Et j'ai effectivement peur qu'elle tienne son frère pour responsable. Mais je suis dure avec elle, et elle est dure avec moi. Depuis toute petite, alors même que je ne lui montrais aucun signe de rejet ou quoi que ce soit d'autre (folle de ma petite puce tant attendue !), c'est elle qui m'a toujours rejetée. Elle ne supportait pas d'être dans mes bras, pleurait et se débattait quand je voulais qu'elle s'endorme sur moi après la tétée... avec son père par contre, c'était tout le contraire ! Il la prenait, et elle se calmait directement. Quand je l'embrassais, elle me poussait, me pinçait, me griffait... Avec les autres, un amour ! J'étais déstabilisée. Je faisais mon possible pour elle, et elle me rejetait à chaque fois. Petit à petit, j'ai pris l'habitude de ne plus m'imposer auprès d'elle, et d'attendre qu'elle réclame elle-même de la tendresse.
Puis mon fils est arrivée, et là, ô miracle, il adore les câlins !!! Il m'en demande tout le temps ! Alors dites moi soraya, que dois-je faire ? Je suis une femme qui a un besoin énorme de câlin, de savoir qu'on m'aime, et mon mari et ma fille sont pareils : ils n'aiment pas ça. Mon fils est comme moi. N'est-ce pas normal d'être attirée par la personne qui a besoin de vous et qui vous le montre ?
Je fais des efforts au quotidien, et encore tout à l'heure, ma fille m'a envoyé balader alors que j'étais toute gentille avec elle... C'est dur !
Répondre
Utilisateur anonyme - 18 mars 2013 à 17:25
Bonsoir,

Je ne pense pas que votre fille vous rejette, elle montre simplement ses sentiments différemment; Chacun montre son affection comme il le sent. Et ne pas faire de calins ne signifie pas qu'elle ne vous aime pas. Elle doit bien vous le montrer autrement non ?

Je sais que c'est frustrant parfois de ne pas avoir de signes extérieurs de la part de nos enfants, mais moi qui en ai plusieurs, je sais que chacun de mes enfants ne réagissent pas de la même façon, ne me montre pas de la même façon leur affection pour moi. L'un il m'écrit des mots, mon second ne veut pas de bisou et calin comme son grand frère mais par contre quand il a besoin d'être rassuré il vient me voir ou se coller à moi, il me sollicite souvent pour faire ses lacets, lui laver les cheveux etc...
Je pense que vous n'avez donc pas de souci à vous faire parce qu'elle n'est pas caline.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
coucou,

moi je suis plus proche de ma grande
suite pour l'avoir eu des diffilcutés la concevoir
en 2 mots en c'est marié en 2003------estelle est née 2008-- puis lucas en 2010
nous avons fait 4 iac négative 4 fiv négative puis demande du dossier d'adoption 2 boites de test d'ovulation

puis test positif prise de sang positif

grossesse sens problème
accouchement césarienne d'urgence avec atomie... arret du battement pendant l'accouchement....
dévéloppement sans problème.... puis convulsion fébrile.post critique 2 ans.... depuis hyptonie de la bouche mains et pieds ...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
j'ai deux enfants:une fille et un garcon.mais je narrive pas a les traiter de la meme maière. je suis gateuse envers mon fils et plus strict envers ma fille et ca me fait peur
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !