Signaler

Comment reprendre contact avec mes petits-enfants ?

Posez votre question nicole venault eps desmortreux - Dernière réponse le 2 août 2017 à 22:55 par TIN6

Bonjour

Avant déjà, et particulièrement suite au décès de mon fils en avril 2016, je n'ai pas revu mes petits enfants.

Cela me rend très triste, j'aimerai beaucoup pouvoir passer du temps avec eux.

Alors comment faire pour les revoir ? Auriez-vous une manière à me conseiller pour reprendre contact avec eux ?

Utile
+0
plus moins

Bonjour Nicole
Y'a pas pire que de perdre un des ses enfants et je compatis, mais c'est plus le fait de ne pas voir tes petits enfants qui te fait poster ici.
Tu dis qu'avant déjà tu ne les voyais plus si j'ai bien compris, y'a t-il une raison, sais-tu pourquoi ?
Quels âge ont-ils tes petits enfants ? Et, as-tu essayée de contacter ta belle-fille pour voir tes petits enfants et bien sur comprendre pourquoi tu ne les vois plus ? Pourquoi ce non contacte entre toi et ta belle-fille ?
Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Nicole, Je suis vraiment désolée pour vous, et je vous présente toutes mes condoléances. C'est terrible de perdre un enfant, et là vous avez la double peine. Pour votre problème, ne vous en faites pas, prenez un avocat, il s'occupera de tout, vous serez convoqué par le juge des affaires familiales, ce ne sera qu'une formalité. Vous pourrez avoir vos petits-enfants. En principe c'est un week-end par mois, et une semaine l'été. Si vous n'avez pas les moyens, vous aurez l'aide juridictionnelle. Bon courage à vous.
Clicu- 1 août 2017 à 11:42

Y a peut-être mieux à faire que de prendre un avocat quand même !

Les enfants ne sont pas des objets et non ce n'est pas si simple.

Vous y pensez aux enfants ?

La douleur de perdre un enfant m'est inimaginable mais ça n'empêche que les enfants n'ont pas à être trimballé comme des objets ! Votre réponse me choque vraiment.

Le questionnement est primordial (pourquoi déjà avant le contact était faible ?)

Avez-vous proposé de l'aide à votre belle fille après cette terrible perte ? (Financière, matérielle et surtout humaine  ?)

Avez-vous eu des nouvelles par personnes interposées ?

Avez-vous déjà essayé un appel ? Un mail ? Une lettre ?

Durant ce laps de tps, avez-vous souhaité les anniversaires des enfants ?

Depuis qd vos rapports se sont-ils "allégés" ? Y a-t-il eu une raison précise ?

 

Il y a souvent une possibilité de renouer mais ca passe forcément par une remise en question.

Courage,

 

 

Répondre
TIN6 73Messages postés samedi 2 juillet 2016Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 2 août 2017 à 00:14
Madame vous ne lisez pas ce que font vivre certaines belles-filles à leurs beaux-parents. Et cela juste parce qu'ils sont leurs beaux-parents. Cette dame a perdu son fils, son enfant, vous ne montrez pas beaucoup de compassion pour elle. Les enfants ne sont pas trimbalés comme des objets lorsqu'ils vont voir leurs grands-parents, où allez-vous ? Les enfants n'appartiennent pas aux parents comme l'a dit une secrétaire d'Etat d'Hollande. D'ailleurs on le voit lorsque le JAF décide de mettre un enfant en famille d'accueil lorsqu'il est en danger avec ses parents. S'il appartenait à ses parents, ce serait impossible. Alors ne faites pas d'un enfant un objet, non ce n'est pas un objet, mais un être indépendant de ses parents, qui a besoin bien sûr de ses parents bienveillants et aimants. D'ailleurs lorsque c'est le cas, ces parents là permettent aux grands-parents de les voir. Vous croyez sérieusement que cette dame n'a pas essayé de contacter sa belle-fille. J'ai eu le même cas dans ma famille, et la grand-mère a pu sans mal voir ses petite-filles. Le JAF donne rapidement un droit de visite aux grands-parents dans ce cas là, . Ces petites ont été ravies de pouvoir voir leur grand-mère. Lorsque j'étais petite fille, si on m'avait empêchée de voir mes grands-parents, j'aurai été vraiment malheureuse. Vous ne devez pas avoir eu de grands-parents, dommage pour vous. Et je précise, je ne suis pas grand-mère.
Répondre
Clicu- 2 août 2017 à 09:58

Mais vous ne connaissez pas sa vie à cette dame.

Vous faites d'un cas une généralité !

 

Et je persiste non ce n'est pas si simple ! Non les enfants ne sont pas des objets !

On sait juste qu'elle ne les a pas vus depuis plus d'un an et a priori serait sans nouvelle (mais pas sûr en le lisant). Et vous, vous parlez direct d'avocat et que les petits vont venir chez elle sans même connaître leur situation, l'âge des enfants, leurs relations etc

C'est insensé...

Y a bcp à faire et essayer avant de contacter un avocat.

Un cas, une histoire ne fait pas l'autre !

Votre histoire est la votre, elle ne se rapporte pas à toutes les histoires et n'est pas transposable à tous et toutes.

Vous partez du principe que la belle-fille est "mauvaise", relisez-vous !!!

 

C'est à vous et à votre message que j'ai répondu parce qu'il m'a vraiment choqué.

 

Je répète que le questionnement est primordial et doit être le début. Sans ça, ça ne sert à rien.

Et oui je pense d'abord à protéger les enfants avant les grands-parents, c'est tout à fait logique.

 

 

Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Bonjour
Chaque cas étant différent effectivement, il faut connaitre les raisons de ce cas précis pour conseiller d'engager telle ou telle action. Il faut lever certaines interrogations qui peuvent donner au moins un semblant de causes avant de dire de faire ceci ou cela, et, ou de porter atteinte a l'intégrité d'une mère, tout cela parce que le vieux démon est toujours dans les esprits, le fameux débat belle-fille / belle-mère.
Il faut laisser de coté ces vieilles rengaines qui turlupinent l'esprit et rester objectif avant tout en traitant chaque cas par sa propre existance, et ne pas l'assimiler a ce qu'on a vu, ce qu'on a vecu, ou ce qu'on croit savoir.
Cette personne n'a pas encore répondue aux questions faisant suite a son post, alors il faut savoir attendre et ne pas lui proposer mille et une solutions car il se pourrait que la bonne solution soit la mille et deuxième, et qu'on est loin de la detenir nous même, et sans connaissance de cause.
Attendons.
Salutations.
Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Quand on lit la question de cette dame, elle demande "comment reprendre contact avec mes petits-enfants ?". A aucun moment elle ne parle de sa belle-fille. On se demande quelle peut être leur relation. De toute manière pour le moment elle n'est pas revenue sur ce post. De toute façon le plus triste c'est la disparition de son fils. Perdre un enfant est la chose la plus terrible que puisse vivre un être humain. Et quelque soit l'âge de son enfant. Il est bien évident que voir ses petits-enfants est primordial pour elle, car ils survivent à son fils, ils sont une parties de son fils. Vous avez raison, un accord à l'amiable est toujours préférable. A mon avis si ça avait été possible, elle ne serait pas venue poster ici. Allez voir un avocat, ne signifie pas procès derrière. Il est là d'abord comme conseil, il lui donnera la marche à suivre, comment faire un courrier à sa belle-fille pour rentrer en contact, ce qu'il faut y mettre dessus etc... Vous savez, son fils est décédé, si elle ne bouge pas, elle ne reverra plus jamais ses petits-enfants. Il faut lui souhaiter, après un drame pareil, de pouvoir revoir ses petits-enfants.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !