Signaler

L'école à la maison, qu'en pensez-vous ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 19 mai 2015 à 15:58 par Ecolemaison
Est-ce une protection ou un danger pour les enfants ?
Afficher la suite 
Utile
+3
plus moins
la meilleure école c'est celle de la vie... pas que l'école;la rue ;le sport; etc...opla mes enfants à l'école dés 3 ans et demi pensionnaire;sa leur apprend la vie en collectivité...par contre ;jamais dehors aprés 6 h du soir...
printemps- 28 janv. 2012 à 09:03
pensionnaire a 3 ans ! diable !!!!!! pauvres enfants !
fs- 28 janv. 2012 à 17:36
Et quand ils sortent du cocon familial, que se passe-t-il ? S'adaptent-ils ? Dans la vie, il faut bien faire face à des contraintes et des règles, alors que penser de les laisser dormir jusqu'à ce que les enfants n'aient plus sommeil ? Le jour où ils seront en contact professionnel, ils ne pourront pas se lever et commencer à travailler quand ils le voudront. Je suis très mitigée.
Utile
+1
plus moins
danger est un trop grand mot, mais personnellement je suis contre l'école à la maison. Je pense qu'un enfant doit connaitre la vie extérieure pour mieux s'épanouir et dans tout les domaines. En plus il faut surtout une volonté de pouvoir faire travailler à la maison, une discipline forte des parents et des comptes à rendre car l'éducation scolaire est une priorité, une obligation. Maintenant on peut être obligés de donner une éducation scolaire à la maison pour des questions de santé, pour des questions psychologiques, mais en dehors de ces conditions je ne vois aucun intérêt de faire de son enfant un "sédentaire".
lopera- 12 mars 2015 à 15:42
Posté du Canada La modération

Personnellement, j'ai fait l'école maison et je peux vous affirmer que la plupart de vos craintes sont parce que vous ne connaissez pas l'école maison.

Cependant, je suis d'accord avec vous, ce n'est pas tous les parents qui peuvent faire l'école maison, mais arrivé là, le problème n'est pas l'école maison, mais plutôt les parents eux-mêmes, ils sont responsables des enfants et si ils sont pas capables alors c'est mieux qu'ils ne le fassent pas. Mais nous sommes plusieurs familles à faire l'école maison, je connais des familles qui ont eu de la misère, alors , les mères demandaient aux autres mères de les aider. Nous sommes en sorte une famille nous nous entraidons ce n'est pas chacun pour soi. (sauf si les parents veulent se mettre à part, encore une fois c'est leur choix). Juste dans mon coin nous sommes plus de dix familles à se rencontrer régulièrement (au semaine, sinon plus) pour que nos enfants puissent apprendre avec d'autres enfants et puissent faire du social. Comme nous n'avions pas la même âge, cela fait qu'il n'y pas d'intimidation du genre (Tu es petit, tu es pas fort, tu es pas bon.) Les plus vieux aident les plus jeunes lors des activités d'équipes (sportives, éducatives etc.).

Nous apprenons l'école éducative, peut-être différemment, mais nous l'apprenons tout de même. Ce n'est pas parce que nous apprenons plus un éventail de choses de la vie courante que nous ne savons pas écrire et parler comme tout le monde. Si pars exemple vous rencontreriez sur le coin de la rue, je crois pas que vous pourriez dire : Tu as fait l'école maison!

Si ça ne ce voit pas, alors qu'est-ce qui fait que l'école maison est aussi mal pour les enfants??
Ecolemaison- 19 mai 2015 à 15:47
D'accord avec Iopera.
Justement, l'extérieur, c'est hors de l'école où l'enfant est enfermé derrière une palissade. Nos enfants savent bien plus de choses que leurs amis restés à l'école.
Utile
+1
plus moins
Hello. Sincèrement, mon avis sur la chose est très mitigé… L’école à la maison peut être quelque chose de bon comme cela peut être mauvais. Mais, nous avons tendance à retenir les mauvais côtés, c'est-à-dire que l’élève n’aura pas les mêmes possibilités qu’un autre qui est à l’école. Impossible de partager des choses avec des amis par exemple. Un enfant qui apprend chez lui fera moins de rencontres et se développera dans la société qui l’entoure avec moins de facilité. Au revoir !
Ecolemaison- 19 mai 2015 à 15:48
C'est là un ensemble d'idées reçues. Les enfants qui font l'école à la maison rencontrent bien davantage de gens. Ils sont mieux insérés dans la société, également. http://l-ecole-a-la-maison.com/le-niveau-des-enfants-qui-font-l-instruction-en-famille/
Utile
+1
plus moins
Tant que l'école publique, sectaire, n'aura pas été purement et simplement interdite, l'instruction à domicile sera quasi impossible. Cette institution pèse de tout son poids pour empêcher l'instruction en dehors de ses murs !
Ecolemaison- 19 mai 2015 à 15:49
ça fonctionne pourtant très bien.
Utile
+5
plus moins
l'école à la maison est une bonne alternative pour un enfant qui ne s'épanouit pas dans un cadre scolaire traditionnel. Je ne pense pas qu'il faille avoir peur que ces enfants soient associables car justement le fait qu'il ne soient pas en contact permanent avec d'autres enfants leur donne cette envie d'aller vers les autres. Bien sur il faut en profiter pour aller à leur rythme et leur faire découvrir l'école de la vie et de la Nature.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
Et bien Cécile, tu vois, je suis moi aussi mitigé. L'école à la maison peut être une solution pour un parent qui ne sait pas comment faire équipe avec l'école en cas de difficulté de l'enfant. Mais pour moi, pour un enfant en difficultés, il faut toute la cohésion de l'école et de la famille pour comprendre l'enfant. Et à l'école de faire son travail dans ses horraires, et à la famille de faire le sien en plus (et ce n'est pas rien, je sais malheureusement de quoi je parle...). Par contre, pour un enfant sans difficulté et dont un des deux parent peut donner son temps et veut faire decouvrir le monde autrement par des cours sérieux agrémentés au fil des interrogations de l'enfant... pourquoi pas s'il y a aussi une socialisation par un partage avec d'autres enfants au parc public, dans un club de sport et par un atelier de travaux manuels ou autre pour que l'enfant ne perde pas le fil de la comparaison et de la confrontation avec les autres dans : le jeu, l'activité sportive et l'activité manuelle.... bisous Cécile...
Ecolemaison- 19 mai 2015 à 15:50
Cohésion de l'école... Mieux vaut lire ça que d'être aveugle. Soyons sérieux.
Utile
+3
plus moins
Bonjour,

nous pratiquons L'INSTRUCTION EN FAMILLE, c'est-à-dire que mes 3 enfants sont instruits à la maison. Nous ne faisons surtout pas "l'école à la maison" ; le rythme d'apprentissage est totalement différent, respectueux de l'enfant.

L'instruction en famille est très mal connue et fait peur (image de secte, de non socialisation, etc).

Mon ainé a connu l'école et avait un mauvais niveau, surtout en maths. Il bloquait sur les méthodes d'apprentissages. Il était violent. Depuis qu'il est instruit à la maison, il n'est plus le même.

Ma cadette était au contraire très en avance mais devait "rentrer dans le moule" et ne pouvait satisfaire son besoin d'aller plus loin.

Bref, l'école fait un lot de X enfants du même âge et tous doivent suivre.
Quant à la socialisation, mes enfants rencontrent toutes sortes de personnes de tous les âges en de nombreuses occasions ; famille, sorties loisirs ou éducatives, visite musées, pratiques sportives, rencontres associatives, sorties médiathèque, etc.

Nous sommes une famille comme les autres mais nous ne rentrons pas dans les normes de la société française. Mes enfants sont épanouis, polis, respectueux de l'autre, curieux d'apprendre.
linter_Crashounette 2710Messages postés vendredi 24 septembre 2004Date d'inscription ModérateurStatut 30 avril 2013 Dernière intervention - 30 janv. 2012 à 04:06
pouvez vous nous donner les raisons de ce choix ?
viola- 30 janv. 2012 à 17:57
Ouf, merci Crashounette pour ce témoignage vécu, et non pas basé sur des a priori. Je connais nombre d'enfants non sco, des jamais scolarisés, des déscolarisés et des scolarisés/ La différence de confiance en eux, d'estime de soi, de prise en main de leur vie personnelle est grande entre eux. Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet..... Viola
polynome- 30 janv. 2012 à 20:10
je ne vois pas pourquoi on contraindrai un gamin à aller s'ennuyer pendant plus de 15 ans,si les parents sont motivés,patients et ouverts pour enseigner l'essentiel à leurs enfants prendre cette voie est aussi bonne que l'éducqtion nationale qui n'est pas foutu de voir les dyslexies sur les surdoués et les mettre au ban.
Utile
+1
plus moins
mes 6 enfants n'ont jamais été scolarisés, les 3 aînés ont obtenu leur bac à 15 et 16 ans. Ils poursuivent maintenant leurs études, sont bien dans leurs baskets, très ouverts sur le monde. Pourquoi juger "à priori" ? Pourquoi croire que vivre en famille c'est vivre sans règle ? Et pourquoi ne pourrions-nous inventer nos propres règles au lieu de nous calquer systèmatiquement sur celles imposées par la société de consommation ?
rogdel- 23 avril 2012 à 22:15
bonjour j'aimerai beaucoup avoir des renseignements sur l'apprentissage a la maison, je souhaite faire redoubler la troisieme de ma fille de 14 ans par correspondance mais je ne sais pas du tout ou m'adresser et le temps presse !! merci pour vos infos
ecolemaison- 15 déc. 2012 à 16:41
Vous pouvez consulter ce site très intéressant: http://l-ecole-a-la-maison.com/
Utile
+1
plus moins
"l'école à la maison est une bonne alternative pour un enfant qui ne s'épanouit pas dans un cadre scolaire traditionnel."
Pour le dire plus exactement, l'école à la maison est une bonne alternative pour un enfant qui ne s'épanouit pas dans un cadre scolaire moderne, car les écoles ne sont plus guère de vraies écoles.
L'école à la maison que nous pratiquons est une vraie école comparée à l'école du coin où nos enfants n'apprenaient rien.
Cependant, à notre avis, il faut vouloir davantage pour ses enfants que l'école, il faut avoir un vrai regard sur son enfant pour son développement complet.
Utile
+1
plus moins
C'est bien joli tout ça, mais l'école à la maison impose un minimum de moyens financiers pour se permettre de renoncer à un salaire, et tout le monde ne peut se payer ce "luxe". Mobiliser notre énergie à faire évoluer l'école peut être également un moyen pour que nos enfants s'y sentent mieux, non ?
Remyecolemaison- 9 janv. 2013 à 13:33
En fait non, pas vraiment. Les calculs montrent que vous faites de grosses économies en essence lorsque vous n'emmenez plus votre enfant, donc ça se vaut plus ou moins.
Remyecolemaison- 9 janv. 2013 à 13:36
En outre, je ne sais pas si vous avez essayé, mais nous nous avons tenté de faire évoluer l'école et c'est mission impossible, le Mammouth ne bouge pas et même il s'enfonce sur place. Le rôle des parents est prioritairement de s'occuper de leurs enfants avant de se soucier de faire évoluer un machin pour lequel l'enfant compte moins que les réflexes syndicaux, les directives du ministère, les RTT etc.
anonyme- 15 janv. 2013 à 15:52
je fais déjà de grosses économie d'essence, je l'amène à pied..., les parents peuvent également être citoyens et ne pas regarder que leur nombril en ne se préoccupant que de leurs enfants, leur maison, leurs voitures et même si tenter de faire évoluer un machin n'est pas chose aisée, nous devrons un jour leur lâcher la main pour qu'ils puissent évoluer dans une société pour laquelle nous aurons contribué, alors... laisser tomber un machin n'est pas forcément la meilleure solution à long terme
Ecolemaison- 19 mai 2015 à 15:58
L'école à la maison est une opportunité merveilleuse qui:
- coûte moins cher que l'école, si on a un plan bien élaboré
- sociabilise mieux les enfants
- les amène à rencontrer bien davantage de personnes
- les amène à faire bien plus d'expériences et de visites extérieures
- les conduit à mieux aimer autrui sans peur (contrairement à l'école qui effraie l'enfant par la promiscuité et le rapport de force permanent)
- obtient de bien meilleurs résultats scolaires, entre autres (les meilleurs résultats au Bac sont détenus par des enfants qui font l'école à la maison mais leurs résultats sont écartés des publications, systématiquement)
Voyez ceci:
http://l-ecole-a-la-maison.com/le-niveau-des-enfants-qui-font-l-instruction-en-famille/
Il existe cependant un danger, qui est celui du sectarisme, qu'on rencontre parfois chez certains parents pratiquant l'IEF et refusant toute notion d'apprentissage magistral ou classique: l'enfant devrait être "respecté" dans ses rythmes (comme si un enfant faisant l'école à la maison ne l'était pas) et "respecté dans ses apprentissages " autrement dit s'il ne veut rien apprendre, il ne saura rien. On n'a jamais conduit un enfant vers une maîtrise, en musique ou en sport, sans incitation et encouragements à dépasser ses propres conforts. Les résultats des IEF sont en effet souvent passables, voire pire. Mais on n'est pas obligés de suivre ce refus pur et simple de toute la société de la part de parents irresponsables.
L'école à la maison oui, l'enfant à la maison sans aucune instruction sérieuse et du bricolage improvisé, non.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !