Signaler

JE SUIS PRIVEE DE MES PETITS ENFANTS [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 26 avril 2013 à 11:18 par christine
j'ai beaucoup aidé financièrement mes enfants, j'étais leur mamam et tout d'un coup je ne sais pourquoi, ils ne me parlent plus, je n'ai jamais été une mère encombrante puisque je vis seule loin d'eux et je n'allais chez eux que par invitation. Je souffre énormément car je n'ai pas la solution à POURQUOI? pouvez vous me dire si vous avez eu le même problème car tous les jours j'ai envi de me suicider, je n'en peux plus
Afficher la suite 
Utile
+7
plus moins
Les grands parents ont des droit et ça, c'est la loi qui le dit. Contacter l' E.G.P.E. (l'Ecole des grands parents européens tél.01.45.44.34.93). Une action en justice peut même être entamée, si vraiment les parents ne veulent pas accorder un droit de visite. Et là, contre une décision de justice, ils ne pourront pas lutter. Quand ils veulent la guerre, sans raison, il ne faut pas avoir de scrupule.... !! J'avais toujours gardé ce n° sous le coude car je sentais des choses venir, et c'est en passe d'être le cas. Après, tout dépend de l'âge de vos petits enfants, car il est très probable que, petit à petit, il leur soit dit des choses qui ne sont pas le cas à votre sujet. Une expression de chez nous dit "monter le bourrichon" (bourrage de crâne en quelque sorte) alors, à mon avis, tenez un cahier où vous exprimez votre détresse de ne plus les voir, votre amour pour eux, que votre coeur et votre porte leur seront toujours grand ouverts, mais surtout sans incriminer les parents (les enfants ne supportent pas qu'on dise du mal de ceux-ci) en expliquant simplement qu'il y a eu malentendu entre vous et eux ou querelle de grandes personnes, selon le cas. Avez-vous d'autres enfants et petits enfants que ceux-là ? Pensez à ceux-là puisque les autres vous fuient. Sinon, devenez "mamie d'adoption", des tas d'enfants n'ont pas ou plus de grands-parents et leurs propres parents cherchent aussi des mamies de substitution. Occupez-vous de vous, entrez dans des associations ! Ne restez pas seule ! De toutes façons, comme tout enfant abandonné recherche un jour ses vrais parents, vos petits-enfants, à l'âge adulte, chercheront à nouer le contact avec vous. J'ai le cas dans ma propre famille, alors rien n'est perdu.... ! Et si vous avez internet, faites des recherches sur les droits des grands-parents, vous trouverez sites et forums pour vous aider. Bon courage à vous ! Bien amicalement, une mamie qui, je pense, risque de suivre toutes ces démarches alors motivons-nous !
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
LES ENFANTS NE DOIVENT PAS NOUS PRIVER DE NOS PETITS ENFANTS SAUF CAS MAJEURS IL EXISTE UNE LOI POUR CEUX QUI SONT DANS CE CAS ET QUI N ONT PAS LES MOYENS FINANCIERS ET LE COURAGE DE S EMBETER DANS UNE PROCEDURE JUDICIARE LONGUE ET COUTEUSE IL EXISTE DANS CHAQUE DEPARTEMENT LA MAISON DE L AVOCAT IL FAUT PRENDRE UN RENDEZ VOUS CELUI CI FOURNIT LE TEXTE DE LOI ENSUITE ESSAYER AVEC CA CELA A MARCHE POUR DES CONNAISSANCES ET FINALEMENT MAIS DOUCEMENT CELA A ETE EFFICCACE ET MEME LES RAPPORTS AVEC LES ENFANTS SE SONT MEME DEVENUS ENCORE MEILLEURS BONNE CHANCE C EST TELLEMENT BEAU CETTE COMPLICITE AVEC CES PETITS BOUTS DE CHOU
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Permettez moi de vos répondre avec modération. En effet, d'après la lecture des témoignages, je ne peux que leur donner raison. Je vous dirais ceci : Soit vous etes pretes à prendre le risque de perpetuer une situation conflictuelle, mais la présence de vos petits enfants sera plus précieuse. Soit vous tentez une conciliation avec vos enfants, par le biais d'un médiateur. QD bien même vosu réussiriez à les voir, les enfants seront marqués par cette douleur familiale. J'obterais pour une concilaition avec médiateur. Petit conseil, ne parlez pas de ce que vous ressentez à vos petits enfants... Les affaires des adultes ne doivent pas entraver cette relation. Passez par la voie de la sagesse. Ecrivez leur. ecrivez à vos petits enfants des lettres sans aprler de votre souffrance. Ils feront ce qu'ilsont à faire plus grand..
christine- 26 avril 2013 à 11:18
votre réponse est sage et sensée. j'en suis là moi même. J'ai tenté une médiation familiale ,mon fils était d'accord puis s'est rétracté ... voici un an que je ne vois pas mes deux petits garçons suite à une dispute qui a été le pretexte . Mon fils me dit vouloir rebatir une relation sur d'autres bases mais la situation perdure et je souffre. Noël , les vacances , les anniversaires et autres fêtes des "mamies" seule ... quelle injustice quelle souffrance inutile ...
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je suis moi aussi dans le meme cas car moi aussi ma fille m aprivee de mes petis enfants dont deux que je connais et la derniere qui est unepetite fille nee il y aquatre mois que je ne connaitrai j amais mais je ne suis pas du genre a me laisser faire j ai donc ecrit au juge pour enfants pour que je puisse les revoir vous devriez aussi ecrire au juge pour pouvoir obtenir un droit de visite je vous souhaite bon courage
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci de votre réponse, les enfants de mon fils ont 12 ans, 6 ans, et les jumelles 8 mois, Depuis ma lettre j'ai appelé mon fils en lui demandant si je pouvais voir mes petits enfants, je lui ai dit que j'irais entre 2 trains qu'il n'aurait pas à venir me chercher à la gare que je me débrouillerais par mes propres moyens. Je pense qu'il sait qu'il ne peut me l'interdire, aussi il a accepté, mes petits enfants et moi même étions heureux de nous voir, ainsi j'ai pu prendre pleins de photos d'eux l'ainé de 12 ans m'a demandé si je restais dormir, je lui ai dit non, et bien entendu il m'a dit : parce que tu ne demandes pas à papa, c'est dur de ne pouvoir répondre au gamin et de passer pour la pas gentille mamie qui n'a pas envi de rester. Avec ma fille c'est la même situation, là j'ai une petite fille de 15 ans je n'ai pas été cette année invitée à son anniversaire et un petit fils de 7 ans, pendant beaucoup d'années j'étais la gentille maman qui comblait ses découverts en banque, qui lui payait meubles et voiture, plus une part de mon héritage mes parents étant décédés nous avons discuté par E mail au mois de novembre car une fois de plus elle avait besoin de moi, elle voulait que je fasse un faux en assurance pour le tél portable que j'ai payé à ma petite fille le Noel dernier et que son cousin à cassé, ayant refusé, elle a eu le culot de me dire que ma petite fille est malheureuse sans son tél et que je ne fais rien pour elle, donc depuis c'est le silence complet, même du côté de ma petite fille montée sans doute par ses parents, de plus je paie 22 € par mois pour son abonnement et cela pendnant 2 ans. J'appréhente beaucoup Noel et pour un rien je fais des crises d'angoisses. voilà ma petite histoire Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je sais moi aussi ce que c'est depuis un mois je n'ai plus le droit de voir ma petite fille de dix huit mois que j'ai élevée pendant quatorze mois en étant disponible jouret nuit pendant 8 mois pour le couple et la petite ce qui implique ménage lessive et tous ce qui va avec, depuis un mois et demi j'ai décidé de loger séparément sur la même commune mais seule avec ma chienne et depuis tout est prétexe à la guerre, mes autes petits enfants 4 filles de 17 à 11 ans et un petit fils de 7 ans ne m'oublie pas et pourtant je ne leur ai pas consacré autant de temps, j'en souffre mais je préférerais me couper la langue que de m'abaisser à leur demander ou à supplier, ça fait mal très mal, je sais y a la loi mais je me vois mal en arriver là.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour je viens d etre grand mere cela doit etre dur mais il faut vivre pour les personnes qui ous aime bon courage et bonne fin d année si je peu me pernette
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
De Papi Gilles A parcourir le Net, pour glaner des informations relatives au déroulement d’une action en justice afin d’obtenir un Droit de Visite de mes petites filles, tout au moins une photo ou indication qu’elles sont en bonne santé, malgré l’interdit de communiquer avec leurs grands-parents maternel, J’ai découvert, que je n’étais pas un cas isolé sur la toile, bien au contraire, malheureusement , J’ai donc entrepris mes démarches qui ont abouties selon ma demande à obtenir une enquête sociale. Le rapport est édifiant, à tel point que je l’ai mis en ligne dans mes blogs, avec mes commentaires et explications. Ce qui peut répondre aux interrogations des Grands-Parents et tous autres dont j’étais loin d’imaginer l’ampleur par le nombre sur le Net. Un aperçu ,en recherche « papi gilles » sur Google. Bonne lecture à tous et bon courage.

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !