Signaler

Mon fils se masturbe dans mes pulls

Posez votre question missdebo83 5Messages postés vendredi 27 janvier 2017Date d'inscription 25 février 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 26 févr. 2017 à 11:43 par lekabilien

Bonjour,

 

Désolée j'espère ne pas choquer à en parler ici, mais je trouve que c'est l'endroit. Mon fils de 15 ans se masturbe bcp. Jusque là, rien d'anormal, je le sais bien, mais en rangeant sa chambre j'ai découvert plusieurs de mes cols roulés sous son lit, on ne peut plus tâchés.

Bref, je me pose beaucoup de question et je ne sais pas comment aborder le problème avec lui... et s'il faut l'aborder. Je trouve que ça mérite une explication et un recadrage mais pas courir chez le psy non plus.

Après, je ne peux pas le laisser continuer non plus. Il faut un stop. J'en ai pas parlé a son père.

Avez-vous une idée ?

 

Merci.

Utile
+5
plus moins
Bonsoir missdebo83
Tu peux aborder le problème en le prenant par un autre angle, pour ne pas le brutaliser et ne pas provoquer une grosse gêne disons le comme ça.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
missdebo83 5Messages postés vendredi 27 janvier 2017Date d'inscription 25 février 2017 Dernière intervention - 27 janv. 2017 à 22:59

euh je veux bien mais lequelll ? Je vois pas comment l'aborder sans lui dire que j'ai découvert. D'ailleurs j'ai laissée les pulls en place.

Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Vous n'abordez jamais la prévention en famille avec ceux qui ont l'age, donc celui ci ?
Il faut commencer par la et arriver au sujet.
Je comprends que si la discussion sur la prévention sur la sexualité est tabou a la maison, ce sera difficile de parler de sa pratique actuelle a lui aussi.
Tu peux essayer d'aborder le sujet sur ses rencontres, ses amies eventuelles, l'âge pour chaque chose, la prudence et bien sur que, les ados même seuls ils apprennent a découvrir leur corps et c'est normal insister la dessus. Mais on ne fait pas n'importe ou, n'importe comment n'importe quand et n'importe quoi.
Il faut veiller a son hygiène c'est important et a la propreté de ses affaires.
Ce n'est qu'une ligne de conduite approximative, dans la discussion cela peut prendre d'autres orientations, mais partir sur la base de la prévention.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Je vois mais audela de l'abord, qui ne sera pas facile je me demandais tout simplement s'il fallait en parler ou ignorer le truc.

Ensuite je me pose les questions par rapport a ce quil fait, le fait que ce soient des cols roulés féminins les voit ils juste commes des vetements de femme et la je dis ouf, ou bien comme les vetements de sa mere et la ca minquietera plus.

Et pourquoi que des cols roulés pour faire ca ?

Bref.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il n'est pas facile de parler de tout ça c'est vrai, car il faut pouvoir se faire comprendre sans nommer les choses, que cela ait de la retenue et compris comme pédagogie. Mais on peut aborder le thème par les interrogations que l'ado peut se poser, il faut bien sur devancer cela est les poser ces questions, et les interrogations que les parents peuvent se poser sur ce qu'ils remarquent de la pratique de l'ado. "J'ai remarquée que tu fais certaines choses comme beaucoup d'ado de ton âge c'est normal, mais avec ce que tu le fais cela me semble pas normal". Et lui demander si quelque chose le perturbe, une façon d'ouvrir le sujet, de toute façon si tu ne peux, ne veux pas aller droit au but tu es tributaire de ses reactions, et selon ses réactions tu avances, je te dis ça car j'ai été confronté pas au même souci que toi mais sur la sexualité de l'ado quand même. Dur a commencer mais a demi mots, il comprendra. Lui demander s'il a un problème personnel et l'encourager a s'ouvrir, tu joues ton rôle de mère mais en marchant sur les oeufs.


Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Bon j'ai essayée de lui parler malheureusement il refuse de me parler des que jaborde l'intimité. Il dis : ca te regarde pas, pas tes affaires, etc... je n'ai rien dis sur les cols roulés mais je pense qu'il sait que je sais.

Dès qu'on essaye de parler il s'en va et senferme dans sa chambre.

Je vois pas coment avancer, les repas sont glacials et je ne le voit pour ainsi dire pas.

 

Et ca dure...

 

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour missdebo83
Il y a des moments il faut prendre le taureau par les cornes.
C'est gênant de parler sexualité entre parents/enfants mais quand il s'agit d'éducation il faut savoir et accepter d'aborder le sujet.
Tu es sa mère et tu dois agir en tant que telle, c'est a dire une mère qui se pose des questions sur son enfant. Qu'il le veuille ou non il doit t'entendre, ensuite il parlera ou pas, mais au moins même gêné, il sait, comprendra que tu t'intéresse a lui et que ce qu'il fait n'est pas normal
Donc tu lui dis que ça te regarde car tu veux savoir s'il n'a pas besoin d'aide, de parler, il y a des pros pour ça s'il veux parler a une autre personne que sa mère, car "si tu fais certaine choses que font tout ados c'est normal, mais je me pose des questions pourquoi mes pulls ", si tu as des problèmes il faut le dire, si tu veux parler de cela avec un professionnel de santé demande le "
Cherches quelque chose dans ce genre en tout cas pour essayer de lui faire accepter le dialogue.
Après, il se peut que le fait qu'il prenne tes cols roulés n'est sur pur hasard, mais il est vrai qu'il y a de quoi s'interroger.
Je pense que si tu n'en tires rien, tu devrais toi même poser la question a un professionnel de santé sans que ton enfant le sache en tout cas dans l'immdiat.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Bonsoir,

 

je reviens pour donner ici un peu la suite et ne pas paraitre ingrate. Bref j'ai prise le teaureau par les cornes comme si bien dis après tergiversations. Et j'ai obtenue des réponses.

Au moins on a parlés. Je suis rassurée et moins inquiète même si je trouve ses préaucupation bien éloignées de ma réalité d'adulte.

Bref contrairement à ce que je pensais ce n'est pas mes pulls en particulier qui l'interessent mais parce qu'ils sont à cols roulés et cela semble relever du fétichisme en quelquesorte. Je me suis permise de fouiller son ordinateur et j'ai trouvée assez de preuves pour me "rassurer".

Bref je lui ait strictmeent interdite de toucher à les affaires désormais. On ne parle plus du sujet il est clos mais je ne veut pas me fermer à la discussion. Nous verrons dans les semaines qui viennent.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Missdebo83
Comme quoi avec le dialogue on obtient toujours des réponses ou du moins, un début d'orientations a donner a ses interrogations.
Pour le reste, il est comme tout les ados de son age. Sois vigilante et il n'y a pas de chose interdite de discussion avec ses enfants. Ce n'est pas honteux d'aborder intelligemment la sexualité de ses enfants dans un but pédagogique, ils pensent tout savoir mais ne savent que la "brutalité" de la chose vue sur internet, et surtout, même s'ils savent les risques, ils pensent que ça n'arrive qu'aux autres, alors une piqure de rappelle de temps en temps sans s'étaler suffit souvent a y penser lorsqu'il le faudra.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !