Signaler

Mon ex et son fils me manquent depuis un an

Posez votre question aymeric01 2Messages postés vendredi 30 décembre 2016Date d'inscription 30 décembre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 30 déc. 2016 à 15:31 par Elodie_redacJDF

Bonjour,

  J'ai rencontré mon ex-compagne il y a un an et demi. Lorsqu'au moment où je l'ai rencontrée, elle m'a immédiatement fait part de sa grossesse ainsi que de la séparation du père, que je ne jugerai pas. Aujourd'hui, moi-même séparé d'elle ayant eu un comportement auto-destructeur tant personnellement que dans notre couple et de manière collatérale. Déduction faite ce jour suite à une longue introspection.

En effet, effrayé par cette place qu'elle m'avait donné dans sa vie, puis très vite dans la leur, j'ai partagé chaque minute de sa grossesse, tant les bons, que les mauvais... J'ai également mis toute mon énergie dans l'investissement dont j'ai fait preuve à m'occuper d'elle, de ce petit bout encore dans son ventre à cet instant, mais aussi du diabète insulino-dépendant avec lequel elle vit depuis ses 15 ans et qui n'a plus aucun secret pour moi. Cependant, cela bien que fait par cet amour passionnel qui me dévorait, je manquais déja alors de discernement pour laisser de côté ces artifices qui n'ont fait qu'asseoir ma fuite et participer à lui donner une grossesse sensible. 

J'ai été en dessous de tout en ne sachant pas gérer le degré d'engagement qui s'annonçait à moi n'ayant peut-être pas pu m'y préparer étant donné que je n'en était pas le concepteur et pourtant, paradoxalement, je les aimais par dessus tout sans pouvoir leur prouver plus, et en ne prenant pas à temps les résolutions adaptées à la vie future de père de famille, débordé par mes émotions en sachant l'importance du cadeau merveilleux qu'elle m'offrait de rentrer dans la vie de cet enfant par la plus belle des portes, je tenais pourtant à lui offrir le plus beau cadeau qu'un homme pouvait lui offrir à cet instant en l'aimant au-delà de toute mesure mais également son fils qui aujourd'hui encore reste gravé au fer rouge dans mon coeur et ne le quittera plus jamais quand bien même je risque d'échouer à retrouver celle qui m'a permis de voir la vie en couleurs et dont à l'instant où je me livre dans ce texte me préoccupe uniquement qu'elle puisse connaître le bonheur et ce même si je la sais en ce moment même auprès d'un autre homme. Je sais qu'elle ne va de loin pas si bien qu'elle veut y croire ou faire croire car elle oublie peut-être qu'elle vit en moi dans chacune des parties de mon corps ou elle a élu domicile depuis ce fameux été 2015...

Comme vous pouvez le remarquer certainement, il s'agit de mon plus grand regret, c'est l'amour de ma vie, ma moitié, c'est le diamant qui illumine mon coeur de ses éclatantes facettes, mais aussi de la plus belle femme et maman qu'il m'ait été de connaître.

Aujourd'hui, je ferais l'impossible pour reconquérir son coeur, mais également ma place dans la vie de ces deux anges, oui ce bout de choux en qui chaque étincelle dans ses yeux me ravivent ceux de sa mère et pour qui je n'ai peut-être aucun statut officiel mais néanmoins l'amour, l'engagement, la passion viscérale et le don de soi sans aucune limite et que certains pères biologiques ne connaissent jamais. 

Depuis peu, après de nombreux mois de souffrance sans eux, à réfléchir mais aussi à souffrir, me battant contre tous ceux essayant de me dissuader j'ai eu cette chance de pouvoir les revoir en devant accepter le fait qu'elle n'est pas prête à me réouvrir cette porte ô combien importante pour moi, et dont je n'aurai de cesse de chercher la clé. 

Mais je me sens maintenant d'avantage peiné de constater l'ambiguité de son comportement à l'opposé de ce qu'elle est, ne pouvant que constater les hommes dans sa vie depuis, mais surtout cette impression ô combien pénible pour moi qu'il s'agit de troubles, causés en partie par moi, la douleur de notre séparation de mon départ, mais également tout comme moi de blessures plus anciennes ayant refait surface lors d'émotions intenses comme notre rupture ou alors pour ma part avant la venue au monde de ce merveilleux enfant et je pense de tentatives pour trouver ce que moi seuls jusque là lui avait donné un jour, si un dieu existe quelque part je l'en conjure de m'entendre et de l'aider à m'en laisser la seule, l'unique chance de ma vie en sachant que je la saisirais comme si nos vies à tous les trois en dépendaient, et je n'aurais alors plus que n'importe quel autre besoin au monde que de mettre ces attitudes et comportements inadaptés loin derrière nous et rendre leur vie chaque jour plus belle que la veille et que nos coeurs puissent enfin battre tous ensemble et ne jouer qu'une seule musique celle du bonheur ! 

J'aime cet enfant bien plus que je ne m'aime moi-même, pour moi c'est un fils malgré la différence du sang et donnerait ma vie ou tout ce que j'ai pour garantir la sienne tout comme celle de sa mère. 

Je m'en veux tellement de la voir ainsi et souhaiterais l'aider aussi à se sortir de ce cercle vicieux que sont les blessures du passé... Il faut que j'arrive à y mettre un terme, je suis prêt s'il le faut à lui prendre chaque gramme de toutes ces souffrances sur mon dos, j'ai terriblement besoin d'aide pour trouver des solutions qui maideront à réunir la famille que nous formions, ou même à sacrifier mon AMOUR si je n'en ai d'autre choix... 

Mais sans le moindre doute et même dans le sacrifice que je risque de devoir faire je tiendrais bon comme je le fais depuis des mois, le coeur rempli d'espoir et de rêves et laisserais ces comportements qui ne lui correspondent pas du tout dans le passé. 

Nous avons tous deux eu une enfance plus ou moins perturbée à un moment, perturbée et gangrénée de violence pour moi par le biais de ma mère et pour elle une séparation parentale qui l'aura très certainement fait entrer dans la vie du diabète. 

Je l'aime et chaque cellule de mon corps n'a de cesse de crier leur absence, en espérant me retrouver un jour à passer chaque seconde du reste de ma vie à ne faire que leur bonheur et le partager tous ensemble. 

Si qui que ce soit pouvait nous aider en m'apportant une aide, un soutien, un conseil pour la seule et unique promesse de mon existance future :  faire de cette jeune femme et de l'amour sans faille que je lui porte et de son fils de 11 mois une famille à l'abri de toute souffrance pour le reste de leur vie et j'en fais le serment solennel devant chaque internaute que vous serez en lisant ensuite cette lettre. Mon amour pour eux n'a aucune frontière aucune limite, je suis donc prêt à me dépasser toujours plus, à franchir, gravir, surmonter et même déplacer chaque obstacle qui se trouvera devant nous et leur dédier ma vie et que chaque battement de mon coeur n'ai plus que pour seul objectif, soigner ensemble les blessures de notre passé en ayant quel plus bel exemple de la vie ce petit ange de 11 mois né avec un mois d'avance il y a bientot 1 an, et qui dans quelques jours et à défaut d'y trouver mon sang dans les veines pour lui donner l'énergie qui l'anime, c'est mon Amour qui coule en lui... et j'en dispose encore pour des dizaines d'années mais aussi pour sa mère. 

Et pour rêve ultime celui de lui donner un frère une soeur et sceller notre amour pour l'éternité... ......... A Y M E R I C  Ps : aidez-moi ou au mieux aidez-la en nous guidant.

 

Merci d'avance.

Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus

Bonjour Aymeric, 

En avez-vous clairement discuté avec votre ex-compagne ? Connaît-elle vos sentiments et vos intentions envers elle ? Peut-être que l'année 2017 sera celle des changements, de l'amour et des nouvelles résolutions pour vous permettre de partir sur de nouvelles bases, ensemble.

A très bientôt, 

Elodie

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !