Jean-François

Créer une discussion Jean-François F. DIEPPE - Dernière réponse le 17 juin 2017 à 10:46 par JFB
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.journaldesfemmes.com/prenoms/jean-francois/prenom-9758

Afficher la suite 
Fille- 17 mai 2017 à 13:08
J adore c est trop beau et c est mignon❤️❤️❤️
Répondre
Jeffmyks- 9 juin 2017 à 06:14

Pour commencer je suis partagé entre tous les avis que j'ai pu lire sur mon prénom et surtout sur le ressentit et la curiosité et l'envie de partager les origines les impressions et sentiments que tout les Jean-François ont, car moi-même je suis passer par tous ses sentiments un jour j'aime m'appeler ainsi et un autre non mais je me rend compte jour après jour que mon prénom donne un sens à ma vie et depuis surtout que je me suis donné mon propre surnom qui est celui indiqué et je pense qu'on pourrait aussi amélioré notre prénom si il fusionné en un car j'ai toujours se sentiment de tout petit d'être 2 dans ma tête (rire ) je pense qu'à la place du - on pourrai remplacer ce tiré par un petit f et passer le F majuscule en f minuscule et ainsi naîtrai un nouveau prénom jamais porté par quelqu'un et qui aurait déjà une très longue et belle histoire derrière lui un prénom née d'un autre prénom ce qui me semble se réaliser si souvent... Puis j'aimerais rajouté que si y a un trentenaire qui s'appel comme moi et qui en une énorme envis d'avoir une belle amitié grâce à notre prénom qui nous rapproche tellement de pars sa rareté qui il me semble être un manque comme si on était seul parfois car j'ai rarement parlé à d'autre Jean-François et surtout de mon âge j'ai 33 ans et c'est quelque chose qui me manque d'en ma vie car le peut de rencontre que j'ai pu avoir avec un Jean-François et à quasiment chaque fois un moment inédit dans ma vie comme trouver une pépite d'or sans la chercher ou même mieux comme si le temps s'arrête le temps d'une présentation ou discution qui dure et qui dure et qui n'en fini plus et puis en moyenne parler 3 min par ans depuis que je suis tout jeune genre je me souviens de peut être 8 on va dire ou deux vaguement de leur tete tellement ça remonte à loint le peu de fois que cela m'est arrivé voilà message passé mon Facebook est *** voilà grosses bises à tous...

Répondre
Jean-Francois- 15 juin 2017 à 16:19
et bien moi tout le monde m'appelle Jean-Francois car je ne réponds pas sinon... A part en Angleterre où je me laisse appeler Francois. J'aime bcp mon prénom. J'ai 53 ans
Répondre
jfvbn- 17 juin 2017 à 06:14
Un prénom assez joli à entendre. J'aime mon prénom.
Les gens m'appellent JF, ou JEF.
Quand j'écris ce diminutif, j'écris JEF avec un seul F alors que beaucoup l'écrivent avec 2 F....JEFF.
Répondre
JFB- 17 juin 2017 à 10:46
Jean-François est clairement un prénom dual. Quand on me demande jai du mal à dire comment je m'appelle : François ? Pour faire plus simplement. Mais ce n'est pas moi, car il manque alors une partie de moi. JF est ce que j'accepte le mieux. Bref, je ne m'appelle pas, du coup. Et combien se sont trompés en m'appelant Jean-quelque chose d'autre ! Humiliant mais compréhensible. Ils se souviennent que c'est un prénom compliqué commençant par Jean.
En plus Internet n'a pas arrangé les choses en ne tenant pas compte de la cédille dans les adresses email, je me sens dépossédé d'une partie de moi. Jean-Francois (lire Franquoi), ce n'est pas moi. JF évite les erreurs et les longueurs. Si l'on ajoute le problème du tiret à celui de la cédille, cela pose un problème de référencement et les personnes qui vous recherchent ne vous trouvent pas sur le web, considérant les multiples possibilités d'écriture. Sans parler des débuts de l'informatique ou combien de fois j'ai reçu des courriers envoyés à Jean Franco (faute de place). Ou même pire un éditeur français il y a quelques mois a refusé mon prénom sur son site web (Dunod pour ne pas le citer), j'ai tenté sans la cédille : idem, refus ! En fait, c'est le tiret qui était la cause du refus ! Dans mon entreprise ou chez Google (Mail), seul l'initiale J est retenue ! Je m'appelle donc Jean !!!!
En anglais, Jean c'est un prénom de fille, les anglo-saxons qui m'appellent donc Jean dans mes réponse de courrier pensent que je suis une femme.
La dualité de ce prénom et de tous les prénoms composés est un problème majeur. Qui porte atteinte à l'unicité de l'individu que je suis. Je déteste les prénoms composés. C'est du snobisme pur et simple. Mais qui porte préjudice aux enfants à qui l'on donne ces prénoms. Et cela pour toute leur vie. Parents, si vous aimez vos enfants, ne leur faites pas subir cela une vie durant ! Heureusement ce prénom disparaît comme tous les Jean-... et les Marie-... Sans doute aussi à cause de la régression de la religion catholique en France.
À propos de France, François est trop collé au pays d'origine et c'est un problème à l'heure de l'international et de la mondialisation, à l'heure aussi où la France devient un pays de plus en plus petit et insignifiant en perdant son âme de pays des droits de l'homme à vocation universelle pour se confondre dans l'occidentalisation forcenée, contraire à sa culture universaliste et humaniste.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'ai mis beaucoup de temps à me reconnaître dans ce prénom, et aujourd'hui encore, beaucoup de gens me connaissent comme "Jef". Je ne pense pas donner à mes enfants un prénom composé.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Un peu long et pas très agréable à entendre... Devient très vite le Jeff de tout le monde...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Jean francois Je m'appelle Jean-François mais j'aime les petit surnom que l'on me donne comme"Jeff" ou même"JFK".
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J-F Je n'aime pas à fond mon nom, mais j'aime quand on me donne des surnoms comme J-F.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Un beau prénom Je m'appelle Jean-François, je n'en ai pas honte ! C'est mon prénom et je l'aime bien. Tant pis si certains, certaines, le trouvent soit compliqué, soit dur à prononcer. Cela ne m'empêche pas d'aimer et d'être aimé.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
On ne choisit pas On ne choisit pas son prénom, évidemment mais bon... Ma mère m'a appelé Jean-François en référence à l'un de ses amis (je suis des années 80), et aujourd'hui, elle ne m'appelle que J.-F. ou François. Personne ne m'appelle Jean-François, ce qui m'attriste profondément, non pas que j'adule mon prénom, mais c'est une partie de moi que je sens se déliter petit à petit. Finalement, c'est comme si je n'avais pas de prénom. Jean-François, Jean, François, Jeff, J.-F., Jief, "JFK, etc. Je ne sais même plus comment je m'appelle !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Dieu fait grâce aux francs Jean François
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !