Signaler

Pourquoi je suis l'exlu,le rejet à évité de ma famille. [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 16 sept. 2010 à 09:52 par Anonyme
mon père voulai une fille nommé stéphanie je suis né garçon nommé stéphane rejeté traité de raté des l'enfance, toute chose qui blesse un enfant,qui grandi meurtri,mauvaise adolescence battu par son père,zapé de sa mère,trahie de s'est frères & soeurs,rabaissé au plus bas constament,qui a subie toute sorte de manipulation pour nuire à mais couples du passé,des ex femmes acharné de menssonge,me privé de mes enfants de force,non soutenu de ma famille entière,ignoré jusqu'a la mort,50% handicapé reconnu au présent du au stress et au nerfs malade,bref qui aurai voulu vivre sa depuis sa naissance par sa famille qui ose s'admiré devant la glace s'en gène ni honte d'eux mème.

57208713.jpg
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour, Ne vivez pas dans la haine : vous ne faites mal qu'à vous-même. J'ai vécu aussi une enfance et une adolescence particulièrement difficiles (je vous en épargnerai les détails). Résultat : manque de confiance en soi, dépression, etc. J'ai consulté un premier psychiatre. Ce n'était pas le bon ! Puis un deuxième, puis un troisième. Et là, il m'a fait réagir, il m'a aidée à me connaître, à m'apprécier, à me valoriser. C'est peut-être une solution qui vous conviendrait, qui sait ? Bon courage et surtout faites vôtres ces phrases du philosophe allemand Nietzsche : Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même. Ce qui ne m'anéantit pas me rend plus fort (cette citation a d'ailleurs été reprise par Martin Luther King).
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
BJR MOI AUCI JE SUIS REJETAI DE MA FAMILLE JAI PRESONNE A QUI PARLAI
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Il semble que vous ayez une complaisance dans votre victimisation. Ne vous posez plus en victime pour refaire une lecture de votre vie, soit, ! Ce que vous en dites n'est pas ne vous permet pas de "décoller", changez de tremplin, vous seul avez la capacité de vivre et construire votre vie. Faites le tour des "avantages" et "bénéfices" que vous retirez de votre victimisation et tirez en les conclusions qui permettront de partir sur d'autres bases.
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Faites une thérapie pour vous sortir de cet engrenage, vous pourrez vous en sortir, seulement si vous le voulez, ne vous complaisez pas dans cette exclusion. j'ai vécu les mêmes horreurs que vous, et aujourd'hui à force de combattre ces démons, je suis sortie de tout ce mal. Si vous avez la volonté, le courage, allez-y, et ne vous faites plus souffrir, le passé est là, il ne s'effacera jamais, mais vous pouvez avancer, tourner la page. Courage, vous n'êtes pas seul................
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !